Ethias Cross #6 à Bredene : Vas et Van der Poel surprennent les Belges

Si bon nombre de cyclo-crossmen et cyclo-crosswomen ont décidé de prendre un peu de repos à l’aube de la nouvelle année, Bredene accueillait ce mercredi une nouvelle manche de l’Ethias Cross, sur un tracé technique qui offrait un sacré round d’entraînement pour le prochain mois. La championne de Hongrie Blanka Kata Vas (Doltcini-Van Eyck Sport) en a profité pour ouvrir son palmarès belge, alors que le champion du monde Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) a enchaîné une 13e victoire cette saison et un 16e cyclo-cross sans quitter le podium…

Vas en patronne

En l’absence des habituelles stars néerlandaises qui ont fait l’impasse sur Bredene afin de se concentrer sur les trois premières courses de 2021, cette nouvelle épreuve de l’Ethias Cross devait permettre aux outsiders et jeunes pousses des labourés de se presser pour la course au bouquet. Sur le bord de mer, le vent s’annonçait encore intense sur un tracé technique mais tout de même bien moins boueux qu’à Termonde, trois jours plus tôt.

Dès les premiers tours de roue, les jeunes spécialistes faisaient la course en tête, avec Anna Kay (Starcasino CX Team), 21 ans, en éclaireuse, avant que la championne de Hongrie Blanka Kata Vas (Doltcini-Van Eyck Sport-Proximus), 19 ans, prenne les commandes. Et même avec la championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan) dans la roue, la Hongroise se comportait en leader et partait en solitaire sans demander son reste. À chacun des cinq tours programmés, Vas accentuait son avantage face à Cant, visiblement asphyxiée par le rythme de sa consœur en vert-blanc-rouge. Pire : la championne belge voyait Alicia Franck (Proximus-Alphamotorhomes) la déborder, ainsi que la championne des États-Unis Clara Honsinger (Cannondale). « Ce n’était pas vraiment mon jour, j’étais bien partie dans le premier tour mais cela n’a pas été facile ensuite. J’étais contente d’avoir Honsinger à mes côtés pour pouvoir reprendre mon souffle dans la poursuite », lançait tout de même Cant au micro de VTM à l’arrivée.

Vas poursuivait son numéro pour aller conquérir au bout de 42 minutes de course son premier succès professionnel en Belgique, et son troisième trophée de la saison, à seulement 19 ans ! « Je suis très heureuse d’avoir pu obtenir cette victoire cette saison. C’est le meilleur résultat de toute ma carrière », expliquait-elle timidement avant de monter sur le podium. Un podium finalement complété par une Sanne Cant revigorée dans le dernier tour, et par Alicia Franck, vainqueur d’un sprint millimétré avec Honsinger après une glissade qui avait failli lui coûter la troisième place. « J’ai dû puiser loin pour aller chercher une place sur le podium mais je suis très content d’avoir gagné ce sprint. Avec le stress, j’ai glissé dans le dernier tour, et j’ai rapidement dû me remettre en selle pour espérer le podium au sprint », confirmait Franck qui s’offre ainsi son premier podium de la saison à Bredene.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats du cyclo-cross féminin de Bredene :

  1. Blanka Kata Vas (Hon, Doltcini-Van Eyck Sport-Proximus), les 5 tours en 42:29
  2. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:13
  3. Alicia Franck (Bel, Proximus-Alphamotorhomes CT) à 1:16
  4. Clara Honsinger (USA, Cannondale CX Team)
  5. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) à 2:46
  6. Marion Norbert-Riberolle (Fra, Starcasino CX Team) à 2:55
  7. Anna Kay (G-B, Starcasino CX Team) à 3:09
  8. Christine Majerus (Lux, Boels-Dolmans Cycling Team) à 3:33
  9. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 3:35
  10. Rebecca Fahringer (USA, Maxxis) à 3:58

Une crevaison et Van der Poel est parti

Sous le souffle d’Eole, il fallait éviter de partir trop vite sur ce circuit de Bredene, ce que le champion du monde Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) confirmait en partant avec prudence. Dans le premier tour, il suivait Toon Aerts (Telenet Baloise Lions), Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Gianni Vermeersch (Credishop-Fristads), avant de filer en duo avec l’ancien champion d’Europe au fil des passages boueux qui éliminaient coup sur coup Vermeersch et Vanthourenhout, victime d’un saut de chaîne dès le deuxième tour.

Aerts semblait tenir le bon rythme et menait le train durant toute la première moitié de l’épreuve, avant de voir Van der Poel pousser sur les pédales pour une accélération dont il a le secret. Si Aerts restait d’abord à une quinzaine de secondes de son rival néerlandais durant deux tours, il s’effondrait ensuite en raison d’une crevaison. Pas de chance pour le Belge, qui semblait être capable de rester aux abords du champion du monde sur cette dernière course de 2020. « Toon a imposé un rythme assez élevé. Et comme je n’avais pas opté pour un profil de pneu très large, je devais rester techniquement concentré. Finalement, cela a été mieux sur le reste du parcours, et il s’est avéré que c’était le bon choix sur le plan technique », estimait Mathieu Van der Poel au micro de la VTM, qui avouait en prime « un début de cross plus difficile ».

Mathieu Van der Poel conclut donc cette année en solitaire, avec une 13e victoire depuis son arrivée dans les labourés en novembre. Et malgré la pandémie, le champion du monde se dit content de pouvoir enchaîner les épreuves : « Je pense que nous pouvons être heureux des cyclo-cross qui ont déjà pu être organisés. J’espère que tout reviendra à la normale avec le retour du public ». Un souhait partagé par toutes et tous. Le retour en compétition est en tout cas déjà programmé à ce 1er janvier, à Baal, avec également Wout van Aert, Tom Pidcock voire Eli Iserbyt (il fera un test ce jeudi pour évaluer son état) au départ.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résultats du cyclo-cross masculin de Bredene :

  1. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix), les 8 tours en 59:03
  2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 1:01
  3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:42
  4. Gianni Vermeersch (Bel, Credishop-Fristads) à 1:48
  5. Tom Meeusen (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 1:59
  6. Diether Sweeck (Bel, Credishop-Fristads) à 2:05
  7. Nicolas Cleppe (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:11
  8. Tim Merlier (Bel, Alpecin-Fenix) à 2:23
  9. Yentl Bekaert (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:32
  10. Anton Ferdinande (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:43

Photos : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest