Paris-Nice 2021 : découvrez le parcours et les équipes invitées de la 79e édition

Dernier événement du calendrier cycliste pré-confinement, Paris-Nice retrouve ses quartiers entre les Yvelines et la Côte d’Azur, du 7 au 14 mars prochains pour une 79e édition qui fera la part belle aux grimpeurs, avec deux arrivées en altitude et un court contre-la-montre avec un final en montée pour rehausser la difficulté de cette Course au Soleil.

Le 14 mars 2020, la première partie d’une saison cycliste traversée par la crise sanitaire du Covid-19 s’arrêtait au sommet de La Colmiane avec les succès de Nairo Quintana (pour la 7e étape) et de Maximilian Schachmann (pour le classement général). Paris-Nice allait être au sommet de la station des Alpes-Maritimes la dernière course cycliste pré-confinement. Le peloton avait vécu durant une semaine avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, chaque jour annonçant un éventuel arrêt de l’épreuve. Finalement, la course est allée au bout de sept étapes, malgré les menaces d’annulation, les retraits d’équipes inquiètes face au Covid-19…

Un an plus tard, la situation sanitaire a quelque peu changé, une saison cycliste réduite a pu se dérouler entre fin juillet et début novembre, et les organisateurs de courses cyclistes doivent désormais s’habituer à de nouveaux impératifs, comme le huis-clos, les tests PCR… Mais avant d’envisager toutes ces solutions sanitaires, il y a une course à organiser, et un parcours à tracer. Amaury Sport Organisation, qui a tenu bon tout au long de cette année 2020 de tous les dangers, compte donc sur Paris-Nice pour « boucler la boucle » et confirmer que la saison cycliste peut bien se dérouler malgré ces diverses contraintes.

Un court contre-la-montre

La 79e édition de Paris-Nice, première grande course par étapes de la saison européenne, débutera comme à son habitude des Yvelines, le 7 mars, avec deux premières étapes qui feront la part belle aux sprinters, sur des routes bordées par le vent qui peuvent révéler de nombreuses surprises à la fin de l’hiver. Les candidats au maillot jaune se retrouveront déjà au pied du mur dès la 3e étape, disputée en un contre-la-montre de 14,4 kilomètres (à peine) autour de Gien. Le final sur une colline de 400 mètres à 6,5% de moyenne permettra d’éclaircir les positions au classement général.

Les monts du Mâconnais et du Beaujolais seront à l’honneur le lendemain pour une quatrième très vallonnée, avec un passage via le Mont Brouilly qui avait permis à Julian Alaphilippe de briller en 2017. Les coureurs arriveront à Chiroubles au bout de 3 500 mètres de dénivelé, avec pour conclure une montée inédite et très irrégulière de 7,3 km à 6%. Les passages à plus de 12% vont s’enchaîner dans la première partie d’ascension, idéale pour les puncheurs.

Hommage aux victimes de la Tinée et de la Vésubie

Après une étape pour les sprinters vers Bollène, les attaquants de la première heure seront ravis de retrouver les montées des Alpes-Maritimes sur la 6e étape, taillée pour les baroudeurs, jusqu’au sommet de Biot. Le dernier kilomètre sera en montée pour bien conclure la journée, identique à celle imaginée pour Paris-Nice en 2011. Et sur la 7e et avant-dernière étape, place aux grimpeurs avec une étape qui remontera jusqu’à La Colmiane, comme l’an dernier. Le peloton traversera les routes de la vallée de la Tinée et passera à côté de la vallée de la Vésubie, deux régions frappées par de terribles intempéries et coulées de boue en octobre dernier.

La huitième et dernière étape se conclura comme à l’accoutumée autour de Nice, après le rendez-vous manqué de mars 2020. Le final sera identique à celui de la 2e étape du Tour de France 2020, avec un passage via le final du col d’Éze, une descente jusque Nice et une remontée via le col des Quatre Chemins, avant la descente technique jusqu’à la Promenade des Anglais, pour désigner le vainqueur final de ce Paris-Nice 2021. Au bout d’un parcours particulièrement vallonné et intéressant pour les coureurs offensifs.

La carte générale de la 79e édition de Paris-Nice :

Le parcours de la 79e édition de Paris-Nice :

Dimanche 7 mars 2021 – 1re étape : Saint-Cyr-l’École > Saint-Cyr-l’École (166 km)

1re étape - Profil - Paris-Nice 2021

Lundi 8 mars 2021 – 2e étape : Oinville-sur-Montcient > Amilly (188 km)

2e étape - Profil - Paris-Nice 2021

Mardi 9 mars 2021 – 3e étape : Gien > Gien (14,4 km, contre-la-montre individuel)

3e étape - Profil - Paris-Nice 2021

Mercredi 10 mars 2021 – 4e étape : Chalon-sur-Saône > Chiroubles (188 km)

4e étape - Profil - Paris-Nice 2021

4e étape - Profil du final - Paris-Nice 2021

Jeudi 11 mars 2021 – 5e étape : Vienne > Bollène (203 km)

5e étape - Profil - Paris-Nice 2021

Vendredi 12 mars 2021 – 6e étape : Brignoles > Biot (202,5 km)

6e étape - Profil - Paris-Nice 2021

Samedi 13 mars 2021 – 7e étape : Nice > Valdeblore/La Colmiane (166,5 km)

7e étape - Profil - Paris-Nice 2021

7e étape - Profil du final - Paris-Nice 2021

Dimanche 14 mars 2021 – 8e étape : Nice > Nice (110,5 km)

8e étape - Profil - Paris-Nice 2021

Les équipes invitées pour la 79e édition de Paris-Nice :

  • Ag2r Citroën Team (Fra)
  • Astana-Premier Tech (Kaz)
  • Bahrain Victorious (Brn)
  • Bora-Hansgrohe (All)
  • Cofidis (Fra)
  • Deceuninck-Quick Step (Bel)
  • EF Education-Nippo (USA)
  • Groupama-FDJ (Fra)
  • INEOS Grenadiers (G-B)
  • Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux (Bel)
  • Israel Start-up Nation (Isr)
  • Jumbo-Visma (P-B)
  • Lotto-Soudal (Bel)
  • Movistar Team (Esp)
  • Team BikeExchange (Aus)
  • Team DSM (All)
  • Team Qhubeka-Assos (Afs)
  • Trek-Segafredo (USA)
  • UAE Team Emirates (EAU)
  • Alpecin-Fenix (Bel) – UCI ProTeam
  • B&B Hôtels p/b KTM (Fra) – UCI ProTeam
  • Team Arkéa-Samsic (Fra) – UCI ProTeam
  • Total Direct Énergie (Fra) – UCI ProTeam

Graphiques ASO/Geoatlas – Photo de couverture : ASO/Fabien Boukla

Pin It on Pinterest