Trophée X2O #4 à Herentals : Alvarado et Van Aert renouent avec la gloire

Le circuit inédit de Herentals, sur le terrain de la fédération flamande Sport Vlaanderen, a dévoilé une nouvelle montagne, le Skiberg. Cette colline s’annonce comme un nouveau « classique » des labourés, au vu des épreuves proposées ce mercredi en quatrième manche du Trophée X2O Badkamers. Avec les victoires en solitaire de la championne du monde Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix) et du N°1 belge Wout van Aert (Jumbo-Visma), deux cyclistes en quête d’un bouquet en cet hiver difficile.

Alvarado : la technique d’abord

Sous une pluie fine, rendant le tracé difficile de Herentals encore plus acrobatique, les habituelles leaders du peloton féminin prenaient les devants d’emblée. La championne du monde Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix) faisait le travail en tête, avec Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) et Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions) fidèles au poste. La championne de Belgique Sanne Cant (IKO-Crelan) tentait de suivre le rythme effréné de la leader en arc-en-ciel, elle devait toutefois céder du terrain dès ce premier des quatre (!) tours prévus. Elle parvenait tout de même à engranger une cinquième place au forceps sur des routes bien mieux taillées à ses qualités.

Alvarado faisait parler ses qualités techniques dans la boue, et enchaînait les passages en force sur le vélo, tant dans la montée du Skiberg que dans la descente dangereuse, faite de racines, de boue et de passages abruptes. Face aux glissades de Brand et aux hésitations de Betsema, la championne du monde filait en solitaire et engrangeait un avantage suffisant pour aller célébrer la troisième victoire de sa saison hivernale. Et surtout un premier trophée depuis le 14 novembre à Louvain. Elle semble enfin repartie sur de bons rails après deux semaines qu’elle dit, elle-même, « frustrantes ».

« C’est agréable de voir que ma condition revient doucement. Lucinda (Brand) était en grande forme ces dernières semaines et ce n’était pas vraiment le cas pour moi », confie Alvarado au micro de la VRT. « C’est pourquoi l’écart avec Lucinda était si important jusqu’ici. Mais le fait que j’ai pu devancer Lucinda et Denise (Betsema) aujourd’hui confirme que ma forme revient. Même si le cross d’aujourd’hui a été très difficile en raison des conditions météo. C’était impressionnant et très dur ». Et cela ne risque pas de s’améliorer d’ici samedi à Heusden-Zolder, selon les prévisions météo. Mais pour ce qui est du suspense, le temps est au beau fixe dans ce peloton féminin : Lucinda Brand retrouve de la concurrence, et les prochains jours s’annoncent décisifs pour la dernière partie de saison.

Résultats de la 4e manche féminine du Trophée X2O Badkamers à Herentals :

  1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) en 45:53
  2. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) à 0:19
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:23
  4. Clara Honsinger (USA, Cannondale CX Team) à 1:30
  5. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 1:36
  6. Marianne Vos (P-B, CCC-Liv) à 1:50
  7. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 2:03
  8. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 2:19
  9. Blanka Kata Vas (Hon, Doltcini-Van Eyck Sport-Proximus) à 2:45
  10. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:53

Classement général provisoire du Trophée X2O Badkamers féminin :

  1. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) en 2h58:30
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:53
  3. Yara Kastelijn (P-B, Credishop-Fristads) à 2:55
  4. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 5:18
  5. Annemarie Worst (P-B, 777) à 5:48
  6. Fem van Empel (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 6:36
  7. Aniek van Alphen (P-B, Credishop-Fristads) à 7:48
  8. Manon Bakker (P-B, Credishop-Fristads) à 8:12
  9. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 8:38
  10. Clara Honsinger (USA, Cannondale CX Team) à 11:26

Une première depuis 2018 pour Van Aert

Dans son jardin d’Herentals, où il s’entraîne souvent à la technique dans les labourés, Wout van Aert (Jumbo-Visma) était attendu aux premières loges sur cette nouvelle manche du Trophée X2O Badkamers. Il devait néanmoins partir en deuxième ligne et faisait bien plus d’efforts dans le premier tour pour faire son retour sur un champion du monde déchaîné. Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) faisait en effet le trou d’emblée, en quelques relances bien senties sur le Skiberg. Même Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal), en unique poursuivant, devait lâcher du lest pour éviter le surrégime dès le premier des six tours au programme.

Van Aert revenait finalement sur Vanthourenhout avant de le déborder et d’emmener la poursuite derrière le champion du monde. Mais en raison d’une pression de pneus trop basse, le leader de Jumbo-Visma devait passer trois fois au poste matériel pour changer sa monture. Il retrouvait finalement de la sérénité au fil des tours et revenait à seulement cinq secondes de Van der Poel à la mi-course.

Une crevaison de la roue arrière venait toutefois mettre un coup d’arrêt à l’aventure de Van der Poel. Le Néerlandais devait laisser partir Van Aert, qui franchissait pour la 4e fois la ligne d’arrivée avec un avantage de 30 secondes sur son rival. Le trou était fait : Wout van Aert pouvait célébrer sur ses terres d’entraînement la première victoire de sa saison 2020-2021 de cyclo-cross, et surtout son premier succès dans les labourés face à Mathieu Van der Poel depuis… les championnats du monde à Valkenburg, en 2018.

« Bien sûr, j’ai eu un peu de chance avec les crevaison de Van der Poel, mais c’est aussi ça le cyclo-cross. Parfois tout va, parfois non », explique Van Aert au micro de la VRT, le visage maculé de boue. « Je ne me suis pas rendu compte tout de suite qu’il avait un pneu crevé. Je suis revenu rapidement, mais c’était sur une partie du parcours où je me sentais bien. J’ai directement dépassé Mathieu car je ne voulais pas le laisse se reposer. Ce n’est que lorsque j’ai créé un grand écart que j’ai réalisé sa malchance. J’ai ensuite vu que j’avais près d’une demi-minute d’avance. Je me suis alors concentré pour ne pas faire d’erreurs et éviter de perdre de l’énergie dans certaines parties. Mais c’était encore très difficile. J’avais en tout cas ce cross comme objectif. Je voulais vraiment gagner, et j’étais fort tant physiquement que dans la tête ». Bref, le duel de ces dernières années semble enfin retrouver toute sa splendeur !

Résultats de la 4e manche masculine du Trophée X2O Badkamers à Herentals :

  1. Wout van Aert (Bel, Team Jumbo-Visma) en 58:13
  2. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:35
  3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:32
  4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:15
  5. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:18
  6. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 2:26
  7. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 2:38
  8. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:48
  9. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 2:50
  10. Gianni Vermeersch (Bel, Credishop-Fristads) à 3:25

Classement général provisoire du Trophée X2O Badkamers masculin :

  1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 3h59:23
  2. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:32
  3. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 3:04
  4. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 3:22
  5. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 4:18
  6. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 6:34
  7. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 6:38
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 8:05
  9. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) à 8:21
  10. Wout van Aert (Bel, Team Jumbo-Visma) à 8:33

Photo : captures VRT/Sporza

Pin It on Pinterest