La Flèche Wallonne 2023 – Hommes : notre présentation de la 87e édition

Parcours, favoris, météo, directs TV… : toutes les infos sur la 87e édition masculine de la Flèche Wallonne, disputée le mercredi 16 avril 2023 entre Herve et Huy.
Flèche Wallonne 2023 - Affiche

Le parcours

Comme le veut désormais la tradition, cette 87e édition masculine de la Flèche Wallonne masculine démarre d’une localité différente, toujours en province de Liège. Après Blégny, l’an dernier, c’est Herve qui accueille le peloton pour un départ sur les hauteurs d’un pays déjà bien vallonné. Les coureurs prendront la direction de la vallée mosane en longeant la frontière ardennaise via les côtes de Trasenster et des Forges, premières difficultés répertoriées d’une classique qui va enchaîner les toboggans et ascensions tout au long de la journée. Les coureurs arriveront sur le circuit final via Modave pour rejoindre la vallée du Hoyoux, où les coureurs découvriront la nouvelle approche sur la côte d’Ereffe. Cette fois, pas de relance dès la descente de Vierset-Barse, le peloton devra batailler pour les positions avant un virage à 90 degrés vers la gauche. Ce qui devrait favoriser les offensives.

Après une descente rapide vers cette même vallée du Hoyoux, un long faux-plat descendant attend les concurrents, avant de rejoindre l’entrée de Huy. Le peloton devra toutefois se bagarrer une nouvelle fois pour les bonnes places car la chaussée se rétrécira fortement avant les pavés qui annoncent l’entame de la côte de Cherave, une longue ligne droite en deux temps qui annonce 8,1% de moyenne et une pente maximale autour des 13%. Cette rampe sera une belle occasion pour les puncheurs de se tester. Encore faudra-t-il tenir la distance par la suite.

Car au sommet, place à une descente sinueuse sur l’ancienne côte d’Ahin, avant l’arrivée dans la vallée de la Meuse, où s’annonce une nationale sur deux kilomètres jusqu’à l’entrée dans le centre de Huy. Place, alors, à l’approche du Mur de Huy. Si la pente moyenne est annoncée à 9,6 % sur 1 300 mètres, cette côte finale propose surtout une pente moyenne à plus de 13% dès l’arrivée sur le chemin des Chapelles, la petite route qui mène à la plaine de la Sarte. Les plus explosifs patienteront certainement jusqu’au virage Claudy Criquielion, cette fameuse chicane qui indique une pente à plus de 20 %, avant les 400 derniers mètres, les plus rudes de l’ascension.

Présentation des équipes : de 10h30 à 11h35 sur la Potiérue à Herve

Départ fictif : 11h45 sur la Potiérue à Herve

Départ réel : 11h50 sur la N627 à Herve, après 2,9 km en cortège

Distance : 194,2 kilomètres

Les difficultés du jour :

Km 30,3 – Côte 1 : Côte de Trasenster (3,3 km à 4,9% de moyenne)
Km 39,0 – Côte 2 : Côte des Forges (1,3 km à 7,8%)
Km 101,3 – Côte 3 : Côte d’Ereffe (2,1 km à 5%)
Km 114,1 – Côte 4 : Côte de Cherave (1,3 km à 8,1%)
Km 119,8 – Côte 5 : Mur de Huy (1,3 km à 9,6%)
Km 138,6 – Côte 6 : Côte d’Ereffe (2,1 km à 5%)
Km 151,4 – Côte 7 : Côte de Cherave (1,3 km à 8,1%)
Km 157,1 – Côte 8 : Mur de Huy (1,3 km à 9,6%)
Km 175,8 – Côte 9 : Côte d’Ereffe (2,1 km à 5%)
Km 188,6 – Côte 10 : Côte de Cherave (1,3 km à 8,1%)
Km 194,2 – Côte 11 : Mur de Huy (1,3 km à 9,6%)

Horaires de passage : cliquez ici pour découvrir les heures de passage

Arrivée : entre 16h15 et 16h41 au sommet du Mur de Huy, sur la Plaine de la Sarte à Huy

La carte et le profil de l’épreuve :

Carte Flèche Wallonne Hommes 2023 Profil Flèche Wallonne Hommes 2023

Les favoris

⭐️⭐️⭐️

Benoît Cosnefroy 🇫🇷 (Ag2r Citroën Team) – Si le Français a loupé le bon coup sur l’Amstel Gold Race, il a confirmé sur les quelques côtes sur lesquelles il a tenté de partir en contre qu’il tenait toujours la bonne patte. Et sur des pentes encore plus raides comme sur la Flèche Wallonne, Cosnefroy peut espérer mieux. Il sera en tout cas l’un des puncheurs les plus surveillés du peloton, ce mercredi. – Victime d’une bronchite, Benoît Cosnefroy a déclaré forfait ce mercredi matin.

Tom Pidcock 🇬🇧 (INEOS Grenadiers) – Sixième de la Flèche Wallonne à la surprise générale en 2021, le Britannique peut espérer une bonne place au sommet du Mur de Huy, ce mercredi. Il a confirmé sa bonne forme sur l’Amstel Gold Race, malgré son passage dans le rouge face aux offensives de Pogacar et Healy. Cette course de côte sera mieux taillée pour lui.

Tadej Pogacar 🇸🇮 (UAE Team Emirates) – L’inévitable coureur slovène arrive avec une pancarte aussi large que le Mur de Huy. S’il n’a jamais pu briller sur l’épreuve wallonne, son début de saison tonitruant et ses récentes victoires en solitaire sur le Tour des Flandres et l’Amstel Gold Race font que les scenarii les plus fous peuvent être imaginés : un succès en solitaire après une attaque au long cours ? Une triple ascension du Mur devant le peloton ? Tout semble possible vu sa forme actuelle… 

⭐️⭐️

Warren Barguil 🇫🇷 (Team Arkéa-Samsic) – Le grimpeur français n’a pas pesé sur la récente Amstel Gold Race, mais la Flèche Wallonne semble mieux taillée pour lui. Sur le Mur de Huy, ou en amont, Barguil peut se lancer dans une course offensive pour tenter de perturber les meilleurs puncheurs du moment.

David Gaudu 🇫🇷 (Groupama-FDJ) – Au service de Valentin Madouas (sans succès) sur l’Amstel Gold Race, le grimpeur français reprendra une casquette de leader sur cette Flèche Wallonne qui peut lui permettre de faire parler son punch. Gaudu a déjà terminé deux fois dans le Top 10 de la Flèche, et peut réaliser un meilleur résultat encore dans un bon jour.

Mikel Landa 🇪🇸 (Bahrain Victorious) – Souvent non loin de Jonas Vingegaard sur les côtes abruptes du Tour du Pays Basque, Mikel Landa arrive sur la Flèche Wallonne avec un statut d’outsider, au côté de son équipier Pello Bilbao. Le Mur de Huy est idéal pour son profil, en tout cas. Encore faut-il qu’il ait la motivation et la forme du jour.

Dylan Teuns 🇧🇪 (Israel Premier Tech) – Le tenant du titre arrive dans une situation particulière sur cette nouvelle édition de la Flèche Wallonne. Tout juste séparé de sa compagne, il confirme des difficultés, mais reste optimiste quant à la suite de son calendrier. Cette Flèche Wallonne peut être pour lui l’occasion de se relancer. – Malade, Dylan Teuns ne participera finalement pas à la Flèche Wallonne.

⭐️

Romain Bardet 🇫🇷 (Team DSM) – S’il n’a jamais été un grand spécialiste de la Flèche Wallonne, le Français reste un candidat sérieux sur des pentes comme celles du Mur de Huy. Dans une offensive pour anticiper les favoris, Bardet peut aussi faire des dégâts.

Jesus Herrada 🇪🇸 (Cofidis) – Récent vainqueur du Tour du Doubs, l’Espagnol enchaîne les résultats probants sur des arrivées en côte. Le Mur de Huy s’annonce plus raide encore, mais il peut être une surprise en cas d’arrivée dans les premières positions du peloton ce mercredi.

Sergio Higuita 🇨🇴 (Bora-Hansgrohe) – Sur les arrivées en pente à deux chiffres, le Colombien est l’un des meilleurs du moment. Il l’a confirmé sur le dernier Tour du Pays Basque durant lequel il a tenté de bousculer l’inévitable Jonas Vingegaard. Higuita a ce qu’il faut pour affronter ce Mur de Huy, et s’annonce comme un favori dans un bon jour.

Daniel Martinez 🇨🇴 (INEOS Grenadiers) – Dans une grande forme, il est l’un des plus grands spécialistes des murs. Mais ces dernières semaines, le Colombien ne semble pas dans sa meilleure condition. Alors, difficile de savoir si Martinez pourra être candidat à la victoire sur cette Flèche Wallonne. Il reste un nom à cocher à l’aube de la classique hutoise. – Annoncé dans une liste provisoire, Daniel Martinez n’est finalement pas présent dans la sélection d’INEOS Grenadiers.

Enric Mas 🇪🇸 (Movistar Team) – En bonne forme sur le Tour du Pays Basque, le grimpeur espagnol est aussi un habitué des hauts pourcentages. Il sera un leader à suivre sur de telles pentes, même si son histoire sur la Flèche Wallonne se résume jusqu’ici à des places dans l’anonymat.

Neilson Powless 🇺🇸 (EF Education-EasyPost) – Pour sa deuxième participation à la Flèche Wallonne (il avait terminé 19e l’an dernier), l’Américain peut espérer un résultat probant vu son évolution sur les courtes côtes et les efforts intenses. S’il parvient à anticiper, Powless peut clairement se placer parmi les favoris de cette première classique du diptyque ardennais.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider en partageant cet article sur vos réseaux sociaux ou en donnant 1 euro ou plus sur ko-fi ! Cliquez ici pour atteindre ko-fi et merci pour votre soutien 🙏


Les partants

▶️ Cliquez ici pour télécharger la liste des partants en PDF

Data powered by FirstCycling.com

Le palmarès

2013 Daniel Moreno 🇪🇸
2014 Alejandro Valverde 🇪🇸
2015 Alejandro Valverde 🇪🇸
2016 Alejandro Valverde 🇪🇸
2017 Alejandro Valverde 🇪🇸
2018 Julian Alaphilippe 🇫🇷
2019 Julian Alaphilippe 🇫🇷
2020 Marc Hirschi 🇨🇭
2021 Julian Alaphilippe 🇫🇷
2022 Dylan Teuns 🇧🇪

La météo

Le ciel sera dégagé en matinée puis plus nuageux au fil de l’après-midi. Les températures seront comprises entre 10 et 12°C en matinée et entre 14 et 16°C dans l’après-midi. Le vent soufflera de nord-nord-est à nord-est entre 15 et 25 km/h.

▶️ Plus d’informations sur la météo et la direction du vent sur le site de l’IRM

Le programme TV

  • En direct dès 13h00 sur Tipik et RTBF Auvio
  • En direct dès 13h30 sur Één et sur Sporza.be
  • En direct dès 13h00 sur Eurosport.com et GCN+, et dès 14h30 sur Eurosport 1
  • En direct dès 13h00 sur France.tv, et dès 15h10 sur France 3

Pour profiter des retransmissions télévisées de ces courses cyclistes depuis l’étranger, n’hésitez pas à utiliser NordVPN, un programme vous permettant de rejoindre des réseaux privés virtuels protégés dans le monde entier. Pour accéder à ces retransmissions télévisées depuis le monde entier, un VPN peut vous aider, tout en vous protégeant. NordVPN vous propose un abonnement de deux ans pour seulement 3,49 €/mois. Et avec cette offre, tout nouveau souscripteur reçoit 3 mois d’abonnement supplémentaires ! Des offres combinées avec NordPass et NordLocker, qui vous aident à protéger vos mots de passe, sont également disponibles jusqu’à -63% ! Tout abonnement à NordVPN est un soutien supplémentaire à CyclismeRevue.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article
Peloton Mur de Huy - Flèche Wallonne Femmes 2022 - ASO Romain Laurent

La Flèche Wallonne 2023 – Femmes : notre présentation de la 26e édition

Article suivant
Demi Vollering - Vainqueure Flèche Wallonne Femmes 2023 - ASO Billy Ceusters

Flèche Wallonne Femmes : Demi Vollering devient la reine du Mur de Huy

Articles similaires
Le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) gagne au sprint la 4e étape du Tour d'Oman 2024 - Photo : ASO/Oman Cycling Association/Thomas Maheux

Tour d’Oman : le résumé de la 4e étape en vidéo

Découvrez le résumé de la 4e étape du Tour d'Oman 2024, raccourcie en raison de la météo et remportée par le Belge Amaury Capiot (Arkéa-B&B Hôtels) devant le Néerlandais Ide Schelling (Astana Qazaqstan Team) et l'Italien Davide De Pretto (Team Jayco-AlUla). Le Néo-Zélandais Finn Fischer-Black (UAE Team Emirates) a pour sa part récupéré la tête du classement général avant la dernière étape.
Lire plus
Total
0
Share