Championnat de Belgique du contre-la-montre : Campenaerts et Duyck sont bien les meilleurs

Le parcours d’Anzegem a révélé ces verdicts : le champion d’Europe Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) a pris le meilleur sur son coéquipier Thomas De Gendt, pour seulement trois secondes, et la vice-championne d’Europe Ann-Sophie Duyck (Cervélo-Bigla) a largement pris les devants chez les dames. Les titres de champions de Belgique du chrono reviennent finalement aux meilleurs représentants de la discipline.

Les quelques spectateurs réunis à Anzegem, non loin des habituelles cités des classiques flandriennes, ont quand même eu droit à un beau suspense sur un exercice trop souvent considéré comme insipide. Certes, chez les dames, Ann-Sophie Duyck (Cervélo-Bigla) avait rapidement pris les devants dès le premier tour des deux circuits locaux de 14,4 kilomètres à affronter, face à sa jeune rivale Lotte Kopecky (Lotto-Soudal Ladies). Entre la trentenaire et la néo-pro de 22 ans, Duyck s’offrait plus d’une minute d’avance pour conquérir son cinquième titre de championne de Belgique consécutif. « Je me suis certes imposée en force mais je n’oserais toutefois pas prétendre que j’avais course gagnée avant le départ », osait la vice-championne d’Europe du chrono au micro de l’agence Belga. « L’exercice chronométré est une vraie spécialité qui demande du travail. Je ne suis pas un grand talent naturel et je travaille beaucoup cette discipline depuis de nombreuses années. Être un peu meilleure que les autres concurrentes repose, finalement, sur quelques petits détails. » Et ces détails ont fait mouche ce jeudi.

Lampaert est parti trop vite

Cela s’est encore plus vu sur la course masculine, sur laquelle une surprise n’était pas impossible. Le tenant du titre Yves Lampaert (Quick Step) partait en effet en puissance et prenait l’avantage avec 15 secondes d’avance dès le premier point intermédiaire sur le champion d’Europe Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) et la surprise du chef, Thomas De Gendt, qui avait pourtant annoncé la veille ne viser qu’un Top 5, au mieux. Mais au fil des kilomètres, la situation s’inversait. Campenaerts débordait son adversaire et filait vers un second titre national, après celui remporté en 2016. Le rouleur anversois de 26 ans devait toutefois tout donner jusqu’au dernier mètre car trois secondes derrière lui, il voyait… son équipier Thomas De Gendt, impressionnant dans le final, débordant Lampaert dans le dernier tour.

« Je n’ai pas craqué »

« J’aurais pu partir plus prudemment, c’est vrai », explique à la VRT Victor Campenaerts. « Yves Lampaert m’a encore hier qu’après le premier tour, l’écart serait de 20 secondes après le premier tour et que je craquerais mentalement. C’était finalement (un écart de) 15 secondes et je n’ai pas craqué. (…) J’ai dit que je suis actuellement le meilleur coureur de contre-la-montre de Belgique. Je n’ai pas menti mais je devais encore le prouver. J’aime me mettre la pression et lire les réactions », rigole le champion d’Europe, costaud de bout en bout.

Pendant que son équipier Thomas De Gendt se rassure en vue du Tour de France, sur lequel il visera une victoire d’étape, et pourquoi pas le contre-la-montre final d’Espelette, sur les routes vallonnées du Pays basque. « C’est génial qu’il puisse monter sur le podium aujourd’hui. Deux Lotto pour un coureur de Quick Step, pas mal non ? », lance encore Campenaerts. La déception était par contre visible sur le visage d’Yves Lampaert, finalement troisième : « Je pense que je suis parti trop vite. J’étais peut-être trop motivé par mon public et je n’ai pas pu faire mieux. C’est comme ça », explique le sociétaire de la Quick Step. « Je me suis mis sur le contre-la-montre pour devenir un coureur complet. Mais mes objectifs principaux restent sur les classiques et mener les sprints de Fernando Gaviria et Elia Viviani ». Bref, Lampaert a encore de quoi se satisfaire ces prochains mois, malgré ce revers. Mais face au champion d’Europe de la discipline, difficile de lutter.

Résultats du championnat de Belgique messieurs (Anzegem > Anzegem, 42.6 km) :

Résultats du championnat de Belgique dames (Anzegem > Anzegem, 28.2 km) :

Résultats du championnat de Belgique élites messieurs sans contrat (Anzegem > Anzegem, 28.2 km) :

1. Benjamin Verraes en 36’33’’

2. Sander Elen à 0’23’’
3. Julien Van Den Brande à 0’27’’
4. Jari Verstraeten à 0’33’’
5. Filip Speybrouck à 1’00’’
6. Nick De Weerdt à 1’12’’
7. Rutger Wouters à 1’18’’
8. Pieter Jacobs à 1’28’’
9. Jeff Peelaers à 1’32’’
10. Davy Commeyne à 1’40’’
11. Jens Vandenbogaerde à 1’53’’
12. Ruben Van Der Haeghen à 2’05’’
13. Jonas Goeman à 2’12’’
14. Mattias Raeymaekers à 2’22’’
15. Anthony Spysschaert à 2’32’’
16. Brecht Stas à 2’49’’
17. Sebastiaan Vandensande à 2’52’’
18. Thijs Vandaele à 2’57’’
19. Matthias Vandewalle à 2’59’’
20. Tom Goovaerts à 3’07’’
21. Jelle Mannaerts à 3’17’’
22. Viktor Van Den Branden à 3’19’’
23. Hans Van Nyen à 3’23’’

Photo : UEC

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

One thought on “Championnat de Belgique du contre-la-montre : Campenaerts et Duyck sont bien les meilleurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest