Championnats d’Europe de cyclisme sur route 2023 : notre présentation des contre-la-montre femmes et hommes

Listes de départ, parcours, programme TV… : découvrez notre présentation des contre-la-montre femmes et hommes des championnats d’Europe de cyclisme sur route 2023 à Emmen, aux Pays-Bas.
La championne d'Europe du contre-la-montre Marlen Reusser (SD Worx) lors de la 8e étape du Tour de France Femmes 2023 - Photo : ASO/Thomas Maheux
La championne d’Europe du contre-la-montre Marlen Reusser (SD Worx) lors de la 8e étape du Tour de France Femmes 2023 – Photo : ASO/Thomas Maheux

Le parcours

Premier départ des femmes : 14h30 à Emmen

Dernier départ des femmes : vers 15h30

Horaires des femmes : cliquez ici pour télécharger l’horaire de départ

Premier départ des hommes : 16h15

Dernier départ des hommes : vers 17h25

Horaires des hommes : cliquez ici pour télécharger l’horaire de départ

Distance : 28,6 kilomètres

La carte et le profil :

Carte - Contre-la-montre Elites - Championnats d'Europe 2023

Les favori·te·s

Élites hommes

En l’absence du champion du monde Remco Evenepoel et de son dauphin Filippo Ganna, qui prennent tous les deux du repos après une Vuelta particulièrement intense, ce circuit devrait tout de même favoriser les costauds et spécialistes de l’effort en solitaire. Et les candidats ne manquent pas sur moins de 30 kilomètres. Propulsé comme leader de la sélection belge après des Mondiaux en demi-teinte, le Belge Wout van Aert reprendra le rôle de favori sur ce championnat d’Europe. Le coureur de Herentals, récent vainqueur du Tour de Grande-Bretagne, rêve d’enfin obtenir une médaille d’or lors d’un grand championnat. Ce parcours autour d’Emmen et l’absence de plusieurs candidats au maillot étoilé sont autant d’éléments qui permettent à Van Aert d’envisager avec optimisme la première place ce mercredi.

Van Aert ne sera toutefois pas le seul candidat à la plus haute marche du podium. Dans le clan suisse, on compte poursuivre la série victorieuse. Principalement avec Stefan Küng, auteur d’une saison solide. Champion du monde du relais mixte et douzième du chrono individuel à Glasgow, le rouleur helvète peut viser un troisième titre européen. En forme sur la Bretagne Classic (4e), en équipier-modèle de Valentin Madouas, et sur le Tour de Slovaquie (2e), Küng arrive avec de bonnes bases dans la province de Drenthe. Son compatriote Stefan Bissegger démarrera avec un statut d’outsider, cette fois. Bien moins en verve avec le maillot étoilé sur les épaules, le tenant du titre n’a obtenu qu’une quatrième place sur le deuxième contre-la-montre du Tour de Suisse comme résultat probant cette saison. Sur le récent Tour d’Espagne, il n’a terminé que 11e à Valladolid. Le parcours d’Emmen pourrait mieux lui convenir, mais il devra afficher une toute autre forme pour créer la surprise.

Celui que tout le monde attend au tournant, c’est le Britannique Joshua Tarling. Le coureur de 19 ans a surpris toute l’assemblée cycliste par sa troisième place sur le contre-la-montre des élites aux derniers championnats du monde à Glasgow. Pourra-t-il réitérer cet exploit, lui qui n’a plus couru depuis le Renewi Tour et son succès sur l’unique contre-la-montre (de 13,6 km) de l’épreuve belgo-néerlandaise ? Ses prestations sur les chronos depuis le début de la saison semblent en tout cas conforter sa position parmi les favoris cette semaine. Car derrière, les autres rouleurs annoncés devront bénéficier d’une grande journée pour espérer titiller les principaux candidats à la victoire. Le Norvégien Tobias Foss, champion du monde l’an dernier, n’a pas réussi à rassurer lors des derniers Mondiaux et du Renewi Tour. Mais il reste un spécialiste à surveiller. De même que le Danois Mikkel Bjerg, vainqueur du seul chrono du Dauphiné, en juin dernier. Les Français Bruno Armirail et Rémi Cavagna, vainqueur autoritaire du dernier Tour de Slovaquie, sont tout autant d’outsiders sur ce tracé néerlandais, tout comme l’Italien Mattia Cattaneo ou le Portugais Nelson Oliveira.

Élites femmes

Si de nombreux favoris ont délaissé le contre-la-montre masculin au lendemain du Tour d’Espagne, les candidates au titre européen n’ont pas décidé de faire l’impasse sur ce dernier grand rendez-vous continental. Celles qui ont fait la pluie et le beau temps sur le récent Tour de Romandie féminin sont ainsi attendues ce mercredi dans les plus hautes positions du classement. À commencer par la tenante du titre, la Suissesse Marlen Reusser. Victime d’un burn-out sur le contre-la-montre des Mondiaux, qu’elle a abandonné, la rouleuse de la SD Worx a depuis lors enchaîné les résultats convaincants : quatrième de la course en ligne des Mondiaux et troisième du Tour de Romandie féminin. Suffisant pour la replacer comme la grande favorite de l’exercice chronométré de ce mercredi.

Son équipière le reste de la saison, la Néerlandaise Demi Vollering, aura également une pancarte dans le dos vu sa récente victoire au Tour de Romandie. La n°1 mondiale a déjà confirmé que le contre-la-montre est un exercice qu’elle affectionne. Sa sixième place aux Mondiaux et sa deuxième place sur le chrono du Tour de France montrent qu’elle reste une candidate proclamée pour le titre européen, même s’il sera difficile de faire face aux grandes rouleuses sur ce tracé plat, sur lequel les chaussées rectilignes s’enchaînent. Toujours parmi les spécialistes des courses en ligne qui peuvent briller sur le chrono, la championne de Belgique Lotte Kopecky peut également tenter sa chance. La championne du monde sur route aura aussi fort à faire, mais elle aura pour elle la confiance engrangée avec son succès sur le deuxième contre-la-montre du récent Simac Ladies Tour (dont elle a d’ailleurs remporté le général).

Vainqueure du Chrono de Gatineau au Canada, vendredi dernier, la championne olympique sur route Anna Kiesenhofer tentera encore de faire parler la poudre dans la province de Drenthe. Dans un bon jour, elle est l’une des meilleures de la discipline. L’Italienne Vittoria Guazzini tentera pour sa part de faire parler son expérience de pistarde pour aller chercher un podium à Emmen. La Britannique Anna Henderson sera également à citer parmi les outsiders sur ce circuit de spécialistes, au côté notamment de la Néerlandaise Riejanne Markus, la Française Juliette Labous, de l’Allemande Lisa Klein ou encore de la Polonaise Katarzyna Niewiadoma.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider en partageant cet article sur vos réseaux sociaux ou en donnant 1 euro ou plus sur ko-fi ! Cliquez ici pour atteindre ko-fi et merci pour votre soutien 🙏


Les partant·e·s

Élites hommes


Données par FirstCycling.com

Élites femmes

Données par FirstCycling.com

La météo

Le ciel sera nuageux avec des éclaircies, les températures seront comprises entre 20 et 22°C, le vent soufflera de sud-sud-ouest à sud-ouest entre 25 et 40 km/h.

Plus d’informations sur la météo

Le palmarès

Hommes

2016 – Jonathan Castroviejo 🇪🇸
2017 – Victor Campenaerts 🇧🇪
2018 – Victor Campenaerts 🇧🇪
2019 – Remco Evenepoel  🇧🇪
2020 – Stefan Küng 🇨🇭
2021 – Stefan Küng 🇨🇭
2022 – Stefan Bissegger 🇨🇭

Femmes

2016 – Ellen van Dijk 🇳🇱
2017 – Ellen van Dijk 🇳🇱
2018 – Ellen van Dijk 🇳🇱
2019 – Ellen van Dijk 🇳🇱
2020 – Anna van der Breggen  🇳🇱
2021 – Marlen Reusser 🇨🇭
2022 – Marlen Reusser 🇨🇭

Le programme TV

  • En direct dès 14h20 sur VRT 1 et Sporza.be
  • En direct dès 14h30 sur Eurosport 1, Eurosport.com et GCN+
  • En direct dès 14h50 sur Tipik et RTBF Auvio
  • En direct dès 16h15 sur L’Équipe Live

Pour profiter des retransmissions télévisées de ces courses cyclistes depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois. Des offres combinées avec NordPass et NordLocker, qui vous aident à protéger vos mots de passe, sont également disponibles jusqu’à -68% ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Le podium final du Tour d'Espagne 2023 : Jonas Vingegaard (2e, Jumbo-Visma), Sepp Kuss (1er, Jumbo-Visma) et Primoz Roglic (3e, Jumbo-Visma) - Photo : ASO/Unipublic/Sprint Cycling Agency

Jumbo-Visma : douter n’est pas accuser

Article suivant

Championnats d’Europe de cyclisme sur route 2023 : notre présentation de la course en ligne femmes

Articles similaires
Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) remporte le Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

Tour des Flandres : comment Alpecin-Deceuninck et Lidl-Trek ont maîtrisé pour les succès de Van der Poel et Longo Borghini

Le champion du monde Mathieu van der Poel a profité du travail de sa formation en amont, avant de filer en solitaire à plus de 40 kilomètres de l'arrivée, pour s'offrir sa troisième victoire sur le Tour des Flandres, là où la championne d'Italie Elisa Longo Borghini a bénéficié du boulot tactique de l'équipe Lidl-Trek pour glaner un deuxième succès à Audenarde.
Lire plus
Total
0
Share