Championnats du monde sur route – Flandre 2021 : notre présentation du contre-la-montre femmes

Après cinq éditions dominées par les rouleuses américaines et néerlandaises, le contre-la-montre féminin des championnats du monde permettra-t-il la révélation d’une surprise cette saison ? L’épreuve de ce lundi dévoilera en tout cas une bataille serrée entre les spécialistes, parmi lesquelles la Suissesse Marlen Reusser s’est révélée comme la nouvelle leader.

Parcours, programme, engagés… : toutes les infos sur les championnats du monde de cyclisme sur route 2021 sur notre page spéciale

Le parcours

Le parcours de ce contre-la-montre féminin reprendra la majeure partie des routes prévues chez les hommes entre Knokke et Bruges. Le départ se fera comme pour toutes les catégories depuis le casino de Knokke, en bord de mer, avant un kilomètre et demi le long de la plage. Le tracé se voudra plus technique dans le centre de Knokke avant des longues routes rectilignes vers Westkapelle et Oostkerke. Un passage en bord de canal permettra aux plus puissantes de faire la différence sur un léger faux-plat montant avant un virage vers le sud jusqu’à Dudzele. Après un virage serré dans le village, retour sur des larges chaussées jusqu’à Damme, où sera installé un point intermédiaire, puis jusqu’à Bruges, sans difficulté particulière.

Quelques virages dangereux s’annoncent à l’entrée de Bruges, ainsi qu’une route en légère montée, mais cela ne devrait pas perturber le rythme des grandes rouleuses qui termineront leur effort au bout de 30 kilomètres sur la place ‘t Zand.

Départ : dès 14h40 depuis le Zeedijk à Knokke-Heist

Distance : 30,3 kilomètres

Arrivée : jusqu’à 16h40 sur ‘t Zand à Bruges

La carte et le profil :

Championnats du monde sur route 2021 - Parcours Contre-la-montre Femmes Championnats du monde sur route 2021 - Profil Contre-la-montre Femmes

Les favorites

Pour conclure sa dernière saison sur route, la championne du monde en titre du contre-la-montre Anna van der Breggen ne sera malheureusement pas présente ce lundi pour défendre ce premier maillot arc-en-ciel sur le chrono. La Néerlandaise de 31 ans, en difficultés depuis plusieurs semaines, a décidé de faire l’impasse sur cet exercice individuel pour se concentrer sur la course en ligne. « Le contre-la-montre est très spécifique et coûte beaucoup d’énergie », a-t-elle confirmé. Cela n’empêche pas l’équipe des Pays-Bas de présenter une nouvelle fois une sacrée équipe de favorites pour cet exercice mondial. Double championne du monde de la discipline (en 2017 et 2018) et championne olympique en juillet dernier, Annemiek van Vleuten arrivera en Flandre avec une large pancarte sur le dos. Si elle n’a disputé que trois chronos cette saison (avec deux victoires à la clé), ses récentes performances aux Jeux Olympiques et sur le contre-la-montre en montagne de la Vuelta féminine, Van Vleuten est une claire spécialiste. Les routes sont toutefois planes et ne favorisent pas ses relances explosives, mais la distance peut la favoriser.

L’équipe « oranje » comptera en prime sur celle qui a connu une semaine de rêve à Trento : Ellen van Dijk. La Néerlandaise de 34 ans a certes conclu le contre-la-montre du championnat d’Europe en deuxième position, mais s’est ensuite offert une victoire prestigieuse en solitaire sur la course en ligne. Ce succès a replacé la spécialiste du chrono parmi les favorites pour ce championnat du monde, surtout au vu du tracé proposé dans les polders. Van Dijk est une habituée des chronos plats, il lui reste à confirmer sa condition sur ces routes. Les représentantes bataves auront donc la pression en Flandre. Autant que la championne d’Europe du contre-la-montre : Marlen Reusser a démontré à Trento son nouveau statut dans le peloton et sera attendue parmi les meilleures sur ce chrono mondial. La Suissesse de 29 ans a confirmé sur un tracé plat qu’elle pouvait développer une sacrée puissance. Elle peut réaliser la même prestation sur les 30 kilomètres entre Knokke et Bruges si elle réalisme la même prestation.

La domination sera-t-elle toutefois européenne ? Ces dernières années, les concurrentes américaines se sont en effet affichées aux avant-postes sur l’exercice individuel. L’ex-championne du monde Chloe Dygert a toutefois renoncé à la fin de saison, ne s’estimant pas assez rétablie de sa lourde chute lors du dernier contre-la-montre mondial, à Imola en 2020. L’équipe américaine comptera donc sur Amber Neben qui, à 46 ans et malgré une récente fracture du bassin, peut encore espérer une place d’honneur vu ses récentes performances, à l’image de sa cinquième place sur le contre-la-montre olympique à Tokyo. De même pour Tayler Wiles, qui aime ce type de chrono individuel, dans la plaine.

Toujours parmi les outsiders, l’Allemande Lisa Brennauer, ex-championne du monde et récente troisième du championnat d’Europe du chrono, reste une candidate à surveiller sur un tel profil, tout comme sa compatriote Lisa Klein, quatrième au championnat d’Europe. La championne olympique sur route Anna Kiesenhofer, si elle retrouve sa condition de Tokyo, peut obtenir une place d’honneur sur ce championnat du monde, de même que la Bélarusse Alena Amialiusik ou la Danoise Emma Norsgaard, qui peuvent rêver du podium dans un grand jour. Côté belge, Sara Van de Vel, heureuse de sa neuvième place au championnat d’Europe, espère obtenir également un Top 10 à domicile, tout comme Julie Van de Velde, qui s’est concentrée sur ce chrono mondial.


Vous appréciez cette présentation ?

CyclismeRevue est un site mis à jour par une équipe bénévole qui transmet sa passion cycliste aux fans via des articles gratuits. Si vous souhaitez nous soutenir et nous aider à améliorer notre site et aider nos rédacteurs bénévoles, vous pouvez nous aider à partir de 1 euro sur uTip ! Cliquez ici pour atteindre uTip et merci pour votre soutien 🙏


La liste des engagées : cliquez ici pour découvrir la liste des engagées

Le palmarès :
2011 Judith Arndt (All)
2012 Judith Arndt (All)
2013 Ellen van Dijk (All)
2014 Lisa Brennauer (All)
2015 Linda Villumsen (Nzl)
2016 Amber Neben (USA)
2017 Annemiek van Vleuten (P-B)
2018 Annemiek van Vleuten (P-B)
2019 Chloe Dygert (USA)
2020 Anna van der Breggen (P-B)

La météo

Le ciel sera nuageux avec de larges éclaircies au fil de l’après-midi, les températures fluctueront entre 17 et 19°C. Le vent soufflera de est-nord-est à nord-est entre 10 et 15 km/h.

Les directs TV

  • En direct dès 14h50 sur RTBF Auvio avec les commentaires de Rodrigo Beenkens et Gérard Bulens
  • En direct dès 14h35 sur Eurosport 1, Eurosport Player et GCN+ avec les commentaires de Guillaume Di Grazia et Jacky Durand
  • En direct dès 14h35 sur France.tv Sport avec les commentaires d’Alexandre Pasteur, Laurent Jalabert et Marion Rousse
  • En direct dès 14h15 sur Één et Sporza.be avec les commentaires de Michel Wuyts et José De Cauwer

Photo : ASO/Gomez Sport/Luis Angel Gomez – Graphiques : ProCyclingMaps

Pin It on Pinterest