Championnat de Belgique de cyclo-cross – Hommes : personne n’a pu arrêter Van Aert

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a conquis à Meulebeke son quatrième titre de champion de Belgique de cyclo-cross au terme d’une course parfaitement gérée. Même le bon démarrage de Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) n’a pu perturber la course en solitaire du champion de Belgique du contre-la-montre, désormais également en noir-jaune-rouge dans les labourés.

Sur un circuit remis au goût du jour à Meulebeke, avec des collines et passages techniques destinés à bousculer les meilleurs représentants belges, la course masculine s’annonçait encore plus complexe à gérer que l’épreuve féminine suite à un dégel qui rendait les chemins du parc Ter Borcht encore plus glissants. Cela se confirmait dès le sprint de lancement, autour du terrain de football du KFC Meulebeke : les visages et maillots de tout le peloton étaient déjà remplis de boue, et quelques glissades mettaient la pagaille dès ce premier tour. Dès la première colline, Wout van Aert était ainsi contraint de mettre pied à terre face à ces chemins glissants, et bloquait tout le reste du peloton derrière, dont Michael Vanthourenhout et le champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), deux grands favoris au titre national.

Sweeck et Vanthourenhout veulent sauver les Pauwels Sauzen

Cet incident bousculait les prévisions de cette course au titre belge. Si Vanthourenhout réussissait à enchaîner les dépassements pour se rapprocher des hommes de tête au fil des tours, Iserbyt était coincé au-delà de la vingtième place et abandonnait tout espoir de revenir. Il abandonnait même en cours d’épreuve, préférant reposer son coude meurtri par une chute à Zolder, fin décembre. La course collective annoncée des Pauwels Sauzen-Bingoal battait de l’aile, et le seul Laurens Sweeck, tenant du titre national, essayait de mener la barque des hommes de Mettepenningen en tête sur ce premier tour.

Seul en tête sur la ligne, Sweeck voyait toutefois Wout van Aert fondre sur lui dans l’entame du deuxième tour. Et en quelques accélérations bien senties, l’homme en jaune et noir parvenait à mettre son adversaire dans le rouge pour s’isoler en tête, et prendre le contrôle des opérations. Et sans appui, Sweeck ne pouvait rentrer sur Van Aert, désormais parti vers un quatrième titre national dans les labourés. Pire, il se faisait déborder par son équipier Michael Vanthourenhout et par Toon Aerts dans la deuxième moitié de course, l’empêchant de rêver d’un podium à Meulebeke. Cette course pour le podium était d’ailleurs la dernière qui comptait encore un peu de suspense durant cette heure sous le soleil.

Van Aert : « J’étais à bloc sur la deuxième moitié de course »

Car Wout van Aert ne faisait aucune erreur technique après avoir pris la tête de l’épreuve, et restait solidement installé à la première place. Même si Aerts revenait en force dans les derniers tours, après avoir fait sauter Vanthourenhout, visiblement rincé par ses efforts de début de course, la victoire était bien pour le favori du jour. Le doigt dans la bouche, l’autre main affichant quatre doigts, Wout van Aert célébrait sur la ligne tant la naissance de son premier enfant, Georges, né en début de semaine, que son quatrième titre de champion de Belgique de cyclo-cross chez les pros.

Malgré l’aisance avec laquelle il avait fait la différence dès le deuxième tour, le leader de Jumbo-Visma tenait à indiquer que cela ne fut pas le cas tout au long de l’heure de course menée à tambour battant. « Je ne voulais pas le dire avant la course, mais je n’ai pas bien dormi depuis six nuits. (…) J’avais un bon feeling dans la première moitié de course, mais j’étais à bloc depuis la mi-course », explique-t-il, visiblement ému. «  J’étais très loin du niveau et de l’énergie que je devais avoir finalement. Mais j’avais fait la différence, je suis si heureux de cette victoire », clamait-il au micro de la VRT.

« Merci Sarah »

« Je suis sur un nuage désormais. Je voulais bien prester pour Georges. Je veux lui dédier cette victoire, mais aussi à Sarah (NDLR : sa compagne et mère de Georges) et à ceux et celles qui m’ont soutenu en ce début d’année. Encore merci Sarah », disait-il encore, les larmes aux yeux, après avoir été félicité par les autres membres du podium du jour, Toon Aerts et Michael Vanthourenhout. « Je suis content de ma course, personnellement. Je sentais que je revenais bien dans la deuxième partie de course. On a essayé de suivre Wout, mais mon départ n’a pas été très bon. Le reste de la course a par contre été bien meilleure que ces dernières semaines », se rassure de son côté Aerts.

Wout van Aert portera donc un nouveau maillot noir-jaune-rouge lors de la prochaine manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Overijse, le 24 janvier, comme ultime préparation à son premier grand objectif de 2021 : les championnats du monde de cyclo-cross à Ostende, sur un tracé qui lui avait permis de briller en 2017, sur le championnat de Belgique. Le rendez-vous est pris !

Le résumé, les résultats, les réactions et les photos de la course féminine des championnats de Belgique de cyclo-cross, remportée par Sanne Cant

Les résultats des principaux championnats nationaux de cyclo-cross

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats de la course masculine des championnats de Belgique de cyclo-cross à Meulebeke :

1. Wout van Aert (Team Jumbo-Visma), les 9 tours de 2,9 km en 1h04:12
2. Toon Aerts (Baloise Trek Lions) à 0:20
3. Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:41
4. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:12
5. Tim Merlier (Alpecin-Fenix) à 1:56
6. Gianni Vermeersch (Credishop-Fristads) à 1:59
7. Quinten Hermans (Tormans CX Team) à 2:01
8. Diether Sweeck (Credishop-Fristads) à 2:05
9. Jim Aernouts (Baloise Trek Lions) à 2:40
10. Daan Soete (Group Hens-Maes Containers) à 2:48
11. Lander Loockx (Group Hens-Maes Continaers) à 2:57
12. Timo Kielich (Credishop-Fristads) à 3:00
13. Tom Meeussen (Group Hens-Maes Containers) à 3:08
14. Emiel Verstrynge (Tormans CX Team) à 3:14
15. Jens Adams (Hollebeekhoeve CT) à 3:23
16. Toon Vandebosch (Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:30
17. Anton Ferdinande (Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:35
18. Yentl Bekaert (Baloise Trek Lions) à 3:40

Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest