Tour d’Espagne 2021 : notre présentation des 21 étapes de la 76e édition de la Vuelta

C’est une habitude ces dernières années : le Tour d’Espagne se distingue des deux autres Grands Tours de la saison par ses étapes de haute montagne spectaculaires, et ses côtes abruptes qui flirtent avec des pourcentages rares. Cette 76e édition reste ainsi dans cette tradition pour grimpeurs, avec seulement deux contre-la-montre en début et fin de Vuelta pour désigner le futur maillot rouge sur les hauteurs de Saint-Jacques-de-Compostelle, au bout de trois semaines sur les traces des pèlerins.

1re étape – Samedi 14 août 2021 : Burgos/Catedral VIII Centenario 2021 > Cathédrale de Burgos (7,1 km – Contre-la-montre individuel)

Pour la première fois de son histoire, le Tour d’Espagne démarre de Burgos, berceau de la Castille, pour une entame de costauds dans les rues vallonnées de la cité millénaire. La Vuelta s’est déjà rendue à de nombreuses reprises à Burgos, mais l’organisation n’avait jamais proposé de chrono d’ouverture sur ces routes bien connues des amateurs du Tour de Burgos. Pour renforcer le caractère exceptionnel de ce grand départ, les coureurs démarreront… de l’intérieur de la cathédrale Sainte-Marie de Burgos ! Une occasion particulière destinée à célébrer le 800e anniversaire du démarrage de la construction de cet édifice, classé au Patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO. Ce contre-la-montre marquera également le départ de cette Vuelta rendant hommage au pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, lieu d’arrivée de ces trois semaines de course.

Sur le plan sportif, après ce départ en intérieur, les coureurs connaîtront leurs premières pentes à la sortie de la cathédrale avec une ascension à près de 5% sur le premier kilomètre. Après une courte descente, place au premier Grand Prix de la montagne de cette Vuelta : l’Alto del Castillo, long de 1 200 mètres pour 7,1% de moyenne. Le pied sera plus raide, autour des 10%, avec en prime des pavés sur près de 200 mètres. Après la descente, les trois dernières bornes marqueront un retour vers la cathédrale sur des routes planes, sans grande difficulté. Quelques virages serrés s’annoncent dans le dernier kilomètre, mais si le soleil est au rendez-vous, pas de crainte à avoir pour les habitués du gros braquet.

Premier départ : vers 17h20 – Dernier départ : vers 20h20

Les difficultés du jour :

Km 2,5 – 3e cat. : Alto del Castillo (1,2 km à 7,1% de moyenne)

1re étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021

1re étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

2e étape – Dimanche 15 août 2021 : Caleruega/VIII Centenario de Santo Domingo de Guzmán > Burgos/Gamonal (166,7 km)

Le Tour d’Espagne poursuit son périple chrétien avec un départ depuis Caleruega, ville de naissance de Saint-Dominique de Guzmán, fondateur de l’Ordre des Dominicains au XIIIe siècle. Les sprinters n’auront toutefois pas besoin de le prier pour espérer un emballage massif au terme de cette première étape de plaine, sans aucune côte à affronter. Il y aura bien une petite butte à 3,5 kilomètres de l’arrivée, mais il s’agira plutôt d’un faux-plat montant pour aborder les dernières lignes droites menant vers Burgos, encore une fois ville-arrivée.

Départ réel : 13h32 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

2e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021

2e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

3e étape – Lundi 16 août 2021 : Santo Domingo de Silos > Espinosa de los Monteros/Picón Blanco (202,8 km)

Après un nouveau départ à caractère religieux aux abords de l’abbaye Saint-Dominique de Silos, construite au Xe siècle, le peloton va se diriger vers le premier sommet de ce Tour d’Espagne. Et il risque de piquer… L’entame de cette étape sera particulièrement vallonnée avec la montée du Puerto del Manquillo (à peine 4,3% de moyenne) et une succession de collines qui peuvent aider un groupe d’échappées à l’approche du final. Les grimpeurs se prépareront alors à la succession du Puerto de Bocos, une courte montée de moins de trois kilomètres à près de 6% de moyenne, et du Picón Blanco, habituel juge de paix de l’annuel Tour de Burgos.

Cette ascension vers l’ancienne base militaire de Picón Blanco se veut très intense avec les quatre derniers kilomètres à plus de 10% de moyenne et des passages à 18%, notamment à 700 mètres de l’arrivée. La montée sera courte, et en tant que première ascension au sommet de cette Vuelta, elle risque de mener à des courses d’attente entre les principaux protagonistes du classement général. Ces dernières années, Mikel Landa, Miguel Angel Lopez, Ivan Sosa et Remco Evenepoel se sont imposés sur le Picón Blanco. Qui leur succédera sur cette troisième étape ?

Départ réel : 12h10 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 39,2 – 3e cat. : Puerto del Manquillo (7,2 km à 4,3% de moyenne)
Km 182,8 – 3e cat. : Puerto de Bocos (2,8 km à 6,3%)
Km 202,8 – 1re cat. : Picón Blanco (7,6 km à 9,3%)

3e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 3e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

4e étape – Mardi 17 août 2021 : El Burgo de Osma > Molina de Aragón (163,9 km)

Les coureurs ne vont jamais quitter les hauteurs, sur cette quatrième étape tracée sur les plateaux du nord-est de Madrid. Le peloton sera toujours à près de 1 000 mètres d’altitude, mais aucun Grand Prix de la montagne ne sera au programme de la journée. Quelques collines pourront perturber le peloton, notamment à l’approche du dernier kilomètre. La pente se veut moins rude qu’annoncé par l’organisation en vue de la ligne d’arrivée, mais les virages seront nombreux dans les deux derniers kilomètres et un faux-plat montant sera à affronter dans les 300 derniers mètres pour les purs sprinters.

Départ réel : 13h38 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

4e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 4e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

5e étape – Mercredi 18 août 2021 : Tarancón > Albacete (184,4 km)

Voici l’étape la plus plane de cette 76e édition de la Vuelta. On y retrouve tous les ingrédients d’une traditionnelle étape pour sprinters des années 2000 : aucune difficulté, des longues et larges nationales bordées par le vent (s’il daigne se lever), et des chaussées tout aussi droites dans les cinq derniers kilomètres, sans le moindre mètre de dénivelé. Les purs sprinters ont donc toutes leurs chances durant cette journée qui peut toutefois virer au cauchemar si le souffle d’Éole se fait plus important au fil des kilomètres sur ces plateaux dégagés.

Départ réel : 13h00 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

5e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 5e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

6e étape – Jeudi 19 août 2021 : Requena > Alto de la Montaña de Cullera (158,3 km)

Le peloton va découvrir la côte méditerranéenne à l’occasion de cette étape qui s’annonce explosive. Après une longue descente vers Valence, à la découverte des réalisations contemporaines de Calatrava, le peloton va longer longuement les plages valenciennes pour rejoindre Cullera, où un circuit local d’une trentaine de kilomètres sera au programme. L’arrivée sera toutefois située sur la montagne de Cullera. Et pour la grimper, il faudra affronter une montée de deux kilomètres à près de 10% de moyenne, avec les 150 derniers mètres à plus de 20%. Cette ascension très raide avait notamment permis à Tadej Pogacar de construire sa réputation lors d’une étape du Tour de Valence 2020 qui s’était arrêtée aux abords de la station météorologique de Cullera. Bref, le classement général sera une nouvelle fois bousculé au bout de ce mur.

Départ réel : 13h45 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 158,3 – 3e cat. : Alto de la Montaña de Cullera (1,9 km à 9,4% de moyenne)

6e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 6e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

7e étape – Vendredi 20 août 2021 : Gandia > Balcón de Alicante (152 km)

L’heure n’est déjà plus à se prélasser sur le bord de mer : la moyenne montagne se présente à nouveau sur le parcours, et celle-ci sera plus prononcée que sur les précédentes étapes. Dès le départ, le peloton devra grimper le rude Puerto La Llacuena et ses quatre premiers kilomètres à plus de 8,5% de moyenne (et un passage à 17%). Si des attaquants parviennent à se dégager, ils pourront récupérer quelque peu de leurs efforts dans la descente qui suit et la vallée qui mène à un enchaînement de petits cols roulants. Cinq ascensions en moins de 80 kilomètres à avaler avant le juge de paix annoncé dans les 9 derniers kilomètres : la montée vers le Balcón de Alicante.

Cette dernière montée de la journée, au bout de seulement 150 kilomètres de course et plus de 3 500 mètres de dénivelé, sera très irrégulière avec des petites descentes après trois et cinq kilomètres, puis une pente qui ne descendra jamais sous les 8% dans les trois derniers kilomètres. La pente pourra même atteindre 14% par endroits. Il faudra donc garder du jus au bout de cette longue journée dans les cols pour afficher son explosivité dans ce final.

Départ réel : 13h07 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 16,4 – 1re cat. : Puerto La Llacuna (9,4 km à 6,2% de moyenne)
Km 60,5 – 3e cat. : Puerto de Benilloba (3 km à 3,5%)
Km 80 – 2e cat. : Puerto de Tudons (7,1 km à 5,2%)
Km 113 – 2e cat. : Puerto El Collao (9,5 km à 4,6%)
Km 138,3 – 3e cat. : Puerto de Tibi (5,3 km à 5,3%)
Km 152 – 1re cat. : Balcón de Alicante (8,4 km à 6,2%)

7e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 7e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

8e étape – Samedi 21 août 2021 : Santa Pola > La Manga del Mar Menor (173,7 km)

Retour à la plage pour cette 8e étape qui devrait une nouvelle fois faire plaisir aux sprinters. Le peloton longera la côte tout au long de la journée, et devra donc faire face au vent qui peut être fort dans cette région du sud de l’Espagne. Quelques bosses s’annoncent après le passage du peloton à Carthagène, mais la pression émanera certainement des 10 derniers kilomètres sur l’étroit cordon littoral de la Manga del Mar Menor, qui sépare la Méditerranée et la Mar Menor. Si le peloton ne se disloque pas face au vent, l’emballage massif qui s’annonce sera nerveux car la route vers l’arrivée n’est pas tout à fait droite et pas très large.

Départ réel : 13h18 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

8e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 8e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

9e étape – Dimanche 22 août 2021 : Puerto Lumbreras > Alto de Velefique (188 km)

Nouvelle journée en montagne à l’occasion de cette neuvième étape de la Vuelta qui mènera les coureurs pour la première fois à près de 2 000 mètres d’altitude. Le dénivelé fait déjà froid dans le dos (plus de 4 500 mètres), et les montées qui s’annoncent vont rapidement s’enchaîner. L’Alto de Cuatro Vientos et ses 3,8% de moyenne serviront d’apéritif avant le très long Alto Collado Venta Luisa et ses près de 30 bornes de grimpée irrégulière (dont des passages à 15% à mi-pente).

Après une descente d’abord légèrement technique puis rapide, le peloton grimpera directement l’Alto de Castro de Filabres et ses passages à 7%, avant une nouvelle descente rapide jusqu’au pied de l’ultime ascension de la journée, le très difficile Alto de Velefique. Cette montée sera plus rude au pied avec les six premiers kilomètres à plus de 8% de moyenne, avant les sept derniers kilomètres plus «doux» avec une pente qui ne dépassera pas les 7%. Mais au bout d’une journée aussi rude, ce col pèsera dans les jambes. Et les favoris au maillot rouge auront à cœur de se faire une place au soleil avant la première journée de repos.

Départ réel : 11h55 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 74,5 – 2e cat. : Alto de Cuatro Vientos (10,5 km à 3,8% de moyenne)
Km 131 – 1re cat. : Alto Collado Venta Luisa (29 km à 4,4%)
Km 159,1 – 3e cat. : Alto Castro de Filabres (7,1 km à 3,9%)
Km 188 – Hors-cat. : Alto de Velefique (13,2 km à 6,4%)

9e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 9e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

Lundi 23 août 2021 – Journée de repos et transfert vers Roquetas de Mar

10e étape – Mardi 24 août 2021 : Roquetas de Mar > Rincón de la Victoria (189 km)

Au lendemain de la journée de repos, la 10e étape de la Vuelta longe une nouvelle fois la côte méditerranéenne, au sud de la péninsule cette fois. Le peloton restera en bord de mer tout au long de la journée, jusqu’au sprint intermédiaire de Torre del Mar. Le parcours s’étendra alors à l’intérieur des terres pour une montée qui devrait faire plaisir aux attaquants. Le Puerto de Almáchar ne semble pas des plus raides à première vue mais propose cinq derniers kilomètres à plus de 8,5% de moyenne. Les explosifs pourront donc tenter de sortir au sommet pour ensuite faire face à une descente technique jusqu’à la station balnéaire de Rincón de la Victoria, où l’arrivée sera bien jugée en bord de mer.

Départ réel : 12h15 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 173,9 – 2e cat. : Puerto de Almáchar (10,9 km à 4,9% de moyenne)

10e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 10e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

11e étape – Mercredi 25 août 2021 : Antequera > Valdepeñas de Jaén (133,6 km)

La remontée vers le nord de l’Espagne signifie également un retour sur les hauteurs. Cette courte étape vers Valdepeñas de Jaén sera idéale pour les habitués des échappées, avec un enchaînement de petites côtes non-répertoriées. Sur ces routes andalouses, aucun mètre de répit avec notamment une montée de près de 6 km à plus de 5,4% de moyenne à l’approche du sprint intermédiaire d’Alcalá la Real, avant la montée du Puerto de Locubín, répertoriée celle-ci, et ses 8,8 kilomètres à 5% de moyenne. Après une descente rapide, l’arrivée à Valdepeñas de Jaén ne se fera pas sans mal : le dernier kilomètre présente une pente à 8% de moyenne, en cloche. Il ne faudra donc pas tarder avant de lancer son sprint final sur cette pente abrupte.

Départ réel : 13h57 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 125,8 – 2e cat. : Puerto de Locubín (8,8 km à 5% de moyenne)

11e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 11e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

12e étape – Jeudi 26 août 2021 : Jaén > Cordoue (175 km)

Le peloton de la Vuelta va poursuivre sa visite de l’Andalousie, et plus particulièrement de la région de Cordoue à l’occasion de cette 12e étape qui se passera principalement autour de la troisième plus grande ville de la région. Deux circuits locaux seront en effet au programme des 75 derniers kilomètres, avec deux ascensions différentes à affronter. D’abord l’Alto de San Jerónimo, qui s’annonce long (13 kilomètres) mais dont les pentes les plus difficiles s’annoncent en début de montée (les cinq premiers kilomètres à 7% de moyenne). Le toboggan vers Cordoue sera technique, avant le deuxième circuit qui mènera à l’Alto del 14%, qui présentera effectivement un passage à 14% à près de deux kilomètres du sommet, seul véritable mur de cette côte pour le reste plutôt aisée. Place ensuite à une descente d’une dizaine de kilomètres avant les sept dernières bornes dans les rues de Cordoue, sur le plat.

Départ réel : 12h56 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 126 – 3e cat. : Alto de San Jerónimo (13 km à 3,3% de moyenne)
Km 156,2 – 2e cat. : Alto del 14% (7,2 km à 5,6%)

12e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 12e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

13e étape – Vendredi 27 août 2021 : Belmez > Villanueva de la Serena (203,7 km)

Les sprinters seront enfin à la fête sur cette 13e étape sans grande ascension. Cela n’annonce toutefois pas une journée facile, avec plus de 200 kilomètres à affronter sur des plateaux dégagés où la chaleur est souvent prépondérante. Sur les longues lignes droites d’Estrémadure, le peloton devra en prime affronter deux sprints en quelques kilomètres : le sprint intermédiaire est placé à seulement 11 kilomètres du but, avant la ligne droite finale en léger faux-plat montant à l’entrée de Villanueva de la Serena.

Départ réel : 12h18 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

13e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 13e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

14e étape – Samedi 28 août 2021 : Don Benito > Pico Villuercas (165,7 km)

La montagne n’est jamais loin sur cette Vuelta, et encore une fois, ce sont les grimpeurs explosifs qui seront en pole position sur cette étape. Après un long faux-plat montant jusqu’à Cañamero, les coureurs vont affronter les pics de la province de Caceres. Le Puerto Berzocama sera un avant-goût du mur qui s’annonce moins de huit kilomètres plus loin, le Puerto Collado de Ballesteros et ses près de 3 kilomètres à 14% de moyenne. Les passages à 20% seront légion sur cette lourde côte, qui sera toutefois trop loin de l’arrivée pour jouer un rôle parmi les favoris.

Les collines à 4-5% de moyenne vont ensuite s’enchaîner depuis le sprint intermédiaire d’Alia, mais le gros morceau s’annonce en fin d’étape : la montée du Pico Villuercas et ses 14,5 kilomètres à 6,2% de moyenne, dont un passage à 9,8% à mi-pente, et un dernier mur à 15% dans le dernier kilomètre. Les candidats au maillot rouge devront mettre la pression sur ces routes ardues.

Départ réel : 12h50 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 86,7 – 3e cat. : Puerto Berzocama (7,7 km à 5,2% de moyenne)
Km 97,5 – 1re cat. : Puerto Collado de Ballesteros (2,8 km à 14%)
Km 165,7 – 1re cat. : Pico Villuercas (14,5 km à 6,2%)

14e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 14e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

15e étape – Dimanche 29 août 2021 : Navalmoral de la Mata > El Barraco (197,5 km)

Cette étape de près de 200 kilomètres dans la montagne de Castille-et-León permettra aux grimpeurs audacieux de creuser les écarts à l’aube d’une nouvelle journée de repos. Les quatre cols répertoriés de la journée vont rapidement s’enchaîner, même si le final se voudra moins explosif que sur les précédentes étapes de cette Vuelta. L’Alto de la Centenera, première ascension de la journée, usera tout de même les organismes avec ses cinq derniers kilomètres plus raides, et des passages à 10 et 11% dans le dernier kilomètre. La descente qui suit sera rapide avant le Puerto de Pedro Bernardo, moins pentu avec une pente maximale à 6%.

Le juge de paix s’annonce une trentaine de kilomètres plus loin avec le long Puerto de Mijares, un col de plus de 20 kilomètres qui présente une pente régulière autour de 5,4% et quelques pics à 10%. Après une nouvelle descente rapide vers le sprint intermédiaire de Burgohondo, la victoire devrait se décider sur l’ascension finale du Puerto San Juan de Nava, dont les cinq derniers kilomètres de montée annoncent une moyenne de 5,5%. Le sommet sera situé à 5 kilomètres de l’arrivée, précédant une petite descente jusqu’à l’arrivée à El Barraco.

Départ réel : 11h35 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 85,1 – 1re cat. : Alto de la Centenera (15,1 km à 5,5% de moyenne)
Km 114 – 2e cat. : Puerto de Pedro Bernardo (9 km à 4,2%)
Km 159,1 – 1re cat. : Puerto de Mijares (20,4 km à 5,4%)
Km 192,1 – 3e cat. : Puerto San Juan de Nava (8,6 km à 3,8%)

15e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 15e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

Lundi 30 août 2021 – Repos et transfert à Santander

16e étape – Mardi 31 août 2021 : Laredo > Santa Cruz de Bezana (180 km)

Les rescapés de cette 76e Vuelta retrouvent la côte cantabrique au lendemain de cette seconde journée de repos, pour une étape taillée pour les sprinters. Certes, les coureurs devront affronter l’Alto de Hijas (4,2 km à 6,5% de moyenne) et l’Alto de San Cipriano (5,5 km à 4,4% mais non-répertorié au classement de la montagne) à mi-course, mais le final sera totalement plat jusqu’à l’arrivée dans la banlieue de Santander.

Départ réel : 12h49 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 106,2 – 3e cat. : Alto de Hijas (4,2 km à 6,5% de moyenne)

16e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 16e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

17e étape – Mercredi 1er septembre 2021 : Unquera > Lacs de Covadonga (185,8 km)

Comment améliorer une arrivée déjà mythique ? En ajoutant une double ascension d’un autre col mythique, évidemment ! Pour cette journée dans les montagnes d’Asturies, les coureurs vont enchaîner en une centaine de kilomètres trois grandes ascensions qui risquent de mener à de grands écarts. Après près de 80 bornes dans la plaine, avec le seul Altu de Hortigueru comme bosse sur le chemin, le peloton va démarrer un circuit autour de l’ascension de La Collada Llomena, une rude montée de 7,6 kilomètres à plus de 9% de moyenne. Les passages à plus de 10% s’enchaîneront en début de pente, à mi-pente et encore dans les deux derniers kilomètres. Et il faudra en prime affronter à deux reprises ce col !

Après la deuxième ascension, retour vers Cangas de Onís pour un sprint intermédiaire avant de retourner vers la montée finale aux Lacs de Covadonga. Cette ascension sera surtout rude dans sa deuxième partie avec une pente à plus de 12% au sixième kilomètre, un léger re-plat puis une reprise à plus de 9% au neuvième kilomètre, une courte descente et une nouvelle montée à plus de 9% sur un kilomètre. Cet enchaînement va peser dans les cuisses jusqu’à l’arrivée au bord des Lacs de Covadonga.

Départ réel : 12h10 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 37,3 – 3e cat. : Altu de Hortigueru (5,3 km à 4,7% de moyenne)
Km 87,9 – 1re cat. : La Collada Llomena (7,6 km à 9,3%)
Km 129,6 – 1re cat. : La Collada Llomena (7,6 km à 9,3%)
Km 185,8 – Hors-cat. : Lacs de Covadonga (12,5 km à 6,9%)

17e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 17e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

18e étape – Jeudi 2 septembre 2021 : Salas > Altu d’El Gamoniteiru (162,6 km)

La bataille en montagne ne se termine pas aux Lacs de Covadonga. Les grimpeurs devront encore se faire du mal sur les nouveaux cols asturiens dévoilés sur cette 18e étape de la Vuelta. Sur à peine 160 kilomètres, le peloton grimpera près de 4 800 mètres de dénivelé en quatre cols. Après les difficiles montées du Puertu de San Llaurienzu et de l’Altu de la Cobertoria, avec de nombreux passages à plus de 10%, la deuxième partie d’étape se fera dans la plaine, avant la montée plus douce de l’Altu de La Segá o del Cordal. Mais ces 12 kilomètres à moins de 4% de moyenne serviront à bien user avant la montée finale.

L’Altu d’El Gamoniteiru est l’une des grandes nouveautés de cette Vuelta et elle va faire grincer des braquets… La pente se veut en effet encore plus rude que l’Angliru ou le Mortirolo. Entre le 2e et le 8e kilomètre, et entre le 10e kilomètre et le sommet, la pente ne descendra quasiment jamais sous les 10%. Le dernier kilomètre sera même à plus de 13% de moyenne, avec un passage à 17% juste avant la ligne d’arrivée. La route sera en prime étroite, et ne permettra donc pas beaucoup de marge dans le groupe des favoris.

Départ réel : 12h38 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 54,1 – 1re cat. : Puertu de San Llaurienzu (9,9 km à 8,6% de moyenne)
Km 94,4 – 1re cat. : Altu de la Cobertoria (7,9 km à 8,6%)
Km 140,7 – 2e cat. : Altu La Segá o del Cordal (12,2 km à 3,8%)
Km 162,6 – Hors-cat. : Altu d’El Gamoniteiru (14,6 km à 9,8%)

18e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 18e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

19e étape – Vendredi 3 septembre 2021 : Tapia > Monforte de Lemos (191,2 km)

Si le final de cette étape pourrait favoriser un sprint massif, qui serait alors la dernière possibilité pour les coureurs les plus véloces de cette Vuelta, le début annonce une étape idéale pour les attaquants. Les cols vont s’enchaîner sur les 60 premiers kilomètres, et promettent donc une course usante. Une dernière montée à 4% de moyenne à 30 kilomètres du but pourrait aider à faire la décision, mais le final sera bien plus plat et favorise le travail d’un peloton.

Départ réel : 12h11 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 21,9 – 3e cat. : Alto de Sela de Entorcisa (9,9 km à 3,9% de moyenne)
Km 34,5 – 2e cat. : Alto da Garganta (10,3 km à 5,6%)
Km 60,9 – 2e cat. : Alto de Barbeitos (11,8 km à 3,8%)

19e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 19e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

20e étape – Samedi 4 septembre 2021 : Sanxenxo > Mos. Castro de Herville (202,2 km)

La dernière étape en ligne de ce Tour d’Espagne ne sera pas une traditionnelle étape de haute montagne, comme ces dernières années. L’organisation de la Vuelta a plutôt décidé de faire la part belle aux audacieux avec une finale digne d’une classique. Cinq côtes à affronter en moins de cent kilomètres sur la côte atlantique : seuls les coureurs explosifs pourront se défaire de ce profil unique.

La plus longue de ces ascensions s’annonce à près de 60 kilomètres de l’arrivée, l’Alto de Mougás, avec son pied à 15% et les six premiers kilomètres à plus de 7,5% de moyenne. L’Alto de Prado sera moins rude, avant la montée finale de l’Alto Castro de Herville, très particulière. Après une grimpée à près de 5% dans ses trois premiers kilomètres, la pente s’affolera jusqu’à 16% dans le kilomètre suivant. Après une descente de 800 mètres, place aux quatre derniers kilomètres en faux-plat montant, avant les 200 derniers mètres à 9,5%. Avis aux coureurs puissants !

Départ réel : 11h47 – Arrivée : vers 17h30

Les difficultés du jour :

Km 111,7 – 3e cat. : Alto de Vilachán (6,5 km à 5,4% de moyenne)
Km 126,9 – 2e cat. : Alto de Mabia (6 km à 5,7%)
Km 146,1 – 1re cat. : Alto de Mougás (9,8 km à 6,4%)
Km 176,9 – 2e cat. : Alto de Prado (5,5 km à 6,3%)
Km 202,2 – 2e cat. : Alto Castro de Herville (9,7 km à 4,8%)

20e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 20e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

21e étape – Dimanche 5 septembre 2021 : Padrón > Saint-Jacques-de-Compostelle (33,8 km – Contre-la-montre individuel)

Le classement général de cette Vuelta se décidera au bout d’un ultime contre-la-montre individuel de près de 34 kilomètres entre Padrón et Saint-Jacques-de-Compostelle, finale du pèlerinage bien connu. Le tracé reprendra les mêmes routes qu’un chrono déjà réalisé sur le Tour d’Espagne 1993. Le départ sera pour les rouleurs costauds, avec une montée qui se fera de plus en plus raide dans les dix premiers kilomètres. La descente sera plus technique avant un final sinueux et en légère montée jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Avec un dernier mur à 10% dans les 500 derniers mètres. Le maillot rouge sera décidé au terme de cet ultime effort individuel particulièrement intense.

Premier départ : vers 16h30 – Dernier départ : vers 19h50

Les difficultés du jour :

21e étape - Profil - Tour d'Espagne Vuelta 2021 21e étape - Carte - Tour d'Espagne Vuelta 2021

Graphiques : ASO/Unipublic/Google Maps

Pin It on Pinterest