CdM de cyclo-cross #1 – Iowa City : Iserbyt et Rochette, une première sans les stars

Si la saison européenne de cyclo-cross a repris le week-end dernier à Eeklo, celle-ci a déjà été supplantée par la saison américaine. Les deux premières manches de la Coupe du monde de la discipline, disputées à Iowa City et Waterloo, sont une nouvelle fois programmées en septembre, mais de nombreuses stars de la discipline, tant chez les hommes que chez les dames, ont décidé de ne pas faire le voyage. Tout bénéfice pour les jeunes que sont Eli Iserbyt et Maghalie Rochette, vainqueurs ce samedi à Iowa City.

Iserbyt fait craquer Aerts

Le peloton était fort décimé au départ de cette première manche de la Coupe du monde de cyclo-cross. Wout van Aert se remet toujours doucement de sa lourde chute sur le Tour de France, en juillet dernier, et espère revenir dans les labourés à la fin de l’hiver, alors que Mathieu van der Poel, après avoir obtenu le titre européen en VTT, espère devenir champion du monde sur la route, fin septembre. Tout bénéfice pour les concurrents belges venus en nombre à Iowa City pour ce premier cyclo-cross international de la saison. Et rapidement, cette course se transformait en rapport de forces entre l’équipe Telenet-Baloise Lions de Sven Nys et la nouvelle formation Pauwels Sauzen-Bingoal (soit la réunion des ex-équipes Pauwels Sauzen-Vastgoedservice et Marlux-Bingoal) de Mario De Clercq et Gianni Meersman.

Le champion de Belgique Toon Aerts (Telenet-Baloise Lions) montrait rapidement qu’il voulait contrôler l’avant-poste, accélérant sur son vélo sur les montées que la plupart grimpaient la machine sur l’épaule. Il était toutefois bien suivi par le jeune Eli Iserbyt (Pauwels Sauzen-Bingoal), 22 ans, et par ses équipiers Daan Soete et Laurens Sweeck, tandis que Gianni Vermeersch (Creafin-Fristads) faisait de la résistance jusqu’à la mi-course. Car au fil des montées du Mount Krumpit, la petite ascension d’une centaine de mètres qui permettait aux plus costauds de créer l’écart, Iserbyt et Aerts s’isolaient en tête pour se jouer la victoire à deux dans les quatre derniers tours.

Mais à trois tours de la fin, après avoir beaucoup roulé en tête de course, Aerts devait se déclarer battu dans le Mount Krumpit. Iserbyt filait seul vers sa première victoire en Coupe du monde, confirmant que son entrée à plein temps dans le monde professionnel est un pas important pour ce jeune talent d’Harelbeke. « Le week-end dernier, à Eeklo, j’étais déjà bon mais j’ai trop montré que j’étais le meilleur. Et aujourd’hui, j’étais plus que bien », confirmait l’ex-champion du monde espoir au micro de Telenet. « Je pensais que Toon (Aerts) allait être mieux, mais dans la montée, il n’a pas pu suivre alors que je continuais à monter à un rythme régulier. Nous l’avons épuisé avec toute l’équipe ». Une tactique payante face à Toon Aerts, arrivé avec près d’une minute de retard sur la ligne d’arrivée, en seconde position.

Résultats de la 1re manche de la Coupe du monde masculine de cyclo-cross à Iowa City :

1. Eli Iserbyt (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) en 1h05:27
2. Toon Aerts (Bel, Telenet-Baloise Lions) à 0:54
3. Daan Soete (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:00
4. Gianni Vermeersch (Bel, Creafin-Fristads)
5. Laurens Sweeck (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 1:01
6. Lars van der Haar (P-B, Telenet-Baloise Lions) à 1:25
7. Michael Vanthourenhout (Bel, Pauwels Sauzen-Bingoal)
8. Jim Aernouts (Bel, Telenet-Baloise Lions) à 1:33
9. Quinten Hermans (Bel, Telenet-Baloise Lions) à 1:46
10. Tom Meeusen (Bel, Corendon-Circus) à 1:53

Rochette surprend toutes les favorites

Encore plus que chez les hommes, de nombreuses spécialistes étaient absentes à Iowa City, soit en raison du voyage à réaliser jusqu’aux États-Unis, soit en raison de la saison cycliste sur route qui continue jusque fin septembre. La championne du monde Sanne Cant (IKO-Crelan), la vainqueur de la Coupe du monde Marianne Vos (CCC-Liv) mais aussi Lucinda Brand (Telenet-Baloise Lions) ou Annemarie Worst (777.be) n’ont ainsi pas fait le déplacement. Qui allait donc profiter de ces absences pour briller sur les terres américaines ?

Après une chute dès le premier tour, la championne pan-américaine Maghalie Rochette ne semblait pas bien partie pour triompher. Et pourtant, la Canadienne de 26 ans revenait rapidement sur la tête de la course et prenait même ses distances dans le troisième tour ! Seules la Tchèque Katerina Nash et l’Américaine Clara Honsinger parvenaient à suivre le rythme de Rochette, avant de céder également du terrain sur les parties plus techniques. La Canadienne ne se retournait pas et fonçaient tête baissée avec l’espoir de tenir tête à Nash.

C’est finalement dans la dernière ligne droite que Rochette déposait un regard derrière son dos pour découvrir son avantage et comprendre qu’elle allait signer la plus belle victoire de sa carrière. Rochette s’impose finalement devant Nash, 42 ans, et Honsinger, 22 ans, tandis que Maud Kaptheijns, vainqueur le week-end dernier à Eeklo, devait se contenter de la sixième place. Côte belge, la première représentante se nomme Loes Sels (IKO-Crelan) et se classe… 15e à plus de deux minutes et demie de la vainqueur du jour.

Résultats de la 1re manche de la Coupe du monde féminine de cyclo-cross à Iowa City :

1. Maghalie Rochette (Can) en 46:23
2. Katerina Nash (Tch) à 0:07
3. Clara Honsinger (USA) à 0:15
4. Inge van der Heijden (P-B, CCC-Liv Team) à 0:25
5. Evie Richards (G-B, Trek Factory Racing CX) à 0:32
6. Maud Kaptheijns (P-B, Pauwels Sauzen-Bingoal) à 0:44
7. Kaitlin Keough (USA, Cannondale-Cyclocrossworld) à 0:55
8. Caroline Mani (Fra) à 1:17
9. Rebecca Fahringer (USA) à 1:31
10. Jenn Jackson (Can, Easton-Giant p/b Transitions Lifecare) à 1:47

Photo : captures Proximus Sports

Pin It on Pinterest