Coupe du monde de cyclo-cross #3 – Iowa City : Iserbyt et Vos à toute vitesse

Comme à Waterloo, le champion d’Europe Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) et l’ex-championne du monde Marianne Vos (Jumbo-Visma) ont brillé sur la troisième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Iowa City. Le Belge et la Néerlandaise dominent chacun le classement général de la Coupe du monde avant le retour des épreuves en Belgique.

Vos de bout en bout

Du soleil, de la terre bien dure, des chemins de prairie tannés par l’été indien : ce cyclo-cross d’Iowa City, troisième manche de la Coupe du monde, était tout l’opposé de l’épreuve de Fayetteville, disputée sous une intense averse. Ce circuit pour coureuses rapides et endurantes attendait des expérimentées au sommet et dès les premiers tours de roue, la vainqueure de la première manche, Marianne Vos (Jumbo-Visma) démontrait son expérience par une accélération très intense qui faisait notamment vaciller la championne du monde Lucinda Brand (Baloise Trek Lions). La porteuse de l’arc-en-ciel est en fait malade, avoue la manager de son équiper Sven Nys, confirmant un recul de place en place face au rythme effréné de cette première moitié de course.

Vos n’était toutefois pas tranquille bien longtemps. Au quatrième des huit tours à couvrir, Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) faisait l’effort pour rentrer sur sa compatriote. Avant que la jeune leader de la Coupe du monde chez les espoirs, la Hongroise Blanka Kata Vas (SD Worx), fasse de même au tour suivant ! Le trio annonçait une belle empoignade sur les passages les plus raides du circuit. Vas était toutefois éliminée sur un ennui mécanique dans l’avant-dernier tour, alors que Vos lancait son ultime accélération à l’aube du Mont Krumpit, la colline aux pourcentages les plus élevés sur ce tracé très roulant, pour distancer Betsema et éviter un sprint toujours dangereux.

Comme à Waterloo, une semaine plus tôt, Marianne Vos pouvait lever les bras de bonheur, confirmant sa grande condition en cette fin de saison. Elle s’offre sa deuxième victoire en une semaine, et prend en prime la place de n°1 sur la Coupe du monde. Même si la Batave l’a déjà confirmé : elle ne participera pas aux prochaines épreuves, mais va prendre une pause encore indéterminée pour revenir en fin de saison. « C’était une course très dure dans l’ensemble. Il y avait beaucoup de relances, il fallait tout le temps remettre de la vitesse… », confirme Vos, qui a usé de ses qualités de sprinteuse pour faire la différence. « Pour moi, cette semaine américaine était une belle expérience. J’ai connu trois belles courses et l’atmosphère était super. Je suis ravie d’être venue ici, et avec ces résultats, je rentre à la maison avec une grande satisfaction », avoue Vos.

Denise Betsema terminait non loin de Vos alors que la Hongroise Blanka Kata Vas réalisait son meilleur résultat en Coupe du monde avec une troisième place à seulement 20 ans ! « Je ne peux pas y croire. Je suis super heureuse d’obtenir ce premier podium dans cette catégorie. J’étais un peu morte à la fin et je pense que c’est ce qui a fait que j’ai fait cette erreur », confie la sociétaire de SD Worx, qui prend une courte pause de deux semaines pour revenir dans les labourés dès le cyclo-cross d’Overijse, le 31 octobre prochain. Zonhoven, prochaine manche de la Coupe du monde disputée dimanche prochain, se disputera donc sans deux des grandes protagonistes de cette semaine américaine. Mais la saison a déjà été longue pour ces championnes qui jouent les prolongations. L’occasion sera donc belle pour Betsema et Brand de faire la différence pour le retour du cyclo-cross en Belgique.

Résultats de la 3e manche de la Coupe du monde féminine à Iowa City :

  1. Marianne Vos (P-B, Team Jumbo-Visma), les 8 tours en 53:46
  2. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:10
  3. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) à 0:36
  4. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:08
  5. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) à 1:11
  6. Annemarie Worst (P-B, 777)
  7. Hélène Clauzel (Fra, A.S. Bikecross Team) à 1:16
  8. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) à 1:45
  9. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan)
  10. Eva Lechner (Ita, FAS Airport Services-Valcar-Travel & Service) à 1:50

Classement général provisoire de la Coupe du monde féminine (après 3 manches sur 16) :

  1. Marianne Vos (P-B, Team Jumbo-Visma) 102 points
  2. Lucinda Brand (P-B, Baloise Trek Lions) 92 pts
  3. Denise Betsema (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 85 pts
  4. Blanka Kata Vas (Hon, SD Worx) 65 pts
  5. Puck Pieterse (P-B, Alpecin-Fenix) 60 pts
  6. Annemarie Worst (P-B, 777) 59 pts
  7. Clara Honsinger (USA, Cannondale/Cyclocrossworld) 53 pts
  8. Yara Kastelijn (P-B, IKO-Crelan) 51 pts
  9. Jolanda Neff (Sui, Trek Factory Racing) 43 pts
  10. Shirin van Anrooij (P-B, Baloise Trek Lions) 43 pts

Iserbyt, le parfait rush final

Sous un soleil tout aussi imposant que pour la course féminine, la course masculine ressemblait également à une épreuve de gravel, destinée aux coureurs les plus endurants sur un terrain sans grande difficulté, si ce n’est la seule montée du Mont Krumpit, à parcourir à dix reprises sur ce circuit toujours aussi populaire. La petite colline a permis à Quinten Hermans (Tormans-Circus) de confirmer sa grande condition du moment, affichée mercredi dernier lors de sa victoire à Fayetteville. Le circuit était cette fois bien plus sec et poussiéreux, mais cela n’empêchait pas le puncheur belge de faire mal à ses rivaux, pendant que le leader de la Coupe du monde Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal) subissait ce rapide départ et s’échinait au fil des ascensions et relances à récupérer place après place.

Toujours coincé avec le Néerlandais Lars van der Haar (Baloise Trek Lions) dans la roue, Hermans ne pouvait tenir ce tempo élevé toute la course et lâchait du lest au troisième tour, permettant ainsi à Iserbyt de reprendre sa place en tête de course. Le champion d’Europe mettait alors la pression sur ses deux rivaux ainsi que sur Toon Aerts (Baloise Trek Lions) et Michael Vanthourenhout (Pauwels Sauzen-Bingoal) qui jouaient à l’élastique au fil des accélérations, seuls sursauts de cette course où la technique n’était pas la qualité prépondérante. Et pourtant, c’est sur un passage technique que Hermans abandonnait définitivement la victoire du jour : au septième des dix tours à effectuer, le coureur de Tormans-Circus percutait l’une des deux planches à sauter et le temps de remettre son dérailleur en place, le podium s’était déjà envolé…

Iserbyt en profitait au tour suivant pour accélérer tant et plus et faisait finalement céder tous ses adversaires, dont van der Haar, toujours pointé à quelques secondes durant un long moment. Sans faute technique, le champion d’Europe filait vers sa deuxième victoire américaine de la semaine, confirmant ainsi sa position de leader au général de la Coupe du monde. « Je savais que les circuits de Waterloo et d’Iowa City étaient ceux qui me convenaient le mieux », rapporte le coureur de 23 ans au micro de Proximus. « Quinten Hermans était trop fort mercredi. Et il aurait probablement été mon plus grand rival aujourd’hui aussi, mais son erreur sur les planches lui a coûté sa place. Sinon, je n’aurais pas fini avec lui. (…) Lars (van der Haar) s’est longtemps accroché. J’ai vraiment dû accélérer à fond dans certains passages techniques pour le lâcher. Je clôture ainsi ce voyage aux États-Unis avec un bon sentiment. Et j’ai même gagné quelque chose sur le plan financier », sourit Iserbyt, en référence au coût de ce voyage outre-Atlantique que bon nombre de coureurs ont décidé de ne pas s’imposer en ce début de saison.

Résultats de la 3e manche de la Coupe du monde masculine à Iowa City :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal), les 10 tours en 59:10
  2. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) à 0:11
  3. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:31
  4. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) à 0:42
  5. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) à 0:53
  6. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) à 1:01
  7. Daan Soete (BEL, CX Team Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 1:18
  8. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:39
  9. Anton Ferdinande (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:51
  10. Vincent Baestaens (BEL, CX Team Deschacht-Group Hens-Maes Containers) à 1:52

Classement général provisoire de la Coupe du monde masculine (après 3 manches sur 16) :

  1. Eli Iserbyt (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 110 points
  2. Quinten Hermans (BEL, Tormans-Circus) 86 pts
  3. Michael Vanthourenhout (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 80 pts
  4. Lars van der Haar (P-B, Baloise Trek Lions) 64 pts
  5. Toon Aerts (BEL, Baloise Trek Lions) 64 pts
  6. Jens Adams (BEL, Hollebeekhoeve) 57 pts
  7. Ryan Kamp (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) 50 pts
  8. Daan Soete (BEL, CX Team Deschacht-Group Hens-Maes Containers) 48 pts
  9. Toon Vandebosch (BEL, Pauwels Sauzen-Bingoal) 46 pts
  10. Niels Vandeputte (BEL, Alpecin-Fenix) 45 pts

Photos : captures Proximus Pickx

Comments are closed.

Pin It on Pinterest