Championnats d’Europe de cyclisme 2022 : notre présentation des contre-la-montre

Parcours, favoris, partants… : découvrez toutes les infos sur les contre-la-montre des championnats d’Europe de cyclisme, disputés ce mercredi 17 août 2022 à Munich.
Stefan Küng - Champion d'Europe Contre-la-montre - ASO Alex Broadway
Le double champion d’Europe Stefan Küng (Groupama-FDJ) lors de Paris-Nice 2022 – Photo : ASO/Alex Broadway

Le parcours

C’est devenu une constante des championnats d’Europe de cyclisme sur route : les contre-la-montre sont parfaitement égalitaires entre les hommes et les femmes. Tant les sportives que les sportifs se disputent leur titre européen du chrono sur un même tracé et un même profil. Et ce sur une distance assez courte, qui profite à une plus large palette de cyclistes. Le concept a ses détracteurs, mais l’Union Européenne de Cyclisme (UEC) maintient au fil des années sa philosophie et propose à nouveau, cette année, un parcours commun.

Contrairement aux courses en ligne, le contre-la-montre ne sera pas disputé dans les rues de Munich, mais à une trentaine de kilomètres de là, dans la petite ville de Fürstenfeldbruck. C’est au pied de l’abbaye du XVIIe siècle que les rouleuses et rouleurs s’élanceront, les unes dès 14h00, les autres dès 17h30, pour 24 kilomètres de course autour de la cité bavaroise. Et dès le départ, cela risque de piquer les cuisses avec une montée d’un demi-kilomètre à plus de 7% de moyenne pour rejoindre le hameau de Gelbenhalzen, avant une légère descente et une nouvelle remontée en faux-plat vers Biburg, point culminant de ce chrono au bout de deux kilomètres en route. Ce talus sera toutefois la seule vraie difficulté d’un circuit qui proposera ensuite quelques faux-plats et une légère descente finale, sans plus.

Ce championnat d’Europe favorisera les cyclistes qui savent mettre de la cadence, avec de longues lignes droites à enchaîner et seulement quelques virages dangereux à négocier, notamment à l’approche du point de passage de Jesenwang ou deux virages à angle droit, en légère descente, qui mènent à l’arrivée de Fürstenfeldbruck. Ce sont les seuls points chauds à nommer dans la deuxième partie de course.

Départ : depuis Fürstenfeld, devant l’abbaye de Fürstenfeld, à Fürstenfeldbruck
Distance : 24 kilomètres
Arrivée : sur la Fürstenfelder Straβe, devant l’hôtel de ville, à Fürstenfeldbruck

La carte et le profil du parcours :

Les favoris

Ces dernières années, le championnat d’Europe du contre-la-montre a dévoilé de sacrées bagarres pour le titre continental, avec un pinacle observé l’an dernier et concrétisé par un podium cinq étoiles : Stefan Küng, tenant du titre, avait devancé le champion du monde en titre Filippo Ganna et le Belge Remco Evenepoel. Un an plus tard, du côté de Munich, la revanche a sonné. Evenepoel ne sera pas de la partie, préparant le Tour d’Espagne qui démarre ce vendredi. Mais le double champion d’Europe Stefan Küng sera bien au départ dans l’espoir de conquérir un troisième titre qui ferait de lui le recordman de la discipline. En verve sur le Tour de France, le coureur de 28 ans n’a pourtant remporté qu’un seul chrono depuis son dernier titre européen. Il dispose cette fois d’un parcours qui sied à ses qualités de rouleur, encore doit-il confirmer.

Le champion du monde Filippo Ganna a également faim de titre. S’il a évité la piste, cette année, c’est pour viser un premier maillot étoilé, lui qui avait été battu à domicile l’an dernier. Le rouleur de 26 ans a toutes les qualités pour briller sur un tel tracé. La distance plaide en sa faveur et le poursuiteur reste sur une belle série de cinq victoires sur contre-la-montre cette saison. Cela n’a pas réussi sur le Tour de France, mais nul doute que Ganna saura se remobiliser pour obtenir un résultat probant sur ce championnat d’Europe.

Et derrière ces deux favoris ? La lutte pour le podium promet d’être belle, mais aucun autre outsider risque de jouer des coudes avec les deux favoris cités plus haut. Le Suisse Stefan Bissegger, à l’attaque sur la course en ligne dimanche dernier, pourrait profiter de la distance et d’un parcours pas trop technique pour s’offrir une place sur le podium. Le Danois Mikkel Bjerg, ancien triple champion du monde de la discipline, pourrait également retrouver ses meilleures jambes pour un podium, lui qui a impressionné les observateurs par ses relais appuyés en montagne sur le dernier Tour de France. Plus expérimentés, le Polonais Maciej Bodnar, déjà deuxième en 2017, et le Néerlandais Jos van Emden peuvent également croire en un accessit sur un tel profil. Par contre, côté belge, la belle série de podiums sur le championnat d’Europe du contre-la-montre (trois titres suivis de deux troisièmes places) devrait s’arrêter là, à moins que Rune Herregodts, réserve d’Yves Lampaert, malade depuis le Tour de France, réussisse un tour de force pour se placer sur ce podium européen.

La liste des partants : cliquez ici pour découvrir l’horaire des partants

Le palmarès :
2016 Jonathan Castroviejo (Esp)
2017 Victor Campenaerts (BEL)
2018 Victor Campenaerts (BEL)
2019 Remco Evenepoel (BEL)
2020 Stefan Küng (Sui)
2021 Stefan Küng (Sui)

Les favorites

Quand on parle de contre-la-montre, il est difficile d’envisager un autre nom qu’Ellen van Dijk parmi les grandes favorites de ce championnat d’Europe. La Néerlandaise, quadruple championne d’Europe et actuelle championne du monde de la discipline, sera une nouvelle fois attendue aux avant-postes sur ce chrono parfait pour ses qualités explosives et de rouleuse. Sur ce parcours, elle peut mettre du braquet et risque donc de faire mouche, comme elle l’a déjà fait à quatre reprises cette saison, sur les rares chronos du calendrier féminin. Mais qui pourra donc déposséder Van Dijk d’un cinquième titre continental ?

La tenante du titre Marlen Reusser comptera évidemment créer la surprise comme l’an dernier. La rouleuse de 30 ans n’a eu l’occasion que de disputer un contre-la-montre cette saison et dispose donc de bien peu de références récentes. Mais sa victoire d’étape en solitaire sur le Tour de France Femmes peut lui donner de la confiance à l’aube de ce rendez-vous individuel. Plus expérimentée, l’Allemande Lisa Brennauer fera pour sa part ses adieux au public lors de ce contre-la-montre, alors pourquoi pas conclure sa carrière sur un exploit ? Championne du monde du contre-la-montre en 2014, championne de poursuite et de la course aux points en 2021, championne du monde de relais mixte en 2021, championne d’Europe de la poursuite en 2018 et 2021, quintuple championne d’Allemagne du contre-la-montre, quadruple championne d’Allemagne sur route… : la liste est longue et ne suffit pas pour décrire la carrière de cette coureuse de 34 ans, toujours discrète et pourtant bien présente dans les palmarès. Ce dernier rendez-vous peut l’aider à se transcender.

La course pour le podium pourra toujours être un objectif pour l’autre Allemande engagée sur ce chrono, Lisa Klein, vice-championne d’Europe en 2019. La rouleuse de 26 ans a souvent été battue par Brennauer, mais elle peut compter sur une courte distance pour faire parler ses qualités explosives. La Néerlandaise Riejanne Markus, vice-championne des Pays-Bas de la discipline et championne des Pays-Bas sur route, aura également une chance de bien figurer sur un tel tracé, surtout après un Tour de France conclu à une encourageante douzième place. Double championne de France, Audrey Cordon-Ragot aura également la possibilité d’arracher une place dans le Top 5 sur un tel parcours. Alors que l’Autrichienne Anna Kiesenhofer, surprenante championne olympique sur route, sera intéressante à suivre, même si sa discrétion sur les compétitions fait que ses références sont quasiment inconnues à l’aube de ce championnat d’Europe.

Et côté belge ? Julie Van de Velde a confirmé sa grande condition grâce à sa troisième place sur l’étape-reine du Tour de Scandinavie, au sommet de Norfjell, mais la concurrence sur ce contre-la-montre semble trop lourde pour espérer une place, au mieux, dans le Top 5 final.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir l’horaire des partantes

Le palmarès :
2016 Ellen van Dijk (P-B)
2017 Ellen van Dijk (P-B)
2018 Ellen van Dijk (P-B)
2019 Ellen van Dijk (P-B)
2020 Anna van der Breggen (P-B)
2021 Marlen Reusser (Sui)

La météo

Le ciel sera partiellement nuageux avec des éclaircies qui se dissiperont au fil de la fin de l’après-midi, les températures fluctueront entre 30 et 32°C, le vent soufflera d’est à nord-est entre 5 et 15 km/h avec des rafales jusqu’à 25 km/h.

Les directs TV

  • En direct dès 14h00 sur Tipik et RTBF Auvio pour le contre-la-montre femmes et en direct dès 16h55 sur Tipik et RTBF Auvio pour le contre-la-montre hommes
  • En direct dès 14h00 sur France 2 et France.tv pour le contre-la-montre femmes et en direct dès 17h30 sur France 2, France 4 et France.tv pour le contre-la-montre hommes
  • En direct dès 14h00 sur Eurosport Player et GCN+ pour le contre-la-montre femmes et en direct dès 17h30 sur Eurosport 2, Eurosport Player et GCN+ pour le contre-la-montre hommes
  • En direct dès 14h00 sur Één et Sporza.be pour le contre-la-montre femmes et en direct dès 17h00 sur Één, Canvas et Sporza.be pour le contre-la-montre hommes
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Logo Championnats européens cyclisme Munich 2022

Championnats d’Europe de cyclisme sur route 2022 : notre présentation de la course en ligne hommes

Article suivant
Carte générale - Tour d'Espagne Vuelta 2022

Tour d’Espagne 2022 : notre présentation des 21 étapes de la 77e édition de la Vuelta

Articles similaires