VTT : Pidcock et Van der Poel déjà prêts pour Tokyo

En République tchèque, les chemins boisés de Nové Mesto ont permis au Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) et au Néerlandais Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix) de se placer comme favoris pour les prochains Jeux olympiques… en VTT.

Loin des bagarres entre grimpeurs sur les routes italiennes, un tout autre combat a démarré depuis deux semaines sur des chemins montagneux, cette fois faits de terre et de pierres. La Coupe du monde de VTT a démarré à Albstadt, en Allemagne, le 8 mai dernier, avant des manches organisées à Nové Mesto, en République tchèque, le week-end dernier, puis à Leogang, en Autriche, en juin et aux Gets, en France, en juillet. Ces quelques épreuves de vélo tout-terrain ont pris une nouvelle envergure en cette année olympique. Surtout avec l’annonce de Mathieu Van der Poel et de Tom Pidcock d’un programme concentré sur ces courses de terre, en vue de leur objectif doré à Tokyo.

Certes, les Jeux Olympiques sont encore sous la menace d’une quatrième vague épidémiologique qui frappe le Japon, où seulement 4% de la population est vaccinée contre le Covid-19. Mais tant que le plus grand événement sportif mondial de l’année n’est pas annulé, les préparations se poursuivent. Et à deux mois du rendez-vous nippon, les stars du peloton montrent déjà leur meilleur visage.

Mathieu Van der Poel a déjà remporté les deux épreuves de short-track, tandis que Tom Pidcock, qui a dû démarrer sa première course de cross-country depuis la 17e ligne en raison de son absence de résultat avec les professionnels, a rapidement refait son retard pour conquérir son premier succès ce dimanche à Nové Mesto. Le tout après avoir déjà animé les deux manches du « short track », ces épreuves de courte distance (moins d’un quart d’heure) en apéritif des courses de cross-country (plus d’une heure d’efforts).

En République tchèque, Pidcock a tout simplement été intenable, suivant le rythme effréné de Van der Poel dès le premier tour, pendant que tous les habitués de la terre, Nino Schürter, Mathias Flückiger et Jordan Sarrou en tête, devaient laisser les deux hommes filer sur des routes boueuses et idéales pour leurs qualités puissantes. Et dans le troisième des six tours à effectuer, Pidcock réussissait à mettre son adversaire néerlandais dans le rouge sur une colline faite de racines et de pierres. Un mélange de puissance et de technique pour créer l’écart, avant de faire parler son expérience et sa fougue dans la descente technique qui suivait.

Dès sa deuxième manche de Coupe du monde parmi les pros, Pidcock s’impose avec plus d’une minute d’avance sur Van der Poel et plus de deux minutes sur tous les habitués du VTT, qui n’enchaînent pas avec du cyclo-cross ou de la route le reste de l’année… Autant dire que la performance des deux hommes est impressionnante. Et grâce à ce résultat et la 17e place du Roumain Vlad Dascalu à Nové Mesto, Pidcock s’est assuré en prime une qualification pour les Jeux Olympiques, au prix d’un classement par nations favorable au Royaume-Uni.

Tom Pidcock et Mathieu Van der Poel s’annoncent donc comme les grands favoris pour la médaille d’or olympique à Tokyo. Malgré un hiver et un printemps déjà chargés, les deux hommes enchaînent les résultats de prestige sur tous les terrains, à seulement 21 et 26 ans. Pidcock, pour sa part, a annoncé qu’il prenait une pause pour revenir à la mi-juin lors de la manche de Coupe du monde à Leogang, alors que Van der Poel va également se reposer, avant son retour sur la route à l’occasion du Tour de Suisse, dernière ligne droite en vue du Tour de France et des Jeux Olympiques. Des programmes différents qui devraient toutefois mener à une course des plus excitantes, comme en République tchèque ce week-end.

Cet article a été publié en avant-première sur notre newsletter hebdomadaire, partagée à nos abonnés tous les lundis vers 16h00. Abonnez-vous à cette newsletter vous proposant un résumé de l’actualité cycliste de la semaine, le calendrier de la semaine suivante ainsi que nos divers projets, le tout gratuitement !

Photo : capture Red Bull TV

Pin It on Pinterest