Trophée DVV #2 – Hamme : Van der Poel et Worst s’offrent un week-end parfait

S’ils ont à nouveau trouvé la victoire à Hamme, Annemarie Worst (777) et Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) ont à nouveau connu l’adversité pour s’offrir le doublé après leur succès de samedi à Tabor. Worst a dû sprinter jusqu’au bout de la ligne droite finale pour remporter cette deuxième manche du Trophée DVV, tandis que Van der Poel a bataillé jusqu’au dernier tour pour finalement s’imposer avec un large avantage, nécessaire pour espérer remporter ce classement général particulier, au temps.

Le retour du show Van der Poel

Après une semaine compliquée suite au décès de son grand-père Raymond Poulidor, Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) avait annoncé qu’il souhaitait tout de même disputer les deux cyclo-cross de ce week-end, suivre son programme initial et, si possible, remporter ces deux épreuves pour rendre hommage à son cycliste de papy. Et dès le premier tour de ce Trophée DVV à Hamme, le champion du monde de cyclo-cross affichait directement ses ambitions, lançant une vive accélération avec Toon Aerts (Telenet Baloise Lions) dans la roue. Van der Poel confirmait que ce parcours rapide, sans grand piège, était parfait pour les coureurs puissants de sa trempe. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen-Bingoal) revenait rapidement dans la roue des deux hommes, tout comme Tim Merlier (Creafin-Fristads) pour afficher une certaine adversité à l’encontre de l’homme en arc-en-ciel. Et pourtant, dans la fin du troisième des neuf tours, Van der Poel lançait un nouveau sprint suffisant pour prendre quelques secondes sur Sweeck, le plus robuste dans la suite du cyclo-cross. Alors que Merlier souffrait physiquement au fil des tours et Aerts se retrouvait largué aux portes du Top 10 après un problème de dérailleur.

Durant la suite de la course, Sweeck parvenait à tenir le rythme de Van der Poel, restant toujours à cinq secondes au pire du champion du monde. Le coureur belge devait toutefois abandonner l’arc-en-ciel à l’horizon : dans le dernier tour, Van der Poel décidait de mettre la seconde pour accentuer son avantage. Car sur le Trophée DVV, la place ne suffit pas, c’est bien le temps qui compte pour le classement général. Et vu son absence sur la première manche (le Koppenbergcross), le coureur batave comptait bien refaire rapidement son retard de cinq minutes au départ. En un seul tour, il reprenait 40 secondes à Sweeck et plus d’une minute à Merlier et Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), toujours leader du général malgré une course en dedans, notamment du fait que ce tracé ne favorisait pas les « petits » techniciens comme lui ou Lars van der Haar (Telenet Baloise Lions), quatrième du jour.

Mathieu Van der Poel - Vainqueur Cyclo-cross Hamme 2019 - Alain VDP Photography

« C’était une chouette course, mais j’avais un sacré client derrière moi », confirmait Van der Poel au micro de la VRT à l’arrivée. « Sweeck a longtemps lutté. Personnellement, j’ai roulé contre moi-même aujourd’hui et j’en ai besoin pour avoir de meilleures sensations ». Mais le champion du monde reste réaliste : même avec cette victoire probante à Hamme, il lui sera difficile d’obtenir le trophée au général (NDLR : il est actuellement 7e à 3:55 d’Iserbyt). « Je ne pense pas que je pourrai réussir cela », dit-il. « Le championnat du monde est mon dernier cyclo-cross de la saison et d’ici là, je devrais avoir 10 minutes d’avance… » Même pour un Van der Poel au top de sa forme, cela s’annonce en effet compliqué. Alors qu’Iserbyt a réussi une bonne opération malgré une journée difficile, gagnant du temps sur quasiment tous ses rivaux directs malgré sa 5e place : « Aerts et Vanthourenhout sont mes plus proches concurrents. Par malchance, ils ont été éliminés de la course. Dans l’ensemble, ce n’était donc pas une mauvaise journée », affirme le coureur belge, conscient de son bonheur du jour.

Résultats de la 2e manche du Trophée DVV/AP Assurances masculin à Hamme :

1. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) en 1h01:45
2. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:40
3. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 1:04
4. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:06
5. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:10
6. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 1:15
7. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal)
8. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads) à 1:56
9. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 1:57
10. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:10

Classement général provisoire du Trophée DVV/AP Assurances masculin après 2 manches sur 8 :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 2h05:00
2. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:54
3. Lars van der Haar (P-B, Telenet Baloise Lions) à 2:28
4. Toon Aerts (Bel, Telenet Baloise Lions) à 3:08
5. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 3:11
6. Tim Merlier (Bel, Creafin-Fristads) à 3:28
7. Mathieu Van der Poel (P-B, Corendon-Circus) à 3:55
8. Corné van Kessel (P-B, Telenet Baloise Lions) à 4:02
9. Tom Pidcock (G-B, Trinity Racing) à 4:31
10. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 4:50

Le jump victorieux de Worst

Sur ce tracé rapide de Hamme, les dames ont mis du temps à se départager, un peloton de favorites se dégageant dans le premier tour avec les habituées aux avant-postes. Les Néerlandaises Annemarie Worst (777) et Ceylin Del Carmen Alvarado (Corendon-Circus) prenaient à nouveau un bon départ, avec cette fois la championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan) à bon port. La championne d’Europe Yara Kastelijn (777) les rejoignait tout comme Ellen Van Loy (Telenet Baloise Lions) à la mi-course. Ces six dames semblaient encore capables de se jouer la victoire à l’approche du dernier tour, et tout se jouait à la relance, sur l’une des seules parties vraiment techniques de ce parcours dégagé.

À la sortie d’un demi-tour, Worst accélérait devant Cant, incapable de mettre le même braquet de suite. L’écart était rapidement fait : la Néerlandaise devait ensuite maintenir ce rythme durant les trois dernières minutes de course. Le sprint était long mais la Néerlandaise tenait la distance jusqu’à l’arrivée, s’offrant ainsi une deuxième victoire consécutive ce week-end. « C’était incroyable. On ne savait pas qui allait gagner dans ce final. J’ai remarqué que j’avais fait un trou et j’ai essayé de le conserver durant un demi-tour. Et ça a marché », avoue la cycliste du triple 7, désormais deuxième du classement général derrière sa coéquipière championne d’Europe Kastelijn.

Annemarie Worst - Victoire Cyclo-cross Hamme 2019 - Alain VDP Photography

Alors que Sanne Cant rattrape son samedi manqué à Tabor avec une deuxième place acquise avec autorité. « C’est agréable d’être à nouveau sur le podium. Cela faisait quand même deux semaines. Mais j’attends toujours ma première victoire de la saison. Je sens que je m’en rapproche », affirme la championne du monde, désireuse de briller le week-end prochain sur le sable de Coxyde.

Cliquez ici pour découvrir les photos du cyclo-cross de Hamme par Alain VDP.

Résultats de la 2e manche du Trophée DVV/AP Assurances féminin à Hamme :

1. Annemarie Worst (P-B, 777) en 40:28
2. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 0:03
3. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 0:06
4. Yara Kastelijn (P-B, 777) à 0:07
5. Aniek van Alphen (P-B, Kleur op Maat) à 0:19
6. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 0:24
7. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) à 0:26
8. Katie Compton (USA, Trek Factory Racing) à 0:27
9. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 0:34
10. Loes Sels (Bel, IKO-Crelan) à 0:37

Classement général provisoire du Trophée DVV/AP Assurances féminin après 2 manches sur 8 :

1. Yara Kastelijn (P-B, 777) en 1h22:55
2. Annemarie Worst (P-B, 777) à 0:04
3. Eva Lechner (Ita, Creafin-Fristads) à 1:23
4. Alice Maria Arzuffi (Ita, 777) à 1:33
5. Ceylin Del Carmen Alvarado (P-B, Corendon-Circus) à 1:37
6. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 2:16
7. Ellen Van Loy (Bel, Telenet Baloise Lions) à 2:38
8. Katie Compton (USA, Trek Factory Racing) à 3:06
9. Kim Van de Steene (Bel, Tarteletto-Isorex) à 3:52
10. Sanne Cant (Bel, IKO-Crelan) à 4:56

Photos : Alain VDP Photography

Pin It on Pinterest