Tour d’Italie 2021 : le règlement des différents classements

Comment sont calculés le classement général et les différents classements annexes de la 104e édition du Tour d’Italie ? On fait le point sur le règlement de l’épreuve, disputée du 8 au 30 mai entre Turin et Milan.

Evenepoel, Bernal, Nibali… : les 10 coureurs à suivre sur le 104e Tour d’Italie

Découvrez notre présentation complète des 21 étapes du Giro

La liste des partants du Tour d’Italie 2021

Classement général – Maillot rose

Le classement général se calcule au temps et reprend l’addition des temps réalisés par chaque coureur dans les 21 étapes, contenu tenu des pénalités et des bonifications en temps. Le premier de ce classement est récompensé chaque jour par le port du maillot rose, aux couleurs du quotidien organisateur de la première édition du Giro, La Gazzetta dello Sport.

Outre ce classement de régularité au temps, des bonifications sont accordées sur les étapes, en dehors des deux contre-la-montre :

  • 10, 6 et 4 secondes sont accordés aux trois premiers de chaque étape
  • 3, 2 et 1 seconde(s) sont accordés aux trois premiers de chaque sprint intermédiaire

Classement par points – Maillot cyclamen

Le classement par points est calculé par l’addition des points enregistrés dans les classements de chaque étape. Les points sont distribués différemment selon la difficulté de chaque étape, définie grâce à un barème à découvrir ci-dessous. Le premier de ce classement porte le maillot « cyclamen », de couleur mauve.

Le barème des points :

  • Étapes de catégories A et B (soit les étapes 2, 5, 7, 10, 13 et 18) : les 15 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 50, 35, 25, 18, 14, 12, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s). Et lors des sprints intermédiaires, les 8 premiers reçoivent respectivement 20, 12, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 point(s).
  • Étapes de catégorie C (soit les étapes 3, 4, 6, 8, 12 et 15) : les 10 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 25, 18, 12, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s). Et lors des sprints intermédiaires, les 5 premiers reçoivent 10, 6, 3, 2 et 1 point(s).
  • Étapes de catégories D et E (soit les étapes 1, 9, 11, 14, 16, 17, 19, 20 et 21) : les 10 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement : 15, 12, 9, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s). Et lors des sprints intermédiaires, les 8 premiers reçoivent 12, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s).

Classement de la montagne – Maillot bleu

Le classement de la montagne est calculé par l’addition des points enregistrés au sommet de côtes et cols répertoriés par l’organisation. Le premier de ce classement porte le maillot bleu.

Le barème des points :

  • 11 côtes de 4e catégorie : les trois premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 3, 2 et 1 point(s).
  • 11 côtes de 3e catégorie : les quatre premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 9, 4, 2 et 1 point(s).
  • 9 côtes de 2e catégorie : les six premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 18, 8, 6, 4, 2 et 1 point(s).
  • 12 cols de 1re catégorie : les huit premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 40, 18, 12, 9, 6, 4, 2 et 1 point(s).
  • 1 col « Cima Coppi », le Passo Pordoi sur la 16e étape : les neuf premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 50, 30, 20, 14, 10, 6, 4, 2 et 1 point(s).

Classement des jeunes – Maillot blanc

Le classement du meilleur jeune se calcule au temps et reprend l’addition des temps réalisés par chaque coureur né après le 1er janvier 1996 (soit âgés de moins de 25 ans) dans les 21 étapes. Le premier de ce classement est récompensé chaque jour par le port du maillot blanc.

Classement par équipes

Le classement par équipes se calcule au temps réalisé par les trois meilleurs coureurs de chaque équipe au terme de chacune des 21 étapes de l’épreuve.

Les délais à l’arrivée

Tous les coureurs au départ d’une étape du Tour d’Italie doivent terminer chaque étape dans les délais prévus par l’organisateur selon deux critères prédéfinis par le règlement : la difficulté de l’étape et la vitesse moyenne du vainqueur. Voici les différents barèmes proposés :

  • Pour les étapes 2, 5, 7 et 13 : le temps du vainqueur + 7% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 40 km/h ; + 8% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 40 et 45 km/h ; ou + 10% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 45 km/h.
  • Pour les étapes 10 et 18 : le temps du vainqueur + 9% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 37 km/h ; + 10% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 37 et 41 km/h ; ou + 11% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 41 km/h.
  • Pour les étapes 3, 4, 6, 8, 12 et 15 : le temps du vainqueur + 11% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 35 km/h ; + 12% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 35 et 39 km/h ; ou + 13% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 39 km/h.
  • Pour les étapes 9, 11, 14, 16, 17, 19 et 20 : le temps du vainqueur + 16% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 30 km/h ; + 17% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 30 et 34 km/h ; ou + 18% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 34 km/h.
  • Pour les étapes 1 et 21 : le temps du vainqueur + 30% de ce temps.

Photos : RCS Sport/La Presse/Gian Mattia D’Alberto

Pin It on Pinterest