Flèche Brabançonne 2021 : notre présentation complète de la 6e édition féminine

Après une campagne flandrienne pleine de surprises, le peloton féminin retrouve des routes brabançonnes qui annoncent une parfaite transition vers les classiques ardennaises. Pour cette sixième édition de la Flèche Brabançonne, la deuxième arrivant à Overijse, les côtes vont s’enchaîner sans cesse, pour une course qui s’annonce parfaite pour les attaquantes dans l’âme. Avec en prime la découverte de la Moskesstraat, à cinq mois des prochains Mondiaux.

Le parcours

Après une première édition tracée autour d’Overijse particulièrement réussie, Flanders Classics reprend les mêmes routes et recommence. Elle se permet même de durcir un peu plus cette Flèche Brabançonne féminine qui reprend désormais les mêmes routes que l’édition masculine. Après un départ depuis Lennik, sur les anciennes routes de l’épreuve brabançonne, les coureuses se rendront vers Overijse pour une boucle locale similaire à la course masculine. Elles redécouvriront donc la Moskesstraat, cette fameuse ascension pavée qui fera le sel des prochains championnats du monde sur route, en septembre. Trois ascensions de cette Moskesstraat seront au programme, tout comme trois montées de la Hertstraat (également pavée), de Holstheide et de l’ascension finale à Overijse.

Le Schavei sera cette fois évité, et l’arrivée sera tracée dans les deux derniers kilomètres au sommet d’une nouvelle montée, sur la chaussée de Bruxelles. La pente se fera plus douce que sur le Schavei, mais plus irrégulière également, ce qui permettra certainement une course offensive et plus intrigante. Avec 22 ascensions répertoriées et près de 130 kilomètres au programme, les puncheuses seront attendues sur ces routes vallonnées.

Départ fictif : 10h50 sur le Markt à Lennik

Départ réel : 10h58 devant le château de Gaasbeek, après 3,8 kilomètres en cortège

Distance : 127,3 kilomètres

Les difficultés du jour :
Côte 1 – Km 10,6 : Sollenberg (500 m à 7,3%)
Côte 2 – Km 13,2 : Bruineput (700 m à 7,1%)
Côte 3 – Km 19,0 : Alsemberg (500 m à 5,6%)
Côte 4 – Km 26,6 : Sollenberg (500 m à 7,3%)
Côte 5 – Km 29,2 : Bruineput (700 m à 7,1%)
Côte 6 – Km 31,7 : Krabosstraat (1 400 m à 4,9%)
Côte 7 – Km 39,3 : Rue de Nivelles (1 700 m à 4,4%)
Côte 8 – Km 62,3 : Rue François Dubois (1 000 m à 4%)
Côte 9 – Km 68,0 : Hertstraat (300 m pavés à 6,5%)
Côte 10 – Km 73,1 : Moskesstraat (500 m pavés à 8,3%)
Côte 11 – Km 76,2 : Holstheide (800 m à 5,6%)
Côte 12 – Km 83,3 : S-Bocht Overijse (1 300 m à 4,2%)
Côte 13 – Km 86,2 : Hagaard (900 m à 5,4%)
Côte 14 – Km 90,0 : Hertstraat (300 m pavés à 6,5%)
Côte 15 – Km 95,0 : Moskesstraat (500 m pavés à 8,3%)
Côte 16 – Km 98,1 : Holstheide (800 m à 5,6%)
Côte 17 – Km 105,2 : S-Bocht Overijse (1 300 m à 4,2%)
Côte 18 – Km 108,1 : Hagaard (900 m à 5,4%)
Côte 19 – Km 111,9 : Hertstraat (300 m pavés à 6,5%)
Côte 20 – Km 116,8 : Moskesstraat (500 m pavés à 8,3%)
Côte 21 – Km 120,0 : Holstheide (800 m à 5,6%)
Côte 22 – Km 127,1 : S-Bocht Overijse (1 300 m à 4,2%)

Arrivée : vers 14h05 sur la chaussée de Bruxelles (N4) à Overijse

Flèche Brabançonne 2021 - Profil Femmes

Les favorites

L’an dernier, l’Australienne Grace Brown (Team BikeExchange) avait surpris toutes ses concurrentes par une attaque en solitaire au long cours sur le circuit d’Overijse. Elle avait remporté sur ces routes sa première grande classique, et s’était imposée grâce à cette victoire comme l’une des coureuses à suivre sur les prochaines courses d’un jour. Si elle a confirmé ce statut durant le printemps avec une victoire sur la classique de Bruges-La Panne et une troisième place sur le récent Tour des Flandres, l’Australienne de 28 ans a décidé de ne pas défendre son titre sur la Flèche Brabançonne pour se concentrer sur les prochaines classiques ardennaises (elle avait terminé 2e de Liège-Bastogne-Liège l’an dernier).

Les attaquantes seront toutefois encore aux avant-postes sur cette sixième édition brabançonne, avec deux grandes championnes néerlandaises contemporaines au départ. D’une part, la championne d’Europe et vainqueure d’À Travers la Flandre et du Tour des Flandres, Annemiek van Vleuten (Movistar). Si elle a profité des errements tactiques de ses rivales sur le Ronde, la rouleuse batave a confirmé qu’elle avait les jambes pour faire la course en tête un long moment. Et les côtes raides et pavées qui s’annoncent dans le circuit final seront autant de rampes idéales pour lui permettre de filer en toute tranquillité, notamment avec la Serbe Jelena Eric et l’Américaine Leah Thomas pour la protéger. D’autre part, Chantal van den Broek-Blaak (SD Worx), vainqueure du Strade Bianche et habituelle concurrente à surveiller sur ces enchaînements de côtes. Elle bénéficiera pour sa part d’une formation capable de contrôler la course, ou du moins les offensives, avec également la championne sud-africaine Ashleigh Moolman et la Néerlandaise Demi Vollering.

La liste des favorites ne s’arrête évidemment pas à ces deux formations. La championne d’Espagne Mavi García (Alé BTC Ljubljana) trouvera également un terrain à sa convenance sur cette Flèche Brabançonne, et peut se montrer costaude sur ces collines. La Néo-Zélandaise Mikayla Harvey (Canyon//SRAM Racing), si elle retrouve ses jambes du dernier Giro Rosa, peut également se faire une place parmi les meilleures, tout comme l’Italienne Sofia Bertizzolo (Liv Racing), habituée des classiques et des côtes abruptes (l’équipe Liv Racing a annoncé qu’elle ne participera finalement pas à l’épreuve et ne sera pas remplacée). La Suédoise Emilia Fahlin (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) profiter de sa bonne forme actuelle pour faire parler son explosivité sur ces routes brabançonnes, alors que l’Italienne Elisa Balsamo (Valcar-Travel & Service) peut également jouer les premiers rôles dans le final après ses belles prestations sur les courses flandriennes.

Dans le peloton belge, difficile d’imaginer une coureuse capable de réaliser une performance de choix sur un tel terrain. Valerie Demey (Liv Racing) et Jesse Vandenbulcke (Lotto-Soudal Ladies) s’annoncent comme les meilleures chances de places d’honneur mais devront anticiper pour espérer mieux à Overijse. Car les autres grands noms belges (Lotte Kopecky et Jolien d’Hoore) seront pour leur part à Gand à l’occasion de l’un des uniques rendez-vous de cyclisme sur piste organisés en ces temps de pandémie, afin de préparer les Jeux Olympiques de Tokyo.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste provisoire des partantes

Palmarès :
2016 Marianne Vos (P-B)
2017 Annette Edmondson (Aus)
2018 Marta Bastianelli (Ita)
2019 Sofie De Vuyst (BEL)
2020 Grace Brown (Aus)

La météo

Le ciel sera nuageux et pourrait laisser quelques averses humidifier le parcours en fin de matinée et début d’après-midi, mais les éclaircies seront de plus en plus importantes en cours de journée. Le mercure grimpera de 7 à 9°C, il fera donc encore doux pour un jour d’avril. Le vent soufflera modérément de secteur Nord, entre 15 et 20 km/h.

Les directs TV

Photo de couverture et graphiques : Flanders Classics

Pin It on Pinterest