Tour d’Italie 2019 : notre présentation complète de la 1re étape

Le Tour d’Italie 2019 s’élance ce samedi de Bologne avec un contre-la-montre de 8 kilomètres particulièrement intéressant avec un mur à 11% pour conclure.
Foto LaPresse/Fabio Ferrari 19/03/2019 San Benedetto del Tronto (Italia) Sport Ciclismo Tirreno-Adriatico 2019 – edizione 54 – crono individuale – da San Benedetto del Tronto a San benedetto del Tronto (10,1 km) Nella foto:Ê Primoz Roglic (Team Jumbo – Visma) Photo LaPresse/Fabio Ferrari March 19, 2019 San Benedetto del Tronto (Italy) Sport Cycling Tirreno-Adriatico 2019 – edition 54 – individual time trial – San Benedetto del Tronto to San benedetto del Tronto (6,2 miglia) In the pic:Ê Primoz Roglic (Team Jumbo – Visma)

Le Tour d’Italie 2019 s’élance ce samedi de Bologne avec un contre-la-montre de 8 kilomètres particulièrement intéressant avec un mur à 11% pour conclure.

Si les contre-la-montre s’annoncent plus importants que ces dernières années, avec trois efforts en solitaire à enchaîner sur trois semaines, les organisateurs du Giro ont une nouvelle fois usé d’ingéniosité pour corser l’effort. Dès la première étape, les favoris ne devront rien lâcher sur les hauteurs de Bologne sur ce contre-la-montre de seulement 8 kilomètres. Depuis le centre de la capitale d’Émilie-Romagne, les rouleurs auront droit à un terrain totalement plat avant un virage à droite vers le sanctuaire de San Luca. Sur cette colline dédiée à la Vierge Marie, les grimpeurs auront un terrain propice à leurs qualités avec une montée particulièrement sèche de 2,1 kilomètres à 9,7% de moyenne. C’est surtout le premier kilomètre qui sera complexe à gérer, avec une pente moyenne à 11,5% et un passage jusqu’à 16%. Vu la courte distance, il ne serait pas étonnant de voir certains coureurs partir directement avec un vélo normal, ou changer de machine avant cette ultime ascension vers San Luca, là où Moreno Argentin (en 1984) ou Simon Gerrans (en 2009) se sont déjà imposés par le passé.

Notre page spéciale sur le 102e Giro avec les étapes et la liste des partants

Les détails techniques de la 1re étape de la 102e édition du Tour d’Italie :

Distance : 8 kilomètres (contre-la-montre individuel)

Départs : cliquez ici pour découvrir l’horaire des partants.

La difficulté du jour :
Km 5,9 – 3e cat. : San Luca (2,1 km à 9,7% de moyenne)

Les favoris :
***
Tom Dumoulin (Sunweb), Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

**
Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Tao Gaoghegan Hart (Team INEOS), Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), Simon Yates (Mitchelton-Scott)

*
Ion Izagirre (Astana), Tanel Kangert (EF Education First), Mikel Landa (Movistar Team), Miguel Angel Lopez (Astana), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Pavel Sivakov (Team INEOS), Diego Ulissi (UAE Team Emirates), Jos van Emden (Jumbo-Visma)

Télévision :
– Dès 16h45 sur Eurosport Belgique/Pays-Bas.
– Dès 16h40 sur L’Équipe.
– Dès 17h00 sur Rai Due.

Météo : entre 19 et 24°C, nuageux avec un risque d’averses entre 17h00 et 18h00 et à partir de 19h00, vent de plus en plus fort soufflant d’ouest entre 10 et 15 km/h puis d’ouest-nord-est entre 15 et 25 km/h en début de soirée.

Les cartes et profils de la 1re étape du Giro 2019 :

Graphiques : RCS Sport/OpenStreetMap

Total
12
Shares

Les commentaires sont fermés.

Précédent article

Giro : les 10 coureurs à suivre sur le Tour d’Italie 2019

Article suivant

Tour d’Italie 2019 : notre présentation complète de la 2e étape

Articles similaires
Remco Evenepoel Leader 17e étape - Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Unipublic Sprint Cycling Agency Rafa Gomez

Les chiffres de la saison 2022 sur route : Evenepoel, Pogacar et Wiebes au sommet

La saison 2022 a été palpitante sur la route, les coureurs offensifs dominent encore le cyclisme actuel. Chez les hommes, Pogacar et Evenepoel affolent les compteurs. Du côté des sprinters, c'est Jakobsen qui engrange le plus de victoires. Chez les femmes, domination absolue au nombre de victoires de Lorena Wiebes, la reine du sprint.
Lire plus