Championnat de Belgique de cyclisme sur route – Dames : Dom conclut le travail collectif des Lotto-Soudal

Sur le tracé exigeant de Binche, les coureuses puissantes étaient attendues sur le circuit local et son final sur les pavés. Ce sont finalement les cyclistes de Lotto-Soudal qui ont joué la carte tactique pour mener Annelies Dom vers le titre national.

Les attaques ont ainsi été légion dès le départ de cette course féminine, mais aucune participante ne parvenait à s’offrir un avantage confortable sur le tracé binchois. Il fallait patienter jusqu’au final pour voir quelques dames s’extraire du peloton avec plus de vingt secondes d’avance et une vraie chance de glaner la tunique tricolore. Sanne Cant (EKO-Corendon), Annelies Dom, Kelly Van den Steen (Lotto-Soudal Ladies) et Kaat Hannes (Wielervereniging Zeeuwsvlaanderen) sortaient dans l’avant-dernier tour et prenaient l’avantage sur un peloton dans lequel aucune équipe ne prenait vraiment les commandes. Les contres s’enchaînaient du coup, à l’image de cette tentative réussie de la championne de Belgique Ann-Sophie Duyck (Cervélo-Bigla), accompagnée de Valerie Demey (Lotto-Soudal Ladies) et Sofie De Vuyst (Doltcini-Van Eyck Sport). Le groupe de sept échappées ne parvenait toutefois pas à s’entendre à l’entame du dernier circuit local, et avec le peloton à seulement une vingtaine de secondes derrière, De Vuyst et Dom décidaient de quitter le groupe pour s’isoler en tête. Au prix d’un lourd effort, Valerie Demey et Sanne Cant faisaient le jump pour rentrer devant. Le quatuor n’allait alors plus se quitter.

Si Cant montrait de grands signes de fatigue, la championne du monde de cyclo-cross poussait surtout un gros braquet pour assurer sa survie dans le groupe de tête et faisait même mine de prendre la tête du groupe dans la dernière ascension de la côte de la Pépinière, située dans le dernier kilomètre du circuit final. De Vuyst devait pour sa part faire attention aux deux équipières de Lotto-Soudal, qui surveillaient de leur côté la favorite annoncée du sprint à quatre. Cant en profitait pour lancer les hostilités à 300 mètres de l’arrivée alors que De Vuyst était visiblement victime d’un problème technique, l’empêchant de jouer le sprint. Dom en profitait pour débouler sur Cant et décrocher le plus beau succès de sa carrière, à 32 ans. En prime devant son équipière Valerie Demey, 24 ans, et heureuse comme toute pour la vainqueur du jour : « Je savais que c’était la plus forte du groupe sur cette arrivée, on a parfaitement bien géré ce final ».

https://twitter.com/CyclismeRevue/status/1010805760794689536

Annelies Dom s’offre ainsi son premier titre national et complète la belle tactique mise en place par Lotto-Soudal : s’assurer de la présence d’au moins un maillot blanc et rouge dans chaque offensive. « On savait qu’on était l’équipe la plus attendue, la plus surveillée, mais on avait également un collectif très fort. C’est ce qui a joué aujourd’hui. Merci à toutes les filles pour leur travail aujourd’hui et à Valerie aussi pour son soutien. C’était une superbe course pour moi », confiait-elle à l’arrivée, ravie de décrocher ce maillot noir-jaune-rouge au nez et à la barbe des favorites annoncées ce dimanche.

Résultats du championnat de Belgique de cyclisme sur route dames (Binche > Binche, 103,2 km) :

Photo : capture RTBF

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

2 thoughts on “Championnat de Belgique de cyclisme sur route – Dames : Dom conclut le travail collectif des Lotto-Soudal

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest