Gand-Wevelgem 2021 : notre présentation de la 10e édition féminine

Reprenez la classique de Bruges-La Panne, ajoutez quelques rafales de vent, des côtes pavées abruptes et des secteurs non-macadamisés, et vous obtenez la dixième édition féminine de Gand-Wevelgem, qui pourra sourire aux sprinteuses qui peuvent tenir les pures difficultés flandriennes.

Le parcours

Cette dixième édition de Gand-Wevelgem connaît peu de changements par rapport à l’épreuve disputée… en octobre dernier. En cinq mois, la pandémie de Covid-19 n’a malheureusement pas perdu de sa sévérité, et les passages transfrontaliers restent donc difficiles entre la Belgique et la France. Les habituelles côtes françaises de cette course «dans les champs flamands» sont donc évitées pour proposer un tracé ramassé dans les côtes du Heuvelland, autour du Mont Kemmel et des Plugstreets non-macadamisées.

Après une soixantaine de kilomètres de faux-plats balayés par le vent, les coureuses découvriront les premières difficultés de l’épreuve via le Scherpenberg. Les côtes s’enchaîneront à grande vitesse, avec en apothéoses les deux ascensions du Mont Kemmel, avec son mur à plus de 10%. Entre ces deux montées, il faudra composer avec le passage sur les Plugstreets, ces chemins de pierre entre les champs destinés à rendre hommage aux combattants de la Première Guerre Mondiale. Cela grimpera dès le premier de ces Plugstreets, la « Hill 63« , également nommée Hutteberg. Alors que la plus dangereuse pour les roues s’annonce enfin de circuit, sur les « Catacombs« .

Après la dernière ascension du Mont Kemmel, le peloton n’aura pas le temps de se retourner. Il faudra enchaîner les routes sinueuses jusqu’à Ypres, avant l’arrivée sur de larges chaussées de nouveau bercées par le souffle d’Éole, qui s’annonce en prime des plus forts et légèrement de côté dans ce final. De la Porte de Menin jusqu’à Wevelgem, les seuls obstacles seront finalement ces routes dégagées sur la N8, avant la longue ligne droite jusqu’à la Vanackerestraat de Wevelgem, orpheline de tout public suite aux mesures sanitaires.

Départ : 14h25 devant la Porte de Menin à Ypres

Distance : 141,7 kilomètres

Les difficultés du jour :
Côte 1 – Km 61 : Scherpenberg (600 m à 3,2% de moyenne)
Côte 2 – Km 66 : Vidaigneberg (800 m à 6,5%)
Côte 3 – Km 67 : Baneberg (300 m à 4,9%)
Côte 4 – Km 73 : Monteberg (1 000 m à 5,1%)
Côte 5 – Km 74 : Mont Kemmel (400 m à 7,7%)
Plugstreet 1 – Km 89,5 : Hill 63 (1 300 mètres)
Plugstreet 2 – Km 92 : Christmas Truce (1 400 mètres)
Plugstreet 3 – Km 93,5 : The Catacombs (600 mètres)
Côte 6 – Km 104,5 : Monteberg (1 000 m à 5,1%)
Côte 7 – Km 106 : Mont Kemmel (400 m à 7,7%)

Arrivée : vers 18h25 sur la Vanackerestraat à Waregem

Gand-Wevelgem 2021 - Carte Femmes Gand-Wevelgem 2021 - Profil Femmes

Les favorites

Les principales concurrentes de l’Oxyclean Classic Bruges-La Panne, présentes jeudi sur les routes venteuses des Moëres, seront de nouveau sur les chemins de Gand-Wevelgem, ce dimanche. Et comme sur la Côte belge, les spécialistes du sprint seront attendues sur la N8 vers Wevelgem, comme l’an dernier. C’est même une revanche qui se construit sur cette ultime préparation à l’aube du Tour des Flandres. En octobre dernier, Jolien d’Hoore (Team SD Worx) avait profité de la force collective de son équipe pour devancer au sprint la championne de Belgique Lotte Kopecky (Liv Racing). Cette année, les deux leaders belges seront à nouveaux aux prises, avec toutefois quelques changements : l’équipe SD Worx apparaît à nouveau comme collectivement solide avec Amy Pieters et Christine Majerus, récente vainqueur du GP Oetingen, comme autres favorites, alors que Kopecky bénéficiera cette saison d’une formation plus imposante avec notamment Sofia Bertizzolo et Soraya Paladin comme principaux appuis sur ces routes vallonnées.

Leur principale concurrente n’a que 21 ans et prouve depuis le début de la saison qu’elle a déjà l’endurance et la vitesse nécessaires pour briller sur ces classiques flandriennes. La championne du Danemark Emma Norsgaard (Movistar Team) a enchaîné les places d’honneur depuis le début de saison, mais en force pure, elle s’annonce comme la concurrente la plus farouche en cas de sprint. Déjà double vainqueur de Gand-Wevelgem, la Néerlandaise Kirsten Wild (Ceratizit-WNT), sixième à La Panne, pourra justement profiter de cette expérience pour tenter le triplé, alors que l’Italienne Marta Bastianelli (Alé BTC Ljubljana) essayera de son côté d’obtenir un deuxième succès de prestige à Wevelgem.

Habituée aux offensives, la récente vainqueure du Trophée Alfredo Binda Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo Women) s’annonce également comme une favorite sur de telles routes. Surtout avec son binôme Lizzie Deignan, vainqueure de la première édition de Gand-Wevelgem, et la rouleuse néerlandaise Ellen van Dijk. Autre coureuse expérimentée, Marianne Vos (Jumbo-Visma) a également une carte à jouer tant à l’offensive qu’au sprint, tout comme la Britannique Alice Barnes (Canyon//SRAM Racing), particulièrement bien servie avec la Polonaise Katarzyna Niewiadoma et la Suissesse Elise Chabbey pour l’accompagner. La Danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope) et l’Australienne Grace Brown (Team BikeExchange), vainqueure à La Panne jeudi, tenteront pour leur part la carte offensive, alors que Lorena Wiebes (Team DSM) et Sarah Gigante (Team TIBCO-SVB) espéreront plutôt un sprint.

La liste des partantes : cliquez ici pour découvrir la liste des partantes

Palmarès :
2012 Elizabeth Armitstead (G-B)
2013 Kirsten Wild (P-B)
2014 Lauren Hall (USA)
2015 Floortje Mackaij (P-B)
2016 Chantal Blaak (P-B)
2017 Lotta Lepistö (Fin)
2018 Marta Bastianelli (Ita)
2019 Kirsten Wild (P-B)
2020 Jolien d’Hoore (Bel)

La météo

Le ciel sera majoritairement nuageux avec des éclaircies tout au long de la journée. Les averses devraient toutefois épargner le peloton ce dimanche. Les températures resteront douces entre 10 et 12°C. Le vent soufflera très fort entre 50 et 55 km/h, de secteur sud-ouest à ouest-sud-ouest.

Les directs TV

Graphiques : Flanders Classics – Photo : archive VRT/Sporza

Pin It on Pinterest