Coupe du Monde #5 – Zeven: Cant impériale et retour de Van Aert

Cinquième, manche de la Coupe du Monde, en Allemagne cette fois, à Zeven, et du nouveau pour les élites, avec le retour en force de Wout Van Aert, même si encore un problème mécanique pour Van der Poel, et la continuité pour la championne du Monde, Sanne Cant.

Dames:

Sanne Cant plus impériale que jamais

La domination de Sanne Cant, la championne du Monde et d’Europe (sans compter nationale…) fut plus tranchante que la semaine dernière à Bogense. Même si Wyman devait l’accrocher pendant les premiers circuits, la Belge ne devait pas attendre le dernier tour, ou le sprint final pour s’imposer à Zeven. Des bonnes, et moins bonnes, surprises pour ce cross, avec le retour de Kompton, Nash, De Boer et Jolien Verschueren. Mais aussi des mauvaises passes pour Van Loy (23e), Keough (11e), Arzuffi (16e) ou encore Kaptheijns (28e). Un cross, il est vrai, vraiement très difficile, dans une boue très collante, en somme un vrai cyclo-cross.

C’est Wyman qui dirige les débats en tout début d’épreuve, très vite reprise par Cant. Ces deux-là feront un tour ensemble, mais très vite in sent que la championne du Monde est plus forte. Si bien qu’une fois en tête, on devait plus rien voir venir, si ce n’est qu’à la faveur d’un changement de machine, l’accostage de Compton. A l’arrière, la championne des USA, parvenait, une fois débarrassée de Nobel et Sels, à revenir sur la britannique, et un moment la laisser sur place, pour rejoindre la fuyarde. La force tranquille d’Helen Wyman lui permettra d’inverser la vapeur, et reprendre une seconde place qu’elle méritait. Un cross difficile, en effet, avec l’abandon de la Française Lucie Chainel, entre autre, mais aussi très long. Le jury des commissaires faisaient rouler ces dames bien au-delà des 40 minutes réglementaires, puisque Cant bouclait Zeven en 51’29 », alors que le premier circuit pointé en 10’22 », avec 4 tours on respectait le règlement, mais bon les juges sont rois…

Le Top-10:

  1. Sanne Cant en 51’29 »
  2. Helen Wyman à 12 »
  3. Katherine Compton à 23 »
  4. Katerina Nash à 43 »
  5. Sophie De Boer à 55 »
  6. Jolien Verschueren à 1’17 »
  7. Eva Lechner à 1’21 »
  8. Nikki Brammeier m.t.
  9. Loes Sels à 1’36 »
  10. Laura Verdonschot à 1’46 »

Élites:

Le retour gagnant de Wout Van Aert

Encore une fois, le Néerlandais Mathieu Van Der Poel connaissait des ennuis mécanique (chaîne), mais cette fois cela se passait dans le second tour, et non en fin de cross. De toute manière, Wout Van Aert avait déjà placé une accélération, et semblait bel et bien en excellente condition. Au premier passage de la ligne, soit après plus de huit minutes de course, un groupe de six menait. On reconnaissait Van Aert, Van der Poel, Vanthourenhout, Aerts Van Kessel et Boros. Ceux-ci ne seront pas bien longtemps ensemble, car outre le souci de Mathieu, seuls les Van Kessel, Aerts et Vanthourenhout parvenaient à suivre, mais à bonne distance (25 ») le leader.

Ce fut un écrémage par l’arrière, et le plus rapide était encore Van Der Poel, une fois sa chaîne remise sur le plateau. Il entamait, alors que Van Aert voguait en tête, une remontée assez spectaculaire pour reprendre dix secondes en un tour. Il revenait ainsi à moins de 30 » de Wout, mais la mi-course sonnant, il relâchait le forcing et semblait se contenter de la seconde place, qu’il défendait âprement lors du sprint final avec Toon Aerts, auteur également d’un beau retour en toute fin de cross. On soulignera le largage de van der Haar, de Meeusen, mais aussi l’étonnant classement de Klaas Vantornout (7e).

Le Top-10:

  1. Wout Van Aert en 1h07’32 »
  2. Mathieu Van Der Poel à 47 »
  3. Toon Aerts à 50 »
  4. Corné Van Kessel à 1’39 »
  5. Michael Vanthourenhout à 1’57 »
  6. Kevin Pauwels à 2’16 »
  7. Klaas Vantornout à 2’25 »
  8. Marcel Meisen à 2’34 »
  9. Quinten Hermans à 2’42 »
  10. Tom Meeusen à 2’46 »

Les résultats complets:

Juniors

U23

Dames

Elites

Classement Général Coupe du Monde 2017-2018:

Juniors_General_CdM

U23_General_CdM

Dames_General_CdM

Elites_General_CdM

Robert Genicot

Correspondant de presse depuis 1978. Administrateur de l'APFJS (Association Professionnelle Francophone des Journalistes Sportifs), aile francophone de Sportspress. Fondateur et rédacteur en chef du site Cycling-Review.eu en 2005 devenu CyclismeRevue en 2008.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest