GP de l’Escaut – Femmes : Wiebes tient enfin sa première, Norsgaard doit patienter

Un sprint royal a conclu la première édition du Grand Prix de l’Escaut féminin, dans les rues de Schoten. Sous un froid de canard, la neige puis la pluie, la Néerlandaise Lorena Wiebes (Team DSM) a signé dans la région anversoise son premier succès de la saison devant les deux autres coureuses les plus rapides du peloton actuel, Emma Norsgaard (Movistar) et Elisa Balsamo (Valcar-Travel & Service).

« Enfin ! Merci à toutes ! », criait Lorena Wiebes au bout de l’avenue Churchill, saluant chacune des équipières s’étant dépensée sans compter dans les derniers kilomètres chaotiques de ce premier Grand Prix de l’Escaut féminin. La Néerlandaise de 22 ans a, il est vrai, enchaîné les places d’honneur depuis le début de la saison. Son seul sprint victorieux fut celui du peloton sur Nokere-Koerse, à la mi-mars. Depuis lors, Wiebes cherchait sa meilleure forme pour retrouver la plus haute marche du podium.

Pourtant, ce GP de l’Escaut a bien failli échapper aux sprinteuses. Dès la grande boucle inaugurale autour de Schoten, des bordures se sont formées sous la pression des coureuses de Canyon-SRAM et de Movistar. «Le vent soufflait fort, mais il n’y en avait pas assez pour faire la différence», décrit Wiebes, toujours présente dans le premier peloton malgré ces cassures. Au retour sur Schoten, le peloton reprenait ainsi forme et permettait à toutes les favoris de se remettre en position à l’aube du circuit local, à parcourir à trois reprises.

Pavés et stress

Les attaques étaient rares sur ce tracé étroit dans les rues de Schoten, mais les chutes faisaient la sélection. La Britannique Alice Barnes (Canyon//SRAM Racing) se retrouvait ainsi au sol avec une dizaine de concurrentes sur l’unique secteur pavé de la journée, confirmant la nervosité dans ce peloton. Les embardées étaient heureusement plus rares dans le final, et le peloton contrôlait l’ensemble des offensives dans ces derniers kilomètres.

«C’était un sprint assez chaotique», décrit Wiebes à propos de cette bataille de positions dans les cinq derniers kilomètres, avant le sprint massif attendu sur l’avenue Churchill. «Je suis partie finalement très tard, mais c’était un sprint compliqué à gérer. Heureusement, je suis restée sur le vélo. Et j’ai réussi à remonter dans les derniers mètres», explique la Néerlandaise à propos de sa belle remontée face à la championne danoise Emma Norsgaard (Movistar), partie en tête dans cet emballage massif. Cette dernière devra encore patienter avant de lever les bras sur une classique flamande, elle qui a enchaîné cinq deuxièmes places depuis fin février.

Pour Lorena Wiebes, cette victoire est un soulagement au vu de sa réaction au bout de la ligne droite finale. La Néerlandaise de 22 ans s’offre ainsi un premier succès cette saison, et se rassure à l’aube des prochaines courses par étapes qui mèneront le prochain printemps.

Le résumé et les résultats du Grand Prix de l’Escaut masculin : Jasper Philipsen franchit un cap

Résultats de la 1re édition du Grand Prix de l’Escaut (Schoten > Schoten, 136.2 km) :

  1. Lorena Wiebes (P-B, Team DSM) en 3h26:49
  2. Emma Norsgaard (Dan, Movistar Team)
  3. Elisa Balsamo (Ita, Valcar-Travel & Service)
  4. Emilie Moberg (Nor, Drops-Le Col)
  5. Lisa Klein (All, Canyon//SRAM Racing)
  6. Arlenis Sierra (Cub, A.R. Monex Women’s Pro Cycling Team)
  7. Sarah Roy (Aus, Team BikeExchange)
  8. Sandra Alonso (Esp, Bizkaia-Durango)
  9. Amalie Dideriksen (Dan, Trek-Segafredo Women)
  10. Charlotte Kool (P-B, NXTG Racing)

Cliquez ici pour découvrir les résultats complets du GP de l’Escaut féminin

Photo : capture Proximus Pickx

Pin It on Pinterest