Surprise : Kevin De Weert quitte son poste de sélectionneur belge

Deux ans seulement après son arrivée en tant que sélectionneur fédéral au sein de la Ligue Vélocipédique Belge (RLVB/Belgian Cycling), Kevin De Weert a décidé de quitter son poste pour un emploi de « performance manager » chez Lotto-Soudal dès 2019, annonce Wielerflits.

Surprise au soir de ces championnats du monde de cyclisme sur route : Belgian Cycling est désormais orphelin de son principal sélectionneur. Coach de l’équipe professionnelle et de l’équipe des espoirs sur route, Kevin De Weert a décidé de quitter ses deux postes avec effet immédiat, rapporte Wielerflits. Arrivé en février 2016 à la tête de la sélection belge des élites messieurs, pour succéder à Carlo Bomans (devenu depuis sélectionneur des juniors), puis prolongé à la tête des espoirs l’an dernier, Kevin De Weert a obtenu quelques beaux succès : le titre de champion d’Europe du contre-la-montre de Victor Campenaerts en 2018 ; la médaille d’argent lors de l’Euro du contre-la-montre en 2017 et le bronze lors du championnat du monde du chrono en 2018, toujours avec Campenaerts ; le bronze lors du championnat du monde du contre-la-montre espoirs avec Brent Van Moer ; le bronze lors du championnat du monde sur route en 2016 avec Tom Boonen ; et la médaille d’argent lors du championnat du monde sur route espoirs en 2018 avec Bjorg Lambrecht.

Kevin De Weert avait même prolongé son contrat avec la Ligue Vélocipédique Belge jusqu’en 2020, mais ce contrat sera finalement cassé. Cette rupture a été confirmée par le président de la fédération, Tom Van Damme. « Kevin nous avait indiqué il y a quelque temps qu’il avait des contacts avec Lotto Soudal. Je trouve son choix surprenant », explique-t-il à l’agence Belga. « Kevin a eu beaucoup d’opportunités chez nous, mais il est jeune et ambitieux ».

De Weert quitte toutefois Innsbruck avec une déception lors de la course masculine : si Greg Van Avermaet, Tim Wellens et Ben Hermans ont montré leur envie de mener la course pour Dylan Teuns dans le final de ce Mondial, le leader belge annoncé n’a pu suivre les meilleurs et termine hors du Top 20. Une déception qui devrait toutefois être vite oubliée si l’ancien coureur de la Quick Step retient son bilan global à la tête de la sélection belge. Dès cet hiver, il fera ses débuts chez Lotto-Soudal, dans un poste qui devrait être au-dessus des directeurs sportifs dans l’organigramme de l’équipe belge. Et pour succéder à De Weert ? Van Damme est resté muet à ce sujet et ne confirme donc pas la rumeur du transfuge possible de Sven Vanthourenhout, actuel sélectionneur de l’équipe belge de cyclo-cross.

Photo : Belgian Cycling

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest