Le Samyn 2021 : notre présentation complète de la 53e édition

JDes pavés, des chemins de campagne, des routes dégagées face au vent,… Bienvenue dans le Hainaut ! Sur un tracé cabossé digne des classiques flandriennes, la saison cycliste wallonne s’ouvre ce mardi du côté de Dour. Le Samyn profitera à nouveaux aux plus costauds et plus résistants du peloton.

Le parcours

Le tracé de cette course d’ouverture, dans le sud du pays, ne bouge quasiment pas par rapport à l’an dernier. Jean-Luc Vandenbroucke ont trouvé la bonne formule sur les chemins de campagne de la région montoise, et ne comptent pas bouleverser les habitudes en 2021. Après un long échauffement via les chaussées hennuyères, menant jusqu’à la frontière linguistique, la course prendra corps dans les 100 derniers kilomètres, à l’occasion des quatre tours du circuit local prévu autour de Dour.

Cinq secteurs pavés, dont deux en côte, seront au programme. La côte de la Roquette (400 mètres à 3,2%) et la côte des Nonettes (400 m à 3% également) n’auront rien d’insurmontable, mais l’accumulation des efforts sur les rues pavées du Vert Pignon, de la Roquette, de Wihéries, des Nonettes et de Belle Vue (3 700 mètres de pavés sur 26 kilomètres de circuit) permettra aux plus costauds de faire la différence, principalement dans les deux derniers tours. Et celui qui a encore du jus pourra même tenter une sortie en force dans le secteur pavé en montée de la chaussée de Belle Vue, à moins de deux kilomètres de l’arrivée. Ce final en léger faux-plat montant fera mal…

Les favoris

Annoncé en dernière minute par son équipe Alpecin-Fenix, le champion des Pays-Bas Mathieu Van der Poel s’avance directement en première ligne sur la liste des favoris du Samyn. Sur des routes étroites et pavées comme celles entourant Dour, le Néerlandais devrait parfaire sa condition en vue de la suite des classiques printanières. Déjà en vue sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne avec une attaque à 85 (!) kilomètres de l’arrivée, le champion batave n’est pas du genre à se cacher lors de ses courses préparatoires. Même s’il manquera la boue et le vent pour lui permettre de mettre en difficultés ses adversaires, il a toujours la puissance et la tactique pour le placer en position idéale sur ce type de circuit. Et une deuxième victoire en trois jours de course ne ferait pas de mal en cette saison olympique.

Et sur ce type de tracé, Van der Poel disposera d’équipiers également capables de jouer la victoire à Dour. Comme le sprinter belge Jasper Philipsen. S’il n’a pu trouver l’ouverture sur le Circuit Het Nieuwsblad, terminé dans le deuxième peloton à quatre minutes du vainqueur, le coureur anversois a les qualités pour suivre le bon groupe sur de telles routes. Le champion de Belgique Dries De Bondt sera également attendu au vu de sa condition affichée sur le Circuit Het Nieuwsblad, conclu à la vingtième place.

Le «Wolfpack» sera également présent pour retrouver la victoire à Dour, après avoir dominé un temps le palmarès d’une épreuve transformée de classique pour sprinters à course pour flandriens. Le vainqueur de l’édition 2019 Florian Sénéchal sera au départ avec l’ambition de briller sur une course qu’il considère presque comme locale, lui qui vit à moins de 50 kilomètres de la frontière. Il sera l’un des favoris de l’équipe Deceuninck-Quick Step, mais pas seulement. Le rouleur allemand Jannik Steimle a prouvé ces deux dernières saisons que sa puissance est un atout nécessaire sur ces routes flandriennes, et pourra donc tenter sa chance, tout comme le sprinter colombien Alvaro José Hodeg.

L’équipe Israel Start-up Nation affiche également un collectif solide au départ du Samyn. Le vainqueur sortant Hugo Hofstetter tentera de réaliser le doublé à Dour, et sera notamment accompagné de son compatriote Rudy Barbier, également rapide au sprint et puissant sur les pavés. Et de l’expérimenté Belge Sep Vanmarcke, qui participera pour la première fois à cette ouverture wallonne, avec l’espoir d’y grossir son palmarès. Après sa troisième place au Circuit Het Nieuwsblad, il peut bien envisager la victoire à Dour.

Alors que chez Lotto-Soudal, l’Allemand John Degenkolb sera envoyé en éclaireur. Au vu de sa prestation à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, le sprinter se place en haut de la liste des favoris. Tout comme le Belge Aimé De Gendt (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), deuxième du Samyn lors des deux dernières éditions, alors que le Belge Stan Dewulf (Ag2r Citroën Team) s’annonce comme outsider, ce coureur complet de 23 ans qui a déjà terminé deuxième de l’Antwerp Port Epic l’an dernier, et peut tant passer les côtes abruptes que les pavés.

La météo

L’été s’annonce déjà dans le Hainaut… Loin des conditions hivernales de l’an dernier, les coureurs feront face à un large soleil tout au long de la course, avec un mercure qui fluctuera entre 12 et 15°C durant l’après-midi. Le vent soufflera de sud-sud-est à sud entre 10 et 15 km/h, et risque donc de faire face aux coureurs dans les dernières lignes droites.

La carte et le profil de la 53e édition du Samyn :

Le Samyn 2021 - Profil La Flamme Rouge

Le mode d’emploi de la 53e édition du Samyn :

Départ : 12h30 sur la Grand’Place de Quaregnon

Distance : 205,4 kilomètres

Les difficultés du jour :
Secteur pavé 1 – Km 102,7 : Rue du Vert Pignon (1600 m)
Secteur pavé 2 – Km 109,9 : Côte de la Roquette (600 m)
Secteur pavé 3 – Km 111 : Chemin de Wihéries (500 m)
Secteur pavé 4 – Km 115,9 : Côte des Nonettes (300 m)
Secteur pavé 5 – Km 121,5 : Chaussée de Belle Vue (700 m)
Secteur pavé 6 – Km 128,9 : Rue du Vert Pignon (1600 m)
Secteur pavé 7 – Km 136,1 : Côte de la Roquette (600 m)
Secteur pavé 8 – Km 137,2 : Chemin de Wihéries (500 m)
Secteur pavé 9 – Km 142,1 : Côte des Nonettes (300 m)
Secteur pavé 10 – Km 147,7 : Chaussée de Belle Vue (700 m)
Secteur pavé 11 – Km 155,1 : Rue du Vert Pignon (1600 m)
Secteur pavé 12 – Km 162,3 : Côte de la Roquette (600 m)
Secteur pavé 13 – Km 163,5 : Chemin de Wihéries (500 m)
Secteur pavé 14 – Km 168,3 : Côte des Nonettes (300 m)
Secteur pavé 15 – Km 173,9 : Chaussée de Belle Vue (700 m)
Secteur pavé 16 – Km 181,3 : Rue du Vert Pignon (1600 m)
Secteur pavé 17 – Km 188,5 : Côte de la Roquette (600 m)
Secteur pavé 18 – Km 189,7 : Chemin de Wihéries (500 m)
Secteur pavé 19 – Km 194,5 : Côte des Nonettes (300 m)
Secteur pavé 20 – Km 200,1 : Chaussée de Belle Vue (700 m)

Arrivée : vers 17h25 sur la rue de Moranfayt à Dour

Liste des partants : cliquez ici pour découvrir la liste des partants

Palmarès :
2011 Dominic Klemme (All)
2012 Arnaud Démare (Fra)
2013 Alexey Tsatevitch (Rus)
2014 Maxime Vantomme (BEL)
2015 Kris Boeckmans (BEL)
2016 Niki Terpstra (P-B)
2017 Guillaume Van Keirsbulck (BEL)
2018 Niki Terpstra (P-B)
2019 Florian Sénéchal (Fra)
2020 Hugo Hofstetter (Fra)

Direct TV :
– En direct dès 15h15 sur Eurosport Player et GCN Pass
– En direct dès 15h10 sur Tipik (RTBF) et RTBF Auvio
– En direct dès 15h10 sur Één/Sporza (VRT) et Sporza.be

Photo de couverture : Le Samyn Organisation/Pro Cycling Events/Wallonia Samyn ASBL – Graphique du profil : La Flamme Rouge

Pin It on Pinterest