Classic Bruges-La Panne 2022 – Femmes : notre présentation complète de la 5e édition

Parcours, favorites, partantes, programme TV… : toutes les infos sur la 5e édition féminine de la Classic Bruges-La Panne, disputée le jeudi 24 mars 2022.
Affiche - Classic Bruges-La Panne Femmes 2022

Les sprinteuses seront attendues sur la Côte belge pour l’une des plus longues classiques féminines du calendrier. Sur plus de 160 kilomètres, le peloton affrontera un tracé totalement plat mais pas dénué de difficultés. Le vent sera évidemment le principal adversaire, ce jeudi.

Le parcours

Lancée en 2018, l’édition féminine de la Classic de Bruges-La Panne est l’une des seules épreuves de la saison à reprendre intégralement le même parcours que sa version masculine. Comme la veille, le peloton partira de la Grand Place historique de Bruges pour rejoindre la Côte belge via des nationales dégagées qui permettront déjà d’user les organismes avant l’arrivée sur le circuit local du côté de Furnes.

Les participantes à cette cinquième édition se lanceront alors à l’assaut du circuit local à couvrir à deux reprises cette fois. Soit deux boucles de près de 45 kilomètres, avec un passage prévu par les Moëres, ces plaines dans lesquels le vent souffle sans arrêt, un véritable enfer pour les cyclistes. Le vent devrait souffler légèrement plus fort que la veille, mais toujours de trois-quarts dos ou de côté. Les bordures risquent donc d’être une nouvelle fois au centre des préoccupations des favorites, spécialement lors du dernier passage prévu à un peu plus d’une trentaine de kilomètres de l’arrivée.

La fin du circuit local propose des chemins sinueux en vue de l’arrivée sur la Côte, avec en prime un mobilier urbain et des rails de trams qui peuvent perturber la préparation d’un sprint massif. La dernière ligne droite, plus large, est longue de 800 mètres : idéale pour lancer un train à toute allure. Mais au bout de plus de 160 kilomètres, soit l’une des classiques les plus longues du calendrier féminin, les jambes risquent d’être bien plus lourdes.

Présentation des coureuses : entre 11h00 et 12h30 sur le Markt de Bruges

Départ fictif : 12h45 sur le Markt de Bruges

Départ réel : 13h05 sur la Torhoutsesteenweg (N32) à Bruges, après 8,8 km en défilé

Distance : 162,8 kilomètres

Les passages importants du jour :

Km 55,0 : arrivée sur le circuit local – Passage vers 14h28
Km 59,1 : zone de ravitaillement sur le Nieuwpoortkeiweg (N39) à Coxyde – Passage vers 14h33
Km 72,6 : premier passage sur la ligne d’arrivée – Passage vers 14h53
Km 103,0 : sprint intermédiaire à Furnes – Passage vers 15h39
Km 117,7 : deuxième passage sur la ligne d’arrivée – Passage vers 16h01

Arrivée : entre 16h57 et 17h22 sur la Veurnestraat (N35) à La Panne

La carte de la 5e édition féminine de la Classic Bruges-La Panne :

Carte - Classic Bruges La Panne Femmes 2022

Les favorites

Sur ces routes totalement planes qui font la part belle aux habituées des bordures et aux coureuses les plus véloces de la meute, seule une femme, la tenante du titre Grace Brown, est parvenue l’an dernier à tromper les sprinteuses. Le passage dans les Moëres peut créer des différences et les rouleuses puissantes peuvent en profiter. Mais dans le peloton présent ce jeudi entre Bruges et La Panne, les équipes disposant de spécialistes du sprint joueront cette carte et mèneront probablement la chasse aux échappées dès que nécessaire.

L’équipe SD Worx a la chance de disposer de deux cartes bien différentes. D’une part la championne de Belgique Lotte Kopecky, solide coureuse rapide qui a récemment remporté le Strade Bianche avant une troisième place sur le Tour de Drenthe et une deuxième sur Nokere Koerse. D’autre part Chantal van den Broek-Blaak, attaquante néerlandaise qui a déjà démontré ses capacités à mener une échappée au bout sur des précédentes classiques flandriennes.

Chez Trek-Segafredo, on pourra compter sur deux sprinteuses de talent. La championne du monde Elisa Balsamo, vainqueure du récent Trophée Binda, dimanche dernier, aura un statut de grande favorite à La Panne. Et elle comptera sur l’expérimentée Chloé Hosking pour la placer dans les bordures. L’Australienne peut même être une outsider sur un tel final. Mais elles ne sont pas les seules sprinteuses à se présenter avec une pancarte. La Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM), vainqueure coup sur coup du GP d’Oetingen, du Tour de Drenthe et de Nokere Koerse en une semaine, s’annonce comme la plus véloce du moment. Alors que la Danoise Emma Norsgaard (Movistar) prend une nouvelle dimension cette saison, avec sa victoire au Samyn notamment, et compte poursuivre sur cette voie.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider à partir de 1 euro sur uTip ! Cliquez ici pour atteindre uTip et merci pour votre soutien 🙏


L’Italienne Marta Bastianelli (UAE Team ADQ) fera valoir son expérience pour croire en un succès dans les rues de La Panne. Là où sa compatriote Chiara Consonni (Valcar-Travel & Service) compte sur son explosivité pour confirmer ses prétentions au sommet mondial du sprint. L’Italienne Maria Giulia Confalonieri (Ceratizit-WNT) et la Néerlandaise Marjolein van ´t Geloof (Le Col Wahoo) s’ajoutent à cette liste de sprinteuses prétendant au succès ce jeudi.

Du côté de FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope, l’Australienne Grace Brown sait qu’elle sera surveillée après son échappée en solitaire qui a fait mouche l’an dernier à La Panne. Elle pourra toutefois jouer la carte collective avec la solide et rapide Clara Copponi en soutien. De même chez Canyon//SRAM où la Belge Shari Bossuyt peut être une outsider en cas d’emballage massif ou en petit groupe. Et son équipière britannique Alice Barnes peut aussi faire la différence tant à l’offensive que dans un sprint.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste des partantes

Le palmarès :

2018 Jolien d’Hoore (BEL)
2019 Kirsten Wild (P-B)
2020 Lorena Wiebes (P-B)
2021 Grace Brown (Aus)

La météo

Le ciel sera largement dégagé avec des éclaircies durant toute l’après-midi. Les températures seront normales pour la saison, entre 11 et 13 degrés. Le vent soufflera de Nord-est entre 10 et 20 km/h.

Directs TV

  • En direct dès 15h00 sur Tipik et RTBF Auvio
  • En direct dès 14h50 sur Één et Sporza.be avec les commentaires de Ruben Van Gucht et Lieselot Decroix.
  • En direct dès 15h15 sur Eurosport Player et GCN+, en différé dès 21h45 sur Eurosport 2

Pour profiter de ces retransmissions télévisées depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

 

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Affiche - Classic Bruges-La Panne 2022

Classic Bruges-La Panne 2022 – Hommes : notre présentation complète de la 46e édition

Article suivant
Photo-finish Classic Bruges-La Panne Hommes 2022 - Capture Eurosport

Classic Bruges-La Panne – Hommes : Merlier apporte du suspense à une course sans vent

Articles similaires