Coupe du monde #8 – Nommay : Worst et Iserbyt relancent la bataille pour le général

En l’absence de plusieurs favori(te)s et des champions du monde de cyclo-cross, Sanne Cant et Mathieu Van der Poel, qui ont préféré le soleil espagnol à la boue de Nommay, l’avant-dernière manche de la Coupe du monde en France annonçait une bagarre plus ouverte. Si ce sont des habitués qui ont brillé, Annemarie Worst (777) et Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) ont tout de même relancé le suspense à l’aube de l’ultime manche, prévue dimanche prochain à Hoogerheide.

Duel belgo-belge

Chez les messieurs, en l’absence d’un Van der Poel décidé à préparer les prochains championnats du monde des labourés sous le soleil espagnol, le leader de la Coupe du monde Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) et celui qui menait en début d’hiver ce classement, Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), s’attendaient à une bataille rangée entre Belges, avec notamment le champion de Belgique Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) en arbitre. Si ce dernier manquait son départ, Aerts et Iserbyt n’avaient besoin que de deux tours pour prendre les devants et décrocher tous les autres outsiders de leur roue. Le leader de la Coupe du monde tentait même de faire la différence sur Iserbyt à la mi-course et prenait dix secondes d’avance, avant que son rival retrouve un second souffle, au point de déborder Aerts et tenter lui-même sa chance.

Le jeu du chat et la souris durait encore plusieurs tours entre les deux hommes mais au bout de plus d’une heure d’effort, Iserbyt prenait le meilleur sur Aerts dans une des petites côtes du circuit exigeant de Nommay. Le jeune coureur s’offre ainsi une nouvelle victoire en Coupe du monde, la quatrième cette saison. Ceci ne suffit pas à refaire tout à fait son retard sur Aerts, qui garde plus de 40 points d’avance au général, mais Iserbyt confirme ainsi qu’il compte batailler jusqu’à la dernière manche pour cette Coupe du monde. « J’ai dû puiser très loin durant cette course, c’était très long (NDLR : plus d’une heure et sept minutes, c’est rare pour un cyclo-cross). En tout cas, je me suis senti de mieux en mieux au fil de la course et sur la route, je sentais que je pouvais faire la différence en cas de sprint. Finalement, j’ai pu trouver l’ouverture sur la montée, tant mieux », confie Iserbyt au micro de Play Sports. Qui compte bien remettre le couvert dimanche prochain à Hoogerheide, pour la manche finale de la Coupe du monde.

https://twitter.com/playsports/status/1218918920272384000

Résultats de la 8e manche de la Coupe du monde masculine à Nommay :

  1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h07:13
  2. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:08
  3. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:16
  4. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:28
  5. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 1:46
  6. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) à 1:55
  7. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) à 1:58
  8. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) à 2:02
  9. Jens Adams (Bel, Hollebeekhoeve CT) à 2:04
  10. Tom Meeusen (Bel, Group Hens-Maes Containers) à 2:07

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 8 manches sur 9) :

  1. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 507 points
  2. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 466 pts
  3. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 432 pts
  4. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) 429 pts
  5. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) 417 pts
  6. Quinten Hermans (Bel, Tormans CX Team) 406 pts
  7. Corné van Kessel (P-B, Tormans CX Team) 375 pts
  8. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) 358 pts
  9. Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) 320 pts
  10. Thijs Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) 307 pts

Les Néerlandaises dominent toujours

Pas de Sanne Cant (IKO-Crelan), ni de Marianne Vos (CCC-Liv), récemment opérée à l’aine, ou Lucinda Brand (Telenet Baloise Lions) : bon nombre de favorites étaient également absentes de ce rendez-vous de Nommay. Les regards étaient toutefois tournés vers les deux premières du général, à quelques points d’intervalle : Ceylin Del Carmen Alvarado (Alpecin-Fenix), leader tant chez les espoirs que chez les élites, et Annemarie Worst (777), toujours prête à entrer en duel avec sa compatriote. Et en début de course, Alvarado enchaînait les problèmes : auteure d’un mauvais départ en raison d’une pédale mal clipsée, la Néerlandaise chutait dans une zone technique. Elle revenait malgré tout rapidement à l’avant de la course, et s’isolait avec Worst et la nouvelle championne de France Marion Norbert-Riberolle (Experza Pro CX).

Norbert-Riberolle devait toutefois céder sa place parmi les meilleures après un problème mécanique, et voyait Katie Compton la déborder pour rejoindre Worst et Alvarado à l’approche du dernier tour. Elles se rendaient toutes trois attaque sur attaque, mais personne ne trouvait l’ouverture. Worst prenait finalement les commandes du groupe à l’approche de la ligne droite finale et lançait le sprint de loin. Un pari risqué mais réussi pour la Néerlandaise, vainqueur devant Alvarado, et désormais à cinq points de la tête du général avant la dernière manche à Hoogerheide. « J’avais confiance en mon sprint, car la dernière fois, je n’avais pas perdu de beaucoup. Et je me sentais en forme. En prime, mon dos ne me fait plus souffrir, ce qui est de bon augure pour les championnats du monde », lance Worst, de plus en plus en confiance à l’approche des Mondiaux, au vu de ses récents résultats face à la favorite de cette fin de saison, Alvarado.

https://twitter.com/playsports/status/1218890863146827776

Résultats de la 8e manche de la Coupe du monde féminine à Nommay :

  1. Annemarie Worst (P-B, 777) en 41:42
  2. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) à 0:01
  3. Katherine Compton (USA, KFC Racing powered by Trek/Knight) à 0:03
  4. Christine Majerus (Lux, Boels-Dolmans) à 0:42
  5. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) à 0:43
  6. Clara Honsinger (USA, Team S&M CX Sellwood Cycle) à 0:50
  7. Caroline Mani (Fra, Amicale Cycliste Bisontine) à 0:55
  8. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:57
  9. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:58
  10. Marion Norbert-Riberolle (Fra, Experza Pro CX) à 1:00

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 8 manches sur 9) :

  1. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Alpecin-Fenix) 430 points
  2. Annemarie Worst (P-B, 777) 425 pts
  3. Katerina Nash (Tch, Clif Bar Pro Team) 398 pts
  4. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv) 344 pts
  5. Katherine Compton (USA, KFC Racing powered by Trek/Knight) 341 pts
  6. Maghalie Rochette (Can, Specialized Pro Team) 329 pts
  7. Anna Kay (G-B, Experza Pro CX) 313 pts
  8. Manon Bakker (P-B, Experza Pro CX) 306 pts
  9. Caroline Mani (Fra, Amicale Cycliste Bisontine) 298 pts
  10. Lucinda Brand (P-B, Telenet Baloise Lions) 290 pts

Photo : capture Proximus Sports

Pin It on Pinterest