Circuit Het Nieuwsblad : notre présentation complète de la classique d’ouverture de la saison cycliste belge

La pluie et le vent sont là, les pavés sont glissants, le printemps ne s’est pas encore dévoilé : bienvenue sur le Circuit Het Nieuwsblad, classique d’ouverture de la saison cycliste belge ! L’épreuve, qui a désormais trouvé ses lettres de noblesse sur les anciennes routes du Tour des Flandres, propose un concentré du meilleur des difficultés de la région flandrienne, avec un final explosif sur le Mur de Grammont. Tant chez les messieurs que chez les dames, il faudra donc réaliser une grande performance sous une météo annoncée peu clémente pour triompher à Ninove, et ainsi lancer au mieux sa campagne de classiques.

L’épreuve masculine

Le parcours

Par rapport à la saison dernière, le parcours de cette 75e édition du Circuit Het Nieuwsblad n’a connu que peu de changement. L’arrivée du côté de Ninove, sur la piste de l’ancien Tour des Flandres, est désormais un incontournable et la ligne tracée dans le centre de Ninove offre un peu plus de suspense que l’ancienne zone d’arrivée à Meerbeke, sur la large rotonde de Ninove. L’organisation a donc décidé de confirmer ce final, particulièrement ardu pour une classique de début de saison.

Après le départ donné depuis le célèbre Kuipke de Gand, le vélodrome qui fait les beaux jours de la ville lors des Six Jours du même nom, en novembre, les coureurs descendront comme d’habitude vers le Haaghoek, ce secteur pavé de deux kilomètres en cuvette qu’ils devront enchaîner à trois reprises durant toute la journée. Cinq secteurs pavés et six côtes seront déjà avalées au bout de 140 kilomètres, mais c’est bien à partir du Wolvenberg, à 54 bornes du but, que les choses sérieuses débuteront pour le peloton. À partir de cette ascension, le peloton n’aura quasiment plus le temps de récupérer. Les difficultés s’enchaîneront jusqu’au Bosberg, avec notamment les difficiles passages du Molenberg, le troisième enchaînement du Haaghoek et du Leberg, le Berendries, le Vossenhol et la descente à toute vitesse jusqu’à Grammont.

Le Mur de Grammont sera encore une fois la grande attraction de ce Circuit Het Nieuwsblad new look, avec ses pavés cassants et sa pente à 20% dans le final. Les coureurs descendront directement vers le Bosberg ensuite, avant quelques kilomètres dans les petites rues de Waarbeke, jusqu’à la remontée vers Ninove via la longue ligne droite de la Nationale 255, celle qui peut faire perdre ses moyens aux attaquants de la dernière heure. Le vent sera toutefois de dos selon les prévisions météo et pourrait donc aider les plus courageux.

Les favoris

Si le calendrier est déjà ouvert bien longtemps, avec des courses par étapes disputées aux quatre coins du globe, il reste difficile d’installer une hiérarchie particulière à l’aube de la première classique du Nord. Car l’exercice est bien différent entre une épreuve en Australie, en Espagne ou en Arabie Saoudite, dans la montagne ou le désert, et la rigueur d’un Circuit Het Nieuwsblad sous la pluie et le vent. Certains favoris habituels ont toutefois affiché une bonne condition à l’orée de cette nouvelle saison sur route, et confirmé qu’ils risquent de mener le train dans le final vers Ninove. À commencer par l’ancien double vainqueur et actuel champion olympique Greg Van Avermaet (CCC). Sur les nombreuses pentes du Tour d’Algarve, le coureur waeslandien de 34 ans a souvent tenu le rythme des outsiders, et s’est classé dans le Top 15 sur l’Alto da Fòia et l’Alto do Malhão. Sur des côtes qui ne sont pas forcément idéales pour son gabarit. « Je n’ai pas besoin d’autre confirmation pour le Circuit Het Nieuwsblad », a-t-il déclaré à la VRT et Wielerflits, confirmant sa grande confiance à l’aube de cette campagne printanière. Sa décision de changer de programme informatique d’entraînement avec son équipe et le soutien de l’ancien champion d’Europe Matteo Trentin sont autant d’atouts à ajouter dans la besace de Van Avermaet.

Du côté de Deceuninck-Quick Step, on respire également la confiance. Certes, le phénomène Remco Evenepoel n’est pas présent alors que Julian Alaphilippe a décidé de débuter sa saison européenne sur les Boucles de l’Ardèche, ce week-end. Le Wolfpack dispose toutefois du Tchèque Zdenek Stybar, vainqueur sortant du Circuit Het Nieuwsblad. Le trentenaire s’est réservé pour ce début de saison après sa belle performance sur le Tour de San Juan, ponctuée par une victoire d’étape en finisseur sur la 6e étape. Stybar apparaît donc en bonne posture pour se placer aux avant-postes sur cette première épreuve européenne du WorldTour. Il pourra également compter sur l’ancien champion de Belgique Yves Lampaert, habituel outsider sur ces routes de campagne. Ou sur Kasper Asgreen, infatigable rouleur danois qui a surpris avec sa deuxième place sur le dernier Tour des Flandres. Sans oublier Bob Jungels, le champion du Luxembourg qui a décidé depuis la saison dernière de se concentrer sur les classiques pavées en ce début de saison. 

Ancien représentant de Deceuninck-Quick Step, Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) peut également être considéré comme un favori sur cette classique, même s’il n’a pu encore forger un résultat probant sur ses premières participations en 2020. L’ex-champion du monde veut monter en puissance pour Milan-Sanremo, et il a confirmé son esprit offensif en Algarve. Le Remoucastrien a en tout cas l’expérience nécessaire pour briller sur ce Circuit Het Nieuwsblad qu’il a remporté à deux reprises quand l’arrivée était encore à Gand. Son équipier Tim Wellens, troisième l’an dernier, veut aussi confirmer qu’il est tout-terrain. Sa cinquième place sur le Tour d’Algarve affiche sa grande condition, et les conditions météorologiques s’annoncent parfaites pour son tempérament offensif.  

Autre grimpeurà surveiller sur ces routes pavées, Dylan Teuns (Bahrain-McLaren) avait déjà surpris en prenant la roue des meilleurs l’an dernier sur ce même Circuit Het Nieuwsblad. Il revient donc Cinquième du général et vainqueur d’étape sur le récent Tour d’Andalousie, le grimpeur de 27 ans revient donc à Gand avec l’envie d’enchaîner les résultats probants sur les courses flandriennes, lui qui doit participer à son premier Tour des Flandres en avril prochain. Alors que dans un autre style, Wout van Aert (Jumbo-Visma) sera attendu pour son retour sur la route, sept mois après sa lourde chute sur le Tour de France. L’ex-champion du monde de cyclo-cross retrouve des routes de campagne qui l’ont révélé au grand public ces deux dernières saisons, mais son come-back a été avancé en raison des risques d’annulation des prochaines classiques italiennes suite à l’épidémie de coronavirus. Van Aert arrive donc dans une certaine inconnue en Belgique, même si sa dernière victoire à Lille, en cyclo-cross, et ses performances remarquées à l’entraînement à Tenerife, le placent déjà comme l’un des hommes à suivre ce samedi. Il n’aura toutefois pas droit à un nouveau combat de cyclo-crossmen face à Mathieu Van der Poel, qui a annulé sa participation au Circuit Het Nieuwsblad en raison d’un état grippal.  

La météo

Le temps sera particulièrement nuageux et pluvieux tout au long de la journée, avec un risque accru de rafales de vent venant de sud à sud-ouest pouvant atteindre jusqu’à 80 km/h. Les températures oscilleront entre 8 et 10 degrés durant l’après-midi. Les pluies devraient être moins intenses au cours de l’après-midi, avec de possibles éclaircies en fin de course.

Le parcours et l’itinéraire-horaire de la 75e édition du Circuit Het Nieuwsblad masculin :

Cliquez ici pour télécharger l’itinéraire-horaire.

Le mode d’emploi de la 75e édition du Circuit Het Nieuwsblad masculin :

Présentation des coureurs : de 9h15 à 11h20 dans le vélodrome ‘t Kuipke dans le parc de la Citadelle à Gand

Départ fictif : 11h35 sur l’Emile Clauslaan à Gand

Départ réel : 11h45 sur l’Hundelgemsesteenweg à Merelbeke, après 7 km en cortège

Distance : 200 kilomètres

Difficultés :
Secteur pavé 1 – Km 38,9 : Haaghoek (2000 m) – Passage vers 12h42
Côte 1 – Km 41,9 : Leberg (950 m à 4,2% de moyenne) – Passage vers 12h46
Secteur pavé 2 – Km 69,9 : Huisepontweg (1800 m) – Passage vers 13h27
Côte 2 – Km 75,6 : Den Ast (450 m à 5,5%) – Passage vers 13h36
Côte 3 – Km 101,4 : Katteberg (600 m à 6,7%) – Passage vers 14h13
Secteur pavé 3 – Km 102,1 : Holleweg (1500 m) – Passage vers 14h14
Secteur pavé 4 – Km 107,8 : Haaghoek (2000 m) – Passage vers 14h23
Côte 4 – Km 110,9 : Leberg (950 m à 4,2%) – Passage vers 14h27
Secteur pavé 5 – Km 117,0 : Paddestraat (2300 m) – Passage vers 14h36
Côte 5 – Km 126,0 : Rekelberg (800 m à 4%) – Passage vers 14h49
Côte 6 – Km 133,9 : Valkenberg (540 m à 8,1%) – Passage vers 15h01
Côte 7 – Km 145,2 : Wolvenberg (645 m à 7,9%) – Passage vers 15h18
Secteur pavé 6 – Km 145,4 : Ruiterstraat (800 m) – Passage vers 15h18
Secteur pavé 7 – Km 148,6 : Kerkgate (1030 m) – Passage vers 15h22
Secteur pavé 8 – Km 151,2 : Jagerij (800 m) – Passage vers 15h26
Côte 8 – Km 66,0 : Molenberg (463 m à 7%) – Passage vers 15h35
Secteur pavé 8 – Km 161,9  : Haaghoek (2000 m) – Passage vers 15h42
Côte 9 – Km 165,0 : Leberg (950 m à 4,2%) – Passage vers 15h46
Côte 10 – Km 169,0 : Berendries (940 m à 7%) – Passage vers 15h52
Côte 11 – Km 171,5 : Elverenberg-Vossenhol (1268 m à 3,6%) – Passage vers 15h56
Côte 12 – Km 183,3 : Mur de Grammont (475 m à 9,3%) – Passage vers 16h13
Côte 13 – Km 187,2 : Bosberg (980 m à 5,8%) – Passage vers 16h19

Arrivée : vers 16h40 sur l’Onderwijslaan à Ninove

Liste des partants : cliquez ici pour télécharger la liste définitive des partants.

Palmarès :
2010 Juan Antonio Flecha (Esp)
2011 Sebastian Langeveld (P-B)
2012 Sep Vanmarcke (BEL)
2013 Luca Paolini (Ita)
2014 Ian Stannard (G-B)
2015 Ian Stannard (G-B)
2016 Greg Van Avermaet (BEL)
2017 Greg Van Avermaet (BEL)
2018 Michael Valgren (Dan)
2019 Zdenek Stybar (Tch)

Télévision :
– La présentation des coureurs en direct dès 9h45 sur Proximus Pickx
– En direct dès 13h30 sur Één/Sporza (VRT)
– En direct dès 14h00 sur La Une (RTBF)
– En différé dès 16h30 sur La Chaîne L’Équipe

L’épreuve féminine

Le parcours

Après une présentation en grande pompe au Kuipke avec les messieurs, les dames partiront dix minutes plus tard pour un parcours quasiment similaire à travers les Ardennes flamandes. Elles n’enchaîneront pas trois fois le secteur pavé du Haaghoek, mais entreront via cette cuvette dans le vif du sujet. Et contrairement à l’épreuve masculine, les principales difficultés vont directement suivre avec le Wolvenberg, le Molenberg, le Berendries et les montées inédites du Tenbosse et de l’Eikenmolen pour aller chercher le juge de paix de cette classique d’ouverture de la saison belge : le Mur de Grammont, où la décision est attendue. La suite est connue : le Bosberg, la N255 vers Ninove et l’arrivée dans le centre de la Dendre.

Les favorites

De retour l’an dernier sur le Circuit Het Nieuwsblad avec l’espoir de retrouver son meilleur niveau après sa lourde opération au genou, la championne du monde Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott) a depuis lors enchaîné les grands succès, jusqu’à ce titre mondial obtenu au terme d’un solo de plus de 100 kilomètres ( !). C’est sur ce même Circuit Het Nieuwsblad qu’elle signe ce samedi son retour à la compétition, avec cette fois la casquette de grande favorite. La vétérane néerlandaise profitera ainsi de sa tunique arc-en-ciel sur des routes abruptes qui peuvent lui convenir. Même si elle sait qu’elle devra surtout être attentive au collectif de Boels-Dolmans, qui avait frappé fort l’an dernier avec la victoire de Chantal Van den Broek-Blaak. Cette dernière sera de nouveau présente à Gand ce samedi, avec une bonne chance de réaliser le doublé.

Deuxième l’an dernier et vainqueur du dernier Tour des Flandres, l’Italienne Marta Bastianelli (Alé BTC Ljubljana) sera également l’une des coureuses à suivre sur ces chemins flandriens, elle qui parvient à suivre les meilleures sur ces côtes particulières, pour ensuite les surprendre par sa pointe de vitesse. Comme sa compatriote Sofia Bertizzolo (CCC-Liv),  jeune outsider sur ces courses printanières après sa quatrième place sur le Tour des Flandres l’an dernier. La Danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) et les championnes de Belgique (pro et espoir) Julie Van de Velde et Alana Castrique (Lotto-Soudal) peuvent également sortir leur épingle du jeu sur un tel parcours. Enfin, notons les présences de l’ex-vainqueur de l’épreuve, Tiffany Cromwell (Canyon SRAM), même si cette dernière n’a pu confirmer ses prestations durant ces deux dernières saisons, ou encore de la Néerlandaise Ellen van Dijk (Trek-Segafredo), qui retrouve la compétition après une fracture du bassin et de l’humerus en septembre dernier.

La météo

Le temps sera particulièrement nuageux et pluvieux tout au long de la journée, avec un risque accru de rafales de vent venant de sud à sud-ouest pouvant atteindre jusqu’à 80 km/h. Les températures oscilleront entre 8 et 10 degrés durant l’après-midi. Les pluies devraient être moins intenses au cours de l’après-midi, avec de possibles éclaircies en fin de course.

Le parcours et l’itinéraire-horaire de la 15e édition du Circuit Het Nieuwsblad féminin :

Cliquez ici pour télécharger l’itinéraire-horaire.

Le mode d’emploi de la 15e édition du Circuit Het Nieuwsblad féminin :

Présentation des coureuses : de 9h15 à 11h20 dans le vélodrome ‘t Kuipke dans le parc de la Citadelle à Gand

Départ fictif : 11h43 sur l’Emile Clauslaan à Gand

Départ réel : 11h55 sur l’Hundelgemsesteenweg à Merelbeke, après 7 km en cortège

Distance : 122,9 kilomètres

Difficultés :
Secteur pavé 1 – Km 38,9 : Haaghoek (2000 m) – Passage vers 12h59
Côte 1 – Km 41,9 : Leberg (950 m à 4,2% de moyenne) – Passage vers 13h04
Côte 2 – Km 53,8 : Wolvenberg (645 m à 7,9%) – Passage vers 13h24
Secteur pavé 2 – Km 54,0 : Ruiterstraat (800 m) – Passage vers 13h24
Secteur pavé 3 – Km 57,2 : Kerkgate (1030 m) – Passage vers 13h29
Secteur pavé 4 – Km 59,8 : Jagerij (800 m) – Passage vers 13h34
Côte 3 – Km 66,0 : Molenberg (463 m à 7%) – Passage vers 13h44
Secteur pavé 5 – Km 71,0 : Paddestraat (2300 m) – Passage vers 13h52
Côte 4 – Km 80,0 : Rekelberg (800 m à 4%) – Passage vers 14h07
Côte 5 – Km 84,0 : Berendries (940 m à 7%) – Passage vers 14h14
Côte 6 – Km 86,4 : Elverenberg-Vossenhol (1268 m à 3,6%) – Passage vers 14h18
Côte 7 – Km 91,0 : Tenbosse (450 m à 6,9%) – Passage vers 14h26
Côte 8 – Km 96,5 : Eikenmolen (610 m à 5,9%) – Passage vers 14h35
Côte 9 – Km 106,2 : Mur de Grammont (475 m à 9,3%) – Passage vers 14h51
Côte 10 – Km 110,1 : Bosberg (980 m à 5,8%) – Passage vers 14h58

Arrivée : vers 15h20 sur l’Onderwijslaan à Ninove

Liste des partantes : cliquez ici pour télécharger la liste définitive des partantes.

Palmarès :
2010 Emma Johansson (Suè)
2011 Emma Johansson (Suè)
2012 Loes Gunnewijk (P-B)
2013 Tiffany Cromwell (Aus)
2014 Amy Pieters (P-B)
2015 Anna van der Breggen (P-B)
2016 Lizzie Armitstead (G-B)
2017 Lucinda Brand (P-B)
2018 Christina Siggaard (Dan)
2019 Chantal Blaak (P-B)

Télévision :
– La présentation des coureurs en direct dès 9h45 sur Proximus Pickx
– En direct sur Proximus Pickx dès 11h45

Graphiques : Flanders Classics

Pin It on Pinterest