Championnats du monde à Imola – CLM hommes : Van Aert battu par Ganna, maître en son pays

Le court tracé d’Imola, imaginé en dernière minute pour désigner le nouveau champion du monde du contre-la-montre, a tenu ses promesses : les favoris étaient nombreux, mais sur une trentaine de kilomètres, l’Italien Filippo Ganna (INEOS Grenadiers), impressionnant vainqueur du contre-la-montre final de Tirreno-Adriatico, a confirmé sa forme exceptionnelle du moment pour remporter un premier titre mondial dans la discipline pour son pays, devant Wout van Aert (Jumbo-Visma), visiblement bien remis de son Tour de France.

À 24 ans, Filippo Ganna avait déjà la chance d’avoir connu l’arc-en-ciel dès ses premières années sur la piste. Quadruple champion du monde de poursuite individuelle (2016, 2018, 2019, 2020) et recordman de la discipline, l’Italien attendait avec impatience les Jeux olympiques de Tokyo pour y décrocher ses premières médailles olympiques. Il devra finalement attendre un an de plus, mais il n’a pas rechigné à la tâche en confinement, et a poursuivi sa préparation pour s’offrir le titre de champion d’Italie du contre-la-montre, le chrono final de Tirreno-Adriatico avant d’arriver en favori sur ces championnats du monde, sur ses terres italiennes. Et à domicile, Ganna n’a pas manqué ce rendez-vous, assommant la concurrence dès la mi-course avec près d’une demi-minute d’avance sur ses adversaires. S’il a ensuite quelque peu baisé le rythme vers le circuit automobile d’Imola, le coureur piémontais a parfaitement géré le final pour conserver un avantage confortable sur le meilleur coureur de cette deuxième partie de parcours, le champion de Belgique de la discipline Wout van Aert (Jumbo-Visma).

« Ganna était juste un peu plus fort »

« C’est un rêve pour moi, je suis très heureux », confie Filippo Ganna au micro de l’UCI, après avoir pris le temps de remercier son père, son entraîneur et ses équipiers Geraint Thomas et Rohan Dennis, venus le féliciter. « J’ai déjà gagné quatre maillots arc-en-ciel sur la piste, mais celui-ci est mon premier sur le contre-la-montre, c’est quelque chose de très fort. Merci à toute l’équipe d’Italie et à INEOS Grenadiers », ajoute le premier champion du monde du contre-la-montre venu de la Botte. « J’ai roulé un bon contre-la-montre, cela a été parfaitement dans la deuxième partie. Je bats des coureurs très forts. Mais Ganna était juste un peu plus fort. Il a pu travailler à 100% pour cette course et cela a été un avantage pour lui », confie pour sa part Van Aert, déjà heureux de sa deuxième place, à la VRT. « Wout Van Aert était impressionnant, surtout dans la 2e partie de course. Il a réalisé une belle prestation mais le titre n’était pas si loin », estime le sélectionneur belge Rik Verbrugghe à la RTBF. « Le seul doute que j’avais, c’était concernant sa récupération après le Tour de France, mais il m’a totalement rassuré pour ce dimanche ».

Un niveau très élevé

Comme attendu, le kilométrage réduit de ce contre-la-montre (seulement 31,8 kilomètres) a clairement ouvert la lutte pour le podium. Auteur d’un temps canon, à plus de 52 km/h de moyenne, le Britannique Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) semblait en bonne voie pour s’assurer une médaille, mais il a vu le champion d’Europe Stefan Küng (Groupama-FDJ) et Wout van Aert le déborder dans le final. Alors que le tenant du titre Rohan Dennis (INEOS Grenadiers), parti très rapidement et deuxième au point intermédiaire, a pris l’eau dans la descente vers Imola, concluant l’épreuve en cinquième position à 39 secondes de Ganna, et à 10 secondes de la troisième place. Le recordman de l’heure Victor Campenaerts (NTT) était pour sa part déçu de sa huitième place, à 33 secondes du podium qu’il visait, et Tom Dumoulin (Jumbo-Visma) avouait pour sa part qu’il savait au bout de quelques minutes qu’il ne serait pas champion du monde. Il termine finalement 10e à 1:14 du titre mondial. Une confirmation que le niveau entre les meilleurs rouleurs du monde était exceptionnel en cette saison particulière.

> Analyses, réactions et résultats du contre-la-montre féminin des championnats du monde de cyclisme sur route à Imola

Résultats du contre-la-montre masculin des championnats du monde de cyclisme sur route à Imola (31,8 km) :

1. Filippo Ganna (Italie) en 35:54 (52,981 km/h)
2. Wout van Aert (Belgique) à 0:26
3. Stefan Küng (Suisse) à 0:29
4. Geraint Thomas (Grande-Bretagne) à 0:37
5. Rohan Dennis (Australie) à 0:39
6. Kasper Asgreen (Danemark) à 0:47
7. Rémi Cavagna (France) à 0:48
8. Victor Campenaerts (Belgique) à 0:52
9. Alex Dowsett (Grande-Bretagne) à 1:06
10. Tom Dumoulin (Pays-Bas) à 1:14

Photo : capture UCI

Pin It on Pinterest