Championnat de Belgique sur route : Merlier perpétue le triomphe des cyclocrossmen

Il fallait s’y attendre : le circuit proposé à Gand pour ce championnat de Belgique n’a pas permis aux coureurs les plus costauds de se disputer la victoire ce dimanche. Ce sont avant tout les candidats les plus véloces en ligne droite qui ont pu trouver la clé sur ces routes gantoises. Et bien placé dans le dernier kilomètre, Tim Merlier (Corendon-Circus) est sorti en puissance dans les 250 derniers mètres pour signer son plus beau succès… sur la route, lui qui enchaîne plutôt les cyclo-cross en hiver.

Certes, la première heure de course de ce championnat de Belgique a été particulièrement rapide, à plus de 50 km/h de moyenne, avec quelques puncheurs qui ont essayé de bouleverser le peloton sur les pavés de la Paddestraat et du Lange Munte. Cela ne permettait toutefois pas de bousculer les sprinters, ni le peloton. Tout juste quatre hommes parvenaient à s’échapper pour faire travailler les autres formations : Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), Jelle Wallays, Stan Dewulf (Lotto-Soudal) et Dries De Bondt (Corendon-Circus). Le quatuor s’offrait jusqu’à trois minutes d’avance, et Evenepoel essayait jusqu’à 10 km du but de relancer cette offensive pour perturber les favoris annoncés en cas d’arrivée massive. Mais rien n’y faisait, les équipes de sprinters étaient bien trop nombreuses pour contrecarrer ces tentatives.

Lire aussi : Jesse Vandenbulcke, semi-pro et championne de Belgique à 23 ans

L’inévitable s’annonçait donc dans le dernier kilomètre : Corendon-Circus et Trek-Segafredo assuraient le tempo dans le final, et à 250 mètres de l’arrivée, parfaitement placé dans le trio de tête, Tim Merlier (Corendon-Circus) confirmait que sa victoire de dimanche dernier sur l’Elfstedenronde n’était pas une surprise. Le cyclocrossman lâchait les chevaux et devançait avec près d’un vélo d’avance Timothy Dupont (Wanty-Gobert) et Wout van Aert (Jumbo-Visma). « Au moment de lancer mon sprint, j’ai un peu paniqué, j’ai hésité à lancer si tôt. J’ai finalement bien géré », lançait-il avant de monter sur le podium. Spécialiste des labourés et victime d’une lourde chute fin décembre, Merlier se profile ainsi comme le meilleur sprinter belge du moment sur la route. À tel point que son avenir pourrait s’inscrire hors de Corendon-Circus, dont la filiale a été rachetée récemment par… Sunweb. « Je veux d’abord profiter de ce titre, parce que j’ai eu un million de fois la question de savoir si j’allais changer d’équipe. Je vais vraiment profiter de ce titre et on verra ensuite », affirme-t-il.

Vice-champion, Timothy Dupont ne pouvait que féliciter celui qui l’a devancé. « C’est dommage que je ne remporte pas le titre mais j’obtiens un bon résultat après une lourde blessure et beaucoup de malchance. C’est juste dommage de manquer un sprint car il y a peu d’occasions pour les sprinters sur les championnats de Belgique », explique-t-il. « Je n’ai pas réussi à bien me positionner en vue du sprint. Merlier était devant moi dans le dernier virage. Au moment où il a lancé, j’ai pensé qu’il doutait et que je pourrais le remonter. Mais il n’y avait rien à faire ».

« Trop facile »

Même constat pour le troisième de l’épreuve, Wout van Aert (Jumbo-Visma), déçu après avoir fêté jeudi dernier son titre de champion de Belgique de contre-la-montre. « J’étais trop loin dans le dernier virage, c’était compliqué de lancer. J’ai été un peu enfermé du côté droit. J’avais trop à rattraper. C’est ma seule faute personnelle dans le final », dit-il. « Une course plus dure, cela aurait pu mieux me convenir. Le parcours à Gand était trop facile, ce n’était pas assez dur pour bien se placer dans le sprint. Mais avec une équipe de quatre coureurs, on a fait le maximum. Il y a évidemment une déception car on venait pour le titre ». Mais il en faut évidemment pour tous les goûts : la fédération belge semble décidé à offrir une chance pour les puncheurs puis une autre pour les sprinters, une année sur l’autre. Mais le tracé gantois était clairement l’un des plus aisés de ces dix dernières années. Au grand dam des plus costauds du peloton.

Lire aussi : Les résultats des championnats nationaux sur route et du contre-la-montre

Résultats du championnat de Belgique sur route messieurs 2019 (Gand > Gand, 223.8 km) :

Photo : capture VRT/Sporza

Pin It on Pinterest