Tour d’Italie 2024 : voici les parcours de la 107e édition du Giro hommes

RCS Sport a présenté les 21 étapes du Tour d’Italie 2024, organisé du 4 au 26 mai entre Turin et Rome.
Le trophée du Tour d'Italie 2024 présenté lors de la révélation du parcours. - Photo : RCS Sport/Montigiani/La Presse
Le trophée du Tour d’Italie 2024 présenté lors de la révélation du parcours. – Photo : RCS Sport/Montigiani/La Presse

Cinq étapes de haute montagne dont quatre avec une arrivée en altitude, deux contre-la-montre pour près de 70 kilomètres en solitaire, huit étapes vallonnées dans la tradition de l’épreuve : le Tour d’Italie 2024 s’annonce encore une fois spectaculaire au vu des 21 étapes présentées vendredi par RCS Sport au Teatro Sociale de Trento.

Devant un public de stars, parmi lesquels le vainqueur de la dernière édition Primoz Roglic, le lauréat du Giro 2022 Jai Hindley, le vice-champion du monde Filippo Hanna, mais aussi les championnes italiennes Letizia Paternoster et Elisa Longo Borghini, qui annoncent la prochaine reprise du Giro Donne, le Tour d’Italie féminin, par RCS Sport, le Giro d’Italia 2024 s’est dévoilé entre Turin et Rome, sur plus de 3.320 kilomètres.

Le grand départ depuis Turin avait déjà été dévoilé quelques jours plus tôt et annonçait finalement la suite du tracé. Car la première étape propose d’emblée trois petits cols, dont Superga, la colline turinoise tristement célèbre pour la tragédie de l’équipe de football de Torino, décimée dans un accident d’avion sur cette butte 75 ans plus tôt jour pour jour. La décision se fera toutefois certainement sur la colline suivante, le Colle Maddalena, sur 6,1 km à 7,4% de moyenne, et un sommet à moins de 20 kilomètres de l’arrivée à Turin.

Le lendemain, les candidats au maillot rose seront encore à la tâche sur la première arrivée en altitude de l’épreuve, vers le sanctuaire d’Oropa, au bout d’une montée de 11,8 km à 6,2% de moyenne. Après trois étapes plus douces, le peloton sera à nouveau attentif à l’occasion d’une étape sur les chemins blancs de Toscane vers Rapolano Terme. Cela ne dépassera pas 12 kilomètres sur ces routes d’antan, mais cela suffira certainement à bousculer le général.

La carte générale du Tour d'Italie 2024 - Photo : RCS Sport
La carte générale du Tour d’Italie 2024 – Photo : RCS Sport

Un contre-la-montre sera prévu sur la septième étape entre Foligno et Pérouse avec une petite côte de six kilomètres en fin de course. La huitième étape emmènera ensuite les coureurs dans les hauteurs, des Abruzzes cette fois, avec une arrivée sur Prati di Tivo (14,6 km à 7% de moyenne), qui n’avait plus accueilli une fin d’étape du Giro depuis le succès de Giovanni Battaglin en 1975. Avant un retour dans la région napolitaine, pour la troisième année consécutive.

Une nouvelle arrivée en montagne est programmée sur la dixième étape au sommet du Bocca della Selva (17,9 km à 5,2%), très long mais irrégulier. Il faudra ensuite patienter jusqu’à la quatorzième étape pour un deuxième chrono plus plat de 31 bornes, et jusqu’à la quinzième étape, et la fin de la deuxième semaine de course, pour revoir les coureurs sur des fortes pentes, à l’occasion d’une étape dantesque entre Manerba Del Garda et Livigno, autour des lacs de Garde et de Livigno. L’arrivée sera tracée au bout d’une double ascension, vers Forcola (18 km à 7,1%) puis vers Mottolino (8,1 km à 6,6%).

La reprise en troisième semaine se fera à Livigno, bien connu des cyclistes pros, souvent en stage dans la région durant l’été. L’occasion de passer sur la seizième étape par le Stelvio voisin, dès le début de course, avant l’arrivée sur le Monte Pana (7,6 km à 6,1%), dans la région de Valgardena. Cinq nouveaux cols seront au programme le lendemain avec un final sur le Passo del Brocon (12,2 km à 6,4%). La dix-neuvième étape promet une dernière arrivée en montagne à Sappada, dans la région de la Camia. Mais la décision se fera en grande partie le lendemain pour l’avant-dernière étape vers Bassano del Grappa, avec une double ascension successive du Monte Grappa (18,2 km à 8,1%). Cela scellera la course au maillot rose, avant un transfert vers Rome pour une dernière étape en circuit, sous forme de critérium, dans la capitale italienne.

Si les supporters du cyclisme féminin attendaient plus d’informations sur la première édition du prochain Tour d’Italie féminin version RCS Sport, il faudra encore patienter. Le parcours n’est pas annoncé avant “plusieurs semaines”, selon l’organisation.

Les profils des 21 étapes

1re étape – Samedi 4 mai 2024 : Vendrai Reale > Turin (136 km)

2e étape – Dimanche 5 mai 2024 : San Francesco al Campo > Sanctuaire d’Oropa (154 km)

3e étape – Lundi 6 mai 2024 : Novara > Fossano (165 km)

4e étape – Mardi 7 mai 2024 : Acqui Terme > Andora (187 km)

5e étape – Mercredi 8 mai 2024 : Gênes > Lucca (176 km)

6e étape – Jeudi 9 mai 2024 : Viareggio > Rapolano Terme (177 km)

7e étape – Vendredi 10 mai 2024 : Foligno > Pérouse (37,2 km – CLM individuel)

8e étape – Samedi 11 mai 2024 : Spoleto > Parti di Tivo (153 km)

9e étape – Dimanche 12 mai 2024 : Avezzano > Naples (206 km)

Lundi 13 mai : journée de repos à Naples

10e étape – Mardi 14 mai 2024 : Pompei > Cusano Mutri/Bocca della Selva (141 km)

11e étape – Mercredi 15 mai 2024 : Foiano di Val Fortore > Francavilla al Mare (203 km)

12e étape – Jeudi 16 mai 2024 : Martinsicuro > Fano (183 km)

13e étape – Vendredi 17 mai 2024 : Riccione > Cento (179 km)

14e étape – Samedi 18 mai 2024 : Castiglione delle Stiviere > Desenzano del Garda (31 km – CLM individuel)

15e étape – Dimanche 19 mai 2024 : Manerba del Garda > Livigno/Mottolino (220 km)

Lundi 20 mai 2024 : journée de repos à Livigno

16e étape – Mardi 21 mai 2024 : Livigno > Santa Cristina Valgardena/Monte Pana (202 km)

17e étape – Mercredi 22 mai 2024 : Selva di Valgardena > Passo del Brocon (159 km)

18e étape – Jeudi 23 mai 2024 : Fiera di Primiero > Padoue (166 km)

19e étape – Vendredi 24 mai 2024 : Mortegliano > Sappada (155 km)

20e étape – Samedi 25 mai 2024 : Alpago > Bassano del Grappa (175 km)

21e étape – Dimanche 26 mai 2024 : Rome > Rome (126 km)

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Loïc Vliegen Intermarché-Circus-Wanty Photo 2023 - Cyclingmedia Agency

Loïc Vliegen : “Malchance sur malchance, c’était la plus mauvaise saison de ma carrière”

Article suivant
L'Italienne Vittoria Bussi après son record de l'heure à Aguascalientes, le 13 octobre 2023. - Photo : UCI/Tania Marquez

Vittoria Bussi s’offre un deuxième record de l’heure et dépasse les 50 kilomètres

Articles similaires
Le champion du monde Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) lors de la Coupe du monde de cyclo-cross à Anvers, le 23 décembre 2023. - Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Mathieu van der Poel préfère la course sur route au VTT aux Jeux olympiques de Paris : le choix de la raison

Le champion du monde sur route préfère limiter son nombre de jours de course et disputer le Tour de France en vue de la course sur route des Jeux olympiques de Paris, sur laquelle il espère obtenir la médaille d'or. Il fait donc officiellement une croix sur le VTT cross-country, après une tentative manquée à Tokyo, trois ans plus tôt.
Lire plus
Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) remporte le Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

Tour des Flandres : comment Alpecin-Deceuninck et Lidl-Trek ont maîtrisé pour les succès de Van der Poel et Longo Borghini

Le champion du monde Mathieu van der Poel a profité du travail de sa formation en amont, avant de filer en solitaire à plus de 40 kilomètres de l'arrivée, pour s'offrir sa troisième victoire sur le Tour des Flandres, là où la championne d'Italie Elisa Longo Borghini a bénéficié du boulot tactique de l'équipe Lidl-Trek pour glaner un deuxième succès à Audenarde.
Lire plus
Total
0
Share