La Course by le Tour : Deignan poursuit sa semaine de rêve avec Longo Borghini

La longue route plane menant à la Promenade des Anglais annonçait une course favorable aux sprinteuses. Il n’en a finalement rien été : La Course by le Tour a une nouvelle fois affiché un peloton offensif, avec des favorites qui n’ont pas hésité à se dévoiler à la mi-course pour jouer la victoire quarante kilomètres plus loin. Au final, la Britannique Lizzie Deignan (Trek-Segafredo), déjà vainqueur du GP de Plouay mardi dernier, a triomphé dans un sprint millimétré face à la vainqueur sortante, Marianne Vos (CCC-Liv).

Le cyclisme féminin a une nouvelle fois délivré une course des plus intéressantes sur les routes niçoises, ce samedi, en ouverture du Tour de France. Si cette nouvelle Course by le Tour proposait un tracé peu convaincant, avec seulement deux ascensions de la côte de Rimiez et moins de 100 kilomètres à parcourir (encore moins que sur le récent championnat d’Europe), les participantes n’ont pas manqué de surprendre le public par des offensives qui ont dynamité le scénario annoncé. Un sprint sur la Promenade des Anglais ? Il a bien eu lieu, mais pas avec un peloton groupé. Car dès le premier tour, les concurrentes se montraient à l’affût pour prendre la moindre opportunité. Les Trek-Segafredo accéléraient dès la première montée de la côte de Rimiez, Christine Majerus (Boels-Dolmans) tentait de s’extirper au sommet de ce Grand Prix de la Montagne, avant qu’un premier groupe d’une demi-douzaine de coureuses s’isole en tête dans la descente technique et sinueuse menant jusqu’à la large autoroute d’une vingtaine de kilomètres à parcourir jusqu’à Nice et sa Promenade des Anglais.

Longo Borghini au service de sa Majesté

Cette première alerte confirmait pour le deuxième tour de circuit une course plus animée que prévu. Et la championne du monde et récente championne d’Europe Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott) le montrait directement en attaquant dès le pied de la côte de Rimiez pour prendre la tête de la course avec Katarzina Niewiadoma (Canyon SRAM Racing), Demi Vollering (Parkhotel Valkenburg), Marianne Vos (CCC-Liv) et surtout deux concurrentes de Trek-Segafredo, Elisa Longo Borghini, vice-championne d’Europe derrière Van Vleuten, et Lizzie Deignan, vainqueur du GP de Plouay dans la même semaine. Un sacré groupe qui prenait rapidement plus d’une minute d’avance. Notamment grâce au travail des Trek-Segafredo, clairement au-dessus sur ces routes vallonnées. Les femmes en forme du peloton prenaient les devants, et n’allaient jamais être revues. Car dans le peloton, aucune équipe ne parvenait à s’organiser au mieux pour revenir sur ces six leaders, qui bénéficiaient en prime d’une Longo Borghini décidée à épauler au mieux Deignan, et tirant des relais plus longs que le reste du groupe.

 « Attendre le bon moment »

« Elisa a fait un travail parfait, un incroyable travail d’équipe », explique Lizzie Deignan à l’arrivée, confirmant le parfait job de l’Italienne pour mener ce groupe au complet au plus près de l’arrivée. Les attaques dans ce groupe de favorites étaient en effet tardives, et aucune d’entre elles n’avait visiblement le jump nécessaire pour rallier la Promenade des Anglais en tête. Longo Borghini en profitait donc pour lancer le sprint de très loin, Marianne Vos la relayait et partait à plus de 300 mètres du but. Trop tôt ? Trop tôt, car le vent soufflait de face dans l’ultime ligne droite, et Deignan en profitait pour la déborder dans les 50 derniers mètres. Un sprint tout juste pour la Britannique !

« Je pense que j’avais un bel avantage, d’abord avec Longo Borghini, puis en voyant Vos lancer son sprint. Elle a lancé de très loin, et je devais donc prendre sa roue et attendre le bon moment pour sortir. Le vent était de face, je ne devais pas faire mon ultime effort trop tôt », confirme Deignan, heureuse d’avoir poursuivi une semaine de rêve avec ce premier succès sur La Course, et d’avoir pris en prime la tête du classement WorldTour féminin.

Résultats de La Course by le Tour (Nice > Nice, 96 km) :

1 Lizzie Deignan (G-B, Trek-Segafredo Women) en 2h22:51
2. Marianne Vos (P-B, CCC-Liv)
3. Demi Vollering (P-B, Parkhotel Valkenburg)
4. Katarzyna Niewiadoma (Pol, Canyon SRAM Racing)
5. Annemiek van Vleuten (P-B, Mitchelton-Scott)
6. Elisa Longo Borghini (Ita, Trek-Segafredo Women) à 0:07
7. Emilia Fahlin (Suè, FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) à 1:50
8. Elisa Balsamo (Ita, Valcar-Travel & Service)
9. Soraya Paladin (Ita, CCC-Liv)
10. Liane Lippert (All, Team Sunweb)
11. Lotte Kopecky (Bel, Lotto-Soudal Ladies)

Photo : capture France TV Sport

Pin It on Pinterest