Ceratizit Challenge by la Vuelta 2022 : notre présentation de la 8e édition

Parcours, favorites, directs… : toutes les informations sur la 8e édition du Ceratizit Challenge by La Vuelta, du 7 au 11 septembre 2022.
Carte - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022
La carte de la 8e édition du Ceratizit Challenge by La Vuelta

Le parcours

Mercredi 7 septembre 2022 – 1re étape : Marina de Cudeyo > Marina de Cudeyo (19,9 km – CLM par équipes)

Départs : entre 17h50 et 18h53

1re étape - Profil - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022

Jeudi 8 septembre 2022 – 2e étape : Colindres > Colindres (105,9 km)

Départ réel : 16h34 – Arrivée : entre 19h20 et 19h42

2e étape - Profil - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022

Vendredi 9 septembre 2022 – 3e étape : Camargo > Aguilar de Campoo (96,4 km)

Départ réel : 16h58 – Arrivée : entre 19h22 et 19h38

3e étape - Profil - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022

Samedi 10 septembre 2022 – 4e étape : Palencia > Ségovie (160 km)

Départ réel : 15h30 – Arrivée : entre 19h17 et 19h44

4e étape - Profil - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022

Dimanche 11 septembre 2022 – 5e étape : Madrid > Madrid (95,6 km)

Départ réel : 12h05 – Arrivée : entre 14h27 et 14h43

5e étape - Profil - Ceratizit Challenge by La Vuelta 2022

Les favorites

Désormais fermement installé en fin de saison, en tant que troisième Grand Tour de la saison, le Ceratizit Challenge by La Vuelta dévoile cette année un parcours plus complet encore avec cinq étapes dont un contre-la-montre par équipes. L’occasion pour bon nombre de coureuses de rêver du maillot « rojo ». Même si une candidate claire s’annonce sur la liste des favorites au vu de ses précédents succès sur le Giro Donne et le Tour de France Femmes : la Néerlandaise Annemiek van Vleuten (Movistar). Sa maîtrise en montagne, ses attaques en solitaire, sa pugnacité font d’elle la femme à battre sur ces routes espagnoles, elle qui rêve d’un premier triplé historique sur les Grands Tours féminins. Si le chrono par équipes pourrait être en la défaveur de sa formation, Van Vleuten a prouvé sur le Tour que même un léger retard à l’allumage ne l’empêche pas de mettre le peloton sens dessus dessous à la moindre pente montagneuse. Elle tentera donc de profiter des deuxième et troisième étapes pour faire la différence, comme elle en a l’habitude.

Sa dauphine sur le Tour de France Femmes, la Néerlandaise Demi Vollering (SD Worx), sera certainement sa plus grande rivale. Si elle n’a pu disposer de Van Vleuten sur le Tour, ses prestations sur le Tour du Pays Basque peuvent la conduire à rêver d’un succès au général sur ce Ceratizit Challenge by La Vuelta. Blessée sur le Tour de Scandinavie, elle se dit de retour en forme après deux semaines plus calmes à l’entraînement. La SD Worx a connu un été plus compliqué, mais l’équipe néerlandaise compte bien remettre le pied à l’étrier, avec notamment la double championne d’Europe sur piste Lotte Kopecky pour les sprints.

Troisième sur le Tour de France Femmes, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon//SRAM Racing) sera également à surveiller, elle qui a fait une pause après la course française. Elle a confirmé que sa nouvelle manière de s’entraîner lui offre des jambes de feu pour les grandes occasions, le parcours vallonné mais pas trop montagneux de ce rendez-vous espagnol peut donc lui convenir. Surtout avec les solides Elise Chabbey et Pauliena Rooijakkers à ses côtés pour l’épauler. Chez Trek-Segafredo aussi, l’espoir sera grand autour de l’Italienne Elisa Longo Borghini, qui bénéficiera aussi d’un parcours plus à sa mesure en Espagne, avec en prime les Néerlandaises Lucinda Brand et Shirin van Anrooij autour d’elle.

La championne du Danemark Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope), vainqueure d’une étape du Tour Femmes et du Tour de Scandinavie, aura une carte à jouer sur ce Ceratizit Challenge by La Vuelta, tout comme la championne nationale Mavi Garcia (UAE Team ADQ), récente lauréate de la Bretagne Classic à Plouay, la Française Juliette Labous (DSM), ou l’Américaine Kristen Faulkner (Team BikeExchange-Jayco). Les regards se poseront également sur la championne olympique Anna Kiesenhofer (Soltec) qui a accepté une pige exceptionnelle pour cette course par étapes sur laquelle elle pourrait faire figure d’outsider.

La liste des partantes :

Data powered by FirstCycling.com

Le palmarès :

2015 Shelley Olds (USA) – Course d’un jour
2016 Jolien d’Hoore (BEL) – Course d’un jour
2017 Jolien d’Hoore (BEL) – Course d’un jour
2018 Ellen van Dijk (P-B) – Deux étapes
2019 Lisa Brennauer (All) – Deux étapes
2020 Lisa Brennauer (All) – Trois étapes
2021 Annemiek van Vleuten (P-B) – Quatre étapes

Les directs TV

  • En direct sur Eurosport 2, Eurosport Player et GCN+ du mercredi au samedi à 18h20 et le dimanche dès 13h30
  • En direct sur Canvas (sauf jeudi) et Sporza.be du mercredi au samedi dès 18h20 et le dimanche dès 13h30
Total
42
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Peloton 15e étape Tour d'Espagne Vuelta 2022 Sierra Nevada - ASO Unipublic Charly Lopez

Tour d’Espagne 2022 : notre présentation de la 17e étape

Article suivant
Jan Polanc Sierra Nevada - 15e étape Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Charly Lopez

Tour d’Espagne 2022 : notre présentation de la 18e étape

Articles similaires