Championnats d’Europe de cyclo-cross – Hommes : Iserbyt décroche enfin les étoiles chez les pros

Favori annoncé de cette course européenne au vu de ses récents résultats et du parcours favorisant son explosivité, Eli Iserbyt a conservé son sang-froid malgré un départ difficile et une petite faute technique en début de course. Le Belge a enchaîné les accélérations pour conquérir son premier titre continental chez les pros, devant son équipier Michael Vanthourenhout.

Le parcours de ces championnats d’Europe aux abords des courts de tennis de Rosmalen était loin d’offrir course exigeante, dédiée aux coureurs puissants, comme sur le Koppenberg samedi dernier. Sur le tracé dessiné par l’ancien cyclo-crossman Richard Grœnendael, il fallait de l’explosivité au sortir des nombreux virages tracés et de la technique pour éviter les saillies en descente. Mais aussi de l’endurance pour enchaîner les tours sur ce circuit court. Neuf tours, pour être précis. Car le départ se voulait rapide, avec Toon Aerts au front. L’ex-champion d’Europe (avant le triplé de Mathieu van der Poel) voulait prendre la tête dès le premier tour, pour mener un tempo d’enfer. Cela permettait presque de faire le break avec ses poursuivants, notamment Eli Iserbyt qui reculait de quelques places après une faute technique dans un virage en montée. Son équipier Michael Vanthourenhout restait pour sa part dans la roue d’Aerts et prenait même son relais dans le troisième tour pour prendre la course en mains.

Sous un soleil plus timide que la veille, et sur un parcours toujours aussi sec, Vanthourenhout réalisait son meilleur cyclo-cross en ce début de saison, et emmenait avec lui Iserbyt, plus concentré. Le leader de l’équipe Pauwels Sauzen-Bingoal profitait des virages à épingle pour déborder ses rivaux, dont Aerts et le champion de Belgique Laurens Sweeck, et ainsi revenir en tête avec son équipier, pour lancer un contre-la-montre à deux. Sven Vanthourenhout, sélectionneur belge, avait annoncé que ce circuit de ‘s-Hertogenbosch est « quasiment similaire virage après virage, relance après relance au parcours d’entraînement » d’Eli Iserbyt, en Belgique. Cela se confirmait car au fil des tours, le coureur flandrien de 23 ans semblait prendre ses aises, et enchaînait dans les trois derniers tours les accélérations pour mettre Vanthourenhout dans le rouge. Alors qu’à l’arrière, Toon Aerts, victime d’une chute à la mi-course, avait déjà dû abandonner le podium, désormais dans le viseur du Néerlandais Lars van der Haar, seul maillot « orange » dans les parages.

« Michael et moi étions les plus forts »

Iserbyt parvenait finalement à prendre plus de trois secondes d’avance sur Vanthourenhout dans l’avant-dernier tour, et parvenait à ensuite tenir ce rythme jusqu’à la ligne, pour célébrer au bout de plus d’une heure de course son premier titre européen chez les élites. « Michael (Vanthourenhout) et moi étions certainement les plus forts ici », confirme derrière son masque Eli Iserbyt, avant de grimper sur le podium pour afficher son nouveau maillot blanc et bleu de champion d’Europe. « C’était peut-être un peu tôt pour se lancer dans une grosse attaque dès le départ. Ensuite, j’ai fait une erreur dans le 2e tour. J’ai dû aller à fond pour rattraper mon retard et dépasser ceux devant. C’était bien d’être ensuite avec Michael pour faire le tempo. Je n’étais pas forcément dans mon meilleur jour, j’ai dû aller à fond, puiser dans mes réserves, pour enchaîner les accélérations ».

« Un grand objectif »

Déjà vainqueur à Lokeren, Ruddervoorde et au Koppenberg, Eli Iserbyt se confirme comme le n°1 de ce début de saison, et le prépare comme l’homme à surveiller pour le reste du mois de novembre, avant les retours annoncés de Wout van Aert et de Mathieu Van der Poel, fin novembre. « Je suis très content de remporter ce maillot, et de pouvoir déjà le porter mercredi prochain à Niel. C’était un grand objectif cette saison pour moi », confirme le coureur belge, auteur sur ce championnat d’Europe de sa quatrième victoire de l’hiver. Car c’est la première fois depuis son titre de champion du monde espoir en 2018 qu’il peut porter un maillot distinctif. Et son premier titre chez les pros depuis son arrivée parmi l’élite en 2019. Petit à petit, le coureur de 23 ans prend du galon.

-> Découvrez le résumé et les résultats de la course des élites femmes, remportée par Ceylin Del Carmen Alvarado

Résultats de la course des élites hommes des championnats d’Europe de cyclo-cross à ‘s-Hertogenbosch :

  1. Eli Iserbyt (Belgique) en 1h04:28
  2. Michael Vanthourenhout (Belgique) à 0:16
  3. Lars van der Haar (Pays-Bas) à 0:22
  4. Laurens Sweeck (Belgique) à 0:41
  5. Toon Aerts (Belgique) à 0:47
  6. Daan Soete (Belgique) à 0:52
  7. Felipe Orts (Espagne) à 1:01
  8. Quinten Hermans (Belgique) à 1:14
  9. Joshua Dubau (France) à 1:21
  10. Vincent Baestaens (Belgique) à 1:28


16. Thijs Aerts (Belgique) à 2:33

Résultats de la course des espoirs femmes des championnats d’Europe de cyclo-cross à ‘s-Hertogenbosch * :

  1. Puck Pieterse (Pays-Bas) en 40:56
  2. Blanka Kata Vas (Hongrie) à 0:08
  3. Manon Bakker (Pays-Bas) à 0:10
  4. Aniek van Alphen (Pays-Bas) à 0:23
  5. Shirin van Anrooij (Pays-Bas) à 0:44
  6. Fem van Empel (Pays-Bas) à 0:51
  7. Francesca Baroni (Italie) à 0:52
  8. Sara Casasola (Italie) m.t.
  9. Anna Kay (Royaume-Uni) à 1:17
  10. Gaia Realini (Italie) à 1:31

* La Belgique n’a envoyé aucune concurrente pour les courses destinées aux espoirs.

Photo : capture VRT

Pin It on Pinterest