Du spectacle nouveau pour la 3e manche du DVV à Hamme et son cross Flandrien

Dimanche prochain, au lendemain de la Coupe du Monde de Zeven en Allemagne, lors de la troisième manche du Trophée des assurances DVV à Hamme, il risque d’y avoir du spectacle.

Certes, tous les cross – surtout en présence de conditions atmosphériques particulières – valent la peine d’être vécus, mais cette fois, on innove du côté du traceur de circuit, en l’occurrence Erwin Vervecken, et la société Golazo.  On connaît les forces de la nature, et super techniciens du vélo des « bois », que sont les Mathieu van der Poel et Wout van Aert, donc il faut sans cesse inventer de nouveaux parcours, comme ce fut le cas à Bogense, et malgré cela ces artistes du cross trouvent assez de ressources pour se défaire des pièges.

Cette fois, il y aura trois modifications du circuit de Hamme, à savoir un réajustement des postes de matériel, afin d’équilibrer au mieux leurs positions sur le tracé, mais aussi une déviation plus rapide en vue de l’arrivée, pour offrir ainsi la possibilité d’un sprint final sur une distance de 200 mètres. La troisième modification, et non des moindres, réside dans un nouvel obstacle. En fait les planches, mis à part les déboires de Lars van der Haar au Danemark (qui ne parvenait pas à les passer à vélo…), ne représentent plus de réelles complications pour les cadors des pros. Aussi, Erwin et son staff décidèrent de placer des… pneus de voitures dans une montée (comme le prouve la photo, ci-dessous, ). Cela promet évidemment du spectacle, que nous ne manquerons de vous relater.

Source Twitter

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest