Tour d’Italie 2019 : notre présentation complète de la 13e étape

Les grimpeurs vont à nouveau pouvoir se développer à l’occasion de cette première étape avec arrivée en altitude.

Le peloton affrontera après seulement 40 kilomètres de course le Colle del Lys, un col bien connu puisqu’il avait déjà été grimpé par son autre versant, l’an dernier, avant le Colle delle Finestre. Cette fois, le versant sera plus abrupt (6,4% de moyenne) et l’enchaînement se fera avec une longue descente vers la vallée. L’effort reprendra une cinquantaine de kilomètres plus loin avec le difficile Pian del Lupo, une nouvelle ascension particulièrement difficile de 9,4 kilomètres à 8,7% de moyenne. Avec quelques épingles à affronter tant dans la montée que dans la descente menant à la montée finale vers le Lac Serrù.

Les coureurs grimperont à plus de 2200 mètres d’altitude, jusqu’au barrage du Lac Serrù. Si la moyenne annonce 5,9%, la pente se diviser surtout en deux parties : une ascension de 8,3 km avec des passages à 14% et une moyenne autour de 7,5%, avant un re-plat, et une dernière partie de 6 km à 8,9% de moyenne. Le dernier kilomètre propose même un pic à 14%. Une partie de cette étroite route a même été macadamisée pour permettre aux cyclistes de grimper jusqu’au lac.

Notre page spéciale sur le 102e Giro avec les étapes et la liste des partants

Les détails techniques de la 13e étape de la 102e édition du Tour d’Italie :

Distance : 196 kilomètres

Départ fictif : 11h30 sur la Piazza Ill Alpini à Pinerolo

Départ réel : 11h35 après 2,8 km en cortège

Arrivée : vers 17h11 devant le Lago Serrù à Ceresole Reale

Les difficultés du jour :
Km 54,3 – 1re cat. : Colle del Lys (14,9 km à 6,4% de moyenne)
Km 134,3 – 2e cat. : Pian del Lupo (9,4 km à 8,7%)
Km 196,0 – 1re cat. : Ceresole Reale-Lago Serrù (20,3 km à 5,9%)

Les favoris :
***
Miguel Angel Lopez (Astana), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

**
Richard Carapaz (Movistar), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Simon Yates (Mitchelton-Scott)

*
Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), Ion Izagirre (Astana), Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), Mikel Landa (Movistar), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Fausto Masnada (Androni Giocattoli-Sidermec), Sam Oomen (Sunweb), Ivan Ramiro Sosa (Team INEOS), Pavel Sivakov (Team INEOS), Alexis Vuillermoz (Ag2r-La Mondiale), Ilnur Zakarin (Team Katusha-Alpecin)

Télévision :
– Dès 13h00 sur Eurosport Belgique/Pays-Bas.
– Dès 12h00 sur L’Équipe.
– Dès 14h00 sur Rai Due.

Météo : entre 17 et 21°C dans la plaine et entre 10 et 14°c sur les sommets, légèrement nuageux avec des éclaircies puis de plus en plus nuageux avec un léger risque d’averses dans le final, vent soufflant de sud-sud-est à sud-est entre 5 et 15 km/h.

Les cartes et profils de la 13e étape du Giro 2019 : 

Graphiques : RCS Sport/OpenStreetMap – Photo : RCS Sport/La Presse/Fabio Ferrari

Pin It on Pinterest