Quarantaine obligatoire pour les athlètes olympiques : doubler Tour et Jeux s’annonce difficile

La nouvelle révélée ce mercredi par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws confirme la difficulté d’une réorganisation de la prochaine année sportive. Suite à la crise du Covid-19, les athlètes qui souhaitent participer aux Jeux olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 8 août 2021, devront se mettre en quarantaine durant quatorze jours avant leur participation. Cette décision sanitaire met à mal l’idée d’un enchaînement du Tour de France (qui se termine le 18 juillet 2021) et des courses cyclistes sur route aux JO, organisées du 24 au 28 juillet 2021.

L’année 2021 sera bien remplie pour les sportifs du monde entier. Car les Jeux olympiques de Tokyo s’annoncent avec un an de retard, en raison de la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé le monde entier. Et ce virus risque encore de bouleverser le programme de bon nombre de sportifs, à en croire les informations de Het Laatste Nieuws. En effet, le président du Comité International Olympique (CIO) Thomas Bach avait déjà affirmé en septembre dernier qu’il se montrait « prudemment optimiste » quant à la tenue de ces Jeux, même « si nous avons besoin d’une quarantaine pour assurer la sécurité de tous, nous aurons une quarantaine ». Et cette quarantaine risque bien de se confirmer pour tous les athlètes olympiques qui souhaitent participer à ces prochains Jeux.

Les courses sur route et de VTT fin juillet

Cette quarantaine devrait durer quatorze jours avant toute participation aux compétitions des JO 2021. Et elle aurait du coup un sacré impact sur le programme de plusieurs sportifs, dont les cyclistes. Bon nombre de leaders souhaitaient profiter du déplacement du Tour de France une semaine plus tôt (du 26 juin au 18 juillet 2021) pour se préparer sur les routes françaises avant de s’envoler pour le Japon et participer aux courses cyclistes sur route (programmées entre le 24 et le 28 juillet) ou l’épreuve de VTT cross-country (programmée le 26 juillet). Terminer le Tour de France et espérer une participation aux courses olympiques s’annonce donc impossible si cette quarantaine est obligatoire.

L’information de HLN n’a toutefois pas encore été confirmée officiellement par le CIO. Du côté du COIB, le comité olympique belge, on confirme que la situation peut encore évoluer. Une réunion entre les commissions médicales des divers comités olympiques est prévue le 14 janvier prochain pour réévaluer les mesures à prendre, annoncent les quotidiens du groupe Sudpresse ce jeudi. « Le champ d’application de certaines décisions n’est sans doute pas encore défini avec précision, compte tenu de paramètres qui vont forcément évoluer au fil des semaines, comme la campagne de vaccination par exemple. À ce stade, la seule certitude coulée dans le marbre est que les athlètes devront quitter le Village Olympique dès la fin de leur compétition, pour limiter les contacts », explique le Dr Olivier Henry, médecin du COIB, à Sudpresse.

Une vaccination pour les sportifs ?

« Je m’attends à ce que la situation soit sous contrôle d’ici quelques mois. (…) Je crois que la quarantaine et les autres mesures sanitaires seront adaptées d’ici là », avance l’optimiste Johan Bellemans, médecin-chef du COIB à Sporza. Sans oublier que la campagne de vaccination qui débute en Belgique et dans d’autres pays pourrait faire évoluer la situation. Johan Bellemans a d’ailleurs demandé à ce que les athlètes olympiques belges et leur encadrement direct (près de 400 personnes) soient vaccinés après le personnel de santé. Dans le quotidien flamand Het Nieuwsblad, le médecin-chef du COIB explique en effet que près d’un athlète olympique qualifié pour Tokyo sur cinq a déjà été touché par le Covid-19, avec la crainte que ce virus ait des conséquences à long terme sur la santé des athlètes belges.

En attendant cette vaccination, les mesures actuelles risquent bien d’être celles mises en application dans les prochains mois. Du côté des cyclistes, principaux interpellés par cette annonce sanitaire, la question reste donc de savoir s’il faudra privilégier le Tour de France, une partie de cette épreuve ou les Jeux olympiques de Tokyo. « Espérons que la situation sera totalement différente dans quelques semaines. La situation sanitaira sera peut-être meilleure », estime le champion olympique en titre sur la course en ligne, Greg Van Avermaet (Ag2r Citroën Team) dans Het Laatste Nieuws. « Les Jeux durent près de deux semaines. Le cyclisme sur route pourrait être reporté à la fin de la dernière semaine », propose-t-il encore. Il annonce en tout cas des négociations difficiles avec son équipe s’il devra choisir : « En tant que cycliste, je suis payé par les sponsors. Sur le Tour, on roule trois semaines avec un maillot avec marques. Sur les Jeux, on roule un jour avec le aillot national, sans logo de sponsors… »

Van der Poel préfère les Jeux

S’il peut participer au prochain Tour de France avec l’équipe Alpecin-Fenix, automatiquement invitée suite à sa première place au classement des ProTeams en 2020, le champion des Pays-Bas Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) explique pour sa part qu’il choisira le VTT au lieu du Tour de France s’il est contraint de prendre l’une ou l’autre option. « Si le choix a été rapide pour moi, je pense que l’équipe sera davantage intéressée par ma participation au Tour de France. Mais c’est encore loin », rapporte-t-il à l’agence Belga. Le champion de Belgique et vice-champion du monde du contre-la-montre Wout van Aert (Jumbo-Visma) sera aussi touché, lui qui vise tant un maillot vert sur le Tour de France qu’une médaille d’or sur le contre-la-montre à Tokyo. D’autres, comme Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) qui disputera plutôt le Tour d’Italie en mai, envisagent de toute manière un autre programme en juillet, hors du Tour.

À sept mois des Jeux olympiques, la situation de la pandémie de Covid-19 va encore évoluer, mais ces dernières informations confirment que les JO de Tokyo auront un caractère très particulier, notamment pour la préparation des sportifs et sportives.

Photo : ASO/Alex Broadway

Pin It on Pinterest