Gand-Wevelgem 2022 – Femmes : notre présentation de la 11e édition

Parcours, favorites, partantes, programme TV… : toutes les infos sur la 11e édition féminine de Gand-Wevelgem, disputée le dimanche 27 mars 2022.
Affiche - Gand-Wevelgem Femmes 2022

Si elle n’a pas l’histoire ou le prestige d’un Tour des Flandres, la classique Gand-Wevelgem reste un rendez-vous important du printemps féminin, une marque qui reste sur le palmarès. Et à une semaine du Ronde, elle reste un indicateur de forme à ne pas négliger. Entre sprinteuses et puncheuses, l’épreuve ne sourira qu’aux meilleures au vu du vent prononcé attendu.

Le parcours

L’organisation de Gand-Wevelgem propose cette année un parcours quasiment similaire entre son édition masculine et son pendant féminin. Les coureuses ne devront toutefois affronter qu’une nonantaine de kilomètres dans la plaine et devront surtout affronter le célèbre passage des Moëres avec seulement 35 kilomètres dans les jambes. Cette ligne droite totalement dégagée, sur laquelle le souffle d’Éole brise le peloton, risque déjà de faire mal avant l’arrivée dans le Heuvelland pour un enchaînement de deux circuits autour du Mont Kemmel. Car contrairement aux hommes, les participantes de Gand-Wevelgem n’auront pas l’occasion de franchir les Plugstreets, ces chemins de gravier à côté du bois de Ploegsteert. Les côtes vont simplement s’enchaîner durant une trentaine de kilomètres.

Après des passages sur le Scherpenberg et le Baneberg, les coureuses affronteront le Monteberg comme apéritif du premier passage du Mont Kemmel, via le versant le plus “aisé”, du Belvédère (jusqu’à 18%). Après un circuit local de près de 17 kilomètres, le peloton s’élancera sur la deuxième montée du Mont Kemmel, cette fois via l’Ossuaire, avec ses 300 derniers mètres à 17% de moyenne. Cela permettra aux plus explosives de tenter une sortie avant une descente abrupte et les trente derniers kilomètres en direction d’Ypres puis de Wevelgem, sur de larges chaussées qui ne facilitent pas le travail des attaquantes, surtout au vu du vent défavorable qui s’annonce.

Présentation des coureuses : entre 12h20 et 13h35 sur la Grote Markt à Ypres

Départ fictif : 13h50 devant la Porte de Menin à Ypres

Départ réel : 14h00 sur la Veurnseweg à Brielen après 4 km en défilé

Distance : 159 kilomètres

Les difficultés du jour :

Km 94,6 – Côte 1 : Scherpenberg (1 km à 2,3% de moyenne) – Passage vers 16h29
Km 99,4 – Côte 2 : Baneberg (1,3 km à 6%) – Passage vers 16h37
Km 105,4 – Côte 3 : Monteberg (1 km à 5,4%) – Passage vers 16h46
Km 107,2 – Côte 4 : Mont Kemmel (Belvédère) (400 m à 10,7%) – Passage vers 16h49
Km 114,7 – Côte 5 : Scherpenberg (1 km à 2,3%) – Passage vers 17h01
Km 119,4 – Côte 6 : Baneberg (1,3 km à 6%) – Passage vers 17h09
Km 124,7 – Côte 7 : Mont Kemmel (Ossuaire) (700 m à 10,9%) – Passage vers 17h17

Arrivée : entre 17h58 et 18h25 sur la Vanackerestraat (N8) à Wevelgem

La carte et le profil de la 11e édition féminine de Gand-Wevelgem :

Carte - Gand-Wevelgem Femmes 2022 Profil - Gand-Wevelgem Femmes 2022

Les favorites

Solide vainqueure au sprint l’an dernier, la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma) aura un nouveau statut de favorite sur cette édition de Gand-Wevelgem, idéale pour ses qualités d’attaquante… et de sprinteuse. La championne du monde de cyclo-cross n’a qu’un seul jour de course sur route dans les jambes mais sa septième place sur le Strade Bianche confirme qu’elle n’a pas besoin de nombreux kilomètres pour faire parler son expérience. Avec la Britannique Anna Henderson et la sprinteuse américaine Coryn Labecki en soutiens, Vos peut être citée parmi les favorites sans l’ombre d’un doute. Même si d’autres équipes annoncent des collectifs aussi solides ce dimanche.

Chez SD Worx, on fera la part belle aux spécialistes. La championne de Belgique Lotte Kopecky, deux fois deuxième ces deux dernières années, souhaitera évidemment lever les bras sur cette ligne droite de Wevelgem. Après son succès sur le Strade Bianche, Kopecky sait qu’elle a l’explosivité pour suivre les meilleures et une pointe de vitesse suffisante pour se faire une place au sprint. Elle sera la leader de l’équipe n°1 sur les classiques. Une formation qui peut tout autant compter sur la sprinteuse néerlandaise Lonneke Uneken, encore inexpérimentée sur ces classiques de plus de 150 kilomètres, mais très rapide, ou sur la spécialiste des courses d’un jour Chantal van den Broek-Blaak. Le collectif sera la force de Trek-Segafredo également. La championne du monde Elisa Balsamo, vainqueure du Trophée Binda et de la Classic de Bruges-La Panne durant cette dernière semaine, aura une large pancarte sur le dos. Mais l’Italienne sait que ses équipières Elisa Longo Borghini et Ellen van Dijk peuvent lui permettre de se cacher dans le peloton pendant que les offensives s’enchaîneront à l’avant.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider à partir de 1 euro sur uTip ! Cliquez ici pour atteindre uTip et merci pour votre soutien 🙏


Cette tactique pourrait aussi être celle de l’équipe DSM qui comptera en cas de sprint massif sur la Néerlandaise Lorena Wiebes et qui peut suivre les offensives avec Floortje Mackaij, vainqueure de Gand-Wevelgem sous le vent et la pluie en 2015, ou avec Liane Lippert, sacrée rouleuse. Chez Groupama-FDJ, Grace Brown et Marta Cavalli peuvent jouer cette carte de l’attaque sur ces routes et la Française Clara Copponi est attendue en cas d’emballage en petit groupe. De même pour la Britannique Alice Barnes (Canyon//SRAM Racing), là où son équipière Katarzyna Niewiadoma tentera probablement de s’échapper ou du moins, de durcir la course.

Vainqueure en 2018, l’Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ) reste une concurrente expérimentée à surveiller en cas de peloton conséquent en tête de course. La Danoise Emma Norsgaard (Movistar) aura la même pancarte, tout comme l’Italienne Chiara Consonni (Valcar-Travel & Service). L’Allemande Lisa Brennauer (Ceratizit-WNT) pourra s’essayer à l’offensive pendant que son équipière italienne Maria Giulia Confalionieri attendra un sprint. L’Australienne Ruby Roseman-Gannon (BikeExchange-Jayco), la Portugaise Maria Martins (Le Col Wahoo), la Danoise Julie Leth (Uno-X) ou encore la Belge Valerie Demey (Liv Racing Xstra) sont aussi des outsiders à surveiller.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste des partantes

Le palmarès :

2012 Elizabeth Armitstead (G-B)
2013 Kirsten Wild (P-B)
2014 Lauren Hall (USA)
2015 Floortje Mackaij (P-B)
2016 Chantal Blaak (P-B)
2017 Lotta Lepistö (Fin)
2018 Marta Bastianelli (Ita)
2019 Kirsten Wild (P-B)
2020 Jolien d’Hoore (BEL)
2021 Marianne Vos (P-B)

La météo

Le ciel sera largement dégagé avec des éclaircies tout au long de l’après-midi. Les températures oscilleront entre 14 et 16°C. Le vent soufflera d’est-nord-est à nord-est entre 20 et 30 km/h.

Directs TV

  • En direct dès 16h15 sur Tipik et sur RTBF Auvio
  • En direct dès 17h30 sur Één et sur Sporza.be
  • En direct dès 15h15 sur Eurosport Player et GCN+ et en différé dès 18h05 sur Eurosport 2
  • En direct dès 17h00 sur La Chaîne L’Équipe et lequipe.fr

Pour profiter de ces retransmissions télévisées depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Wout van Aert Christophe Laporte - Victoire E3 Saxo Bank Classic 2022 - Capture Eurosport

E3 Saxo Bank Classic : Van Aert a tout en mains pour un printemps de rêve

Article suivant
Affiche - Gand-Wevelgem Hommes 2022

Gand-Wevelgem 2022 – Hommes : notre présentation de la 84e édition

Articles similaires