Tour de Wallonie 2020 : notre présentation complète d’une 41e édition à huis clos

La saison cycliste belge reprend ce samedi à Diest, sur les routes poussiéreuses d’À Travers le Hageland, avant de se prolonger durant quatre jours sur le Tour de Wallonie. Une épreuve qui a dû se réinventer jusqu’au dernier moment pour assurer une préparation idéale en vue de cette deuxième partie de saison condensée et en vue du Tour de France, qui démarrera dans deux semaines à peine. La course chère à Christophe Brandt proposera un tracé idéal pour les sprinters et les puncheurs, et dévoilera une liste des partants inégalée. Même si le public ne pourra majoritairement en profiter que depuis la télévision.

Le huis clos est la nouvelle norme

Christophe Brandt, organisateur de ce Tour de Wallonie, a dû se creuser les méninges avec toute son équipe pour réaliser une épreuve sportivement intéressante et sanitairement sûre. Les dernières mesures décidées par le Conseil National de Sécurité, fin juillet, et les décisions politiques communales ont bousculé les plans imaginés par l’organisation pour faire de cette 41e édition du Tour de Wallonie une fête du cyclisme. Certes, les célèbres villages-départs pour les VIP et les podiums étaient déjà évincés du programme, mais les équipes ont dû aller encore plus loin, suite à la décision du gouvernement wallon de ne pas autoriser de public le long du parcours des quatre étapes de cette édition 2020. Le huis clos sera donc de mise aux zones de départ et d’arrivée de chaque étape, et seuls les riverains dont les habitations se trouvent sur le tracé pourront assister à la course sur le pas de leur porte, le masque sur le visage.

Pour éviter que le public afflue sur les routes de ce Tour de Wallonie, qui démarrera dimanche de Soignies pour se conclure le 19 août à Érezée, l’organisation a décidé de ne pas partager au public les itinéraires-horaires et le parcours exact que les coureurs emprunteront. C’est pour cette raison que seuls les profils de ces quatre étapes vous sont proposés ci-dessous, sans plus de détails quant au timing des départs, arrivées et autres passages sur les côtes et sprints intermédiaires. Cela n’a pas empêché TRW’Organisation de proposer un tracé sélectif, même si une partie de celui-ci a dû être supprimé suite à la disparition d’une étape par rapport à la 41e édition autrefois imaginée. Et même si les équipes ont dû plancher sur deux plans B pour les deux premières étapes suite aux désistements tardifs des communes d’Ath (qui devait accueillir l’arrivée de la 1re étape) et de Tubize (qui devait lancer la 2e étape). Templeuve, près de Tournai, et Frasnes-lez-Anvaing ont pris le relais pour assurer l’organisation d’un Tour de Wallonie bien particulier. Et si le public ne pourra être présent physiquement sur le parcours, la course pourra être suivie tous les jours en direct sur la RTBF et Eurosport, pour permettre de suivre une course qui s’annonce intense.

Des puncheurs à la fête

Car le Tour de Wallonie reste historiquement une course parfaite pour les coureurs qui aiment les côtes et les vallons. Le sud de la Belgique n’en manque pas, et le tracé de cette 41e édition le reflète bien avec deux dernières étapes particulièrement usantes en provinces de Liège et de Luxembourg. Le classement général devrait se jouer sur ces deux étapes, avec notamment les montées du Rosier, de la Vecquée et de Mont Theux sur la troisième étape arrivant à Visé, avec une ascension difficile de la côte de Cheratte (déjà escaladée en 2016) : un kilomètre à près de 9% de moyenne qui peut faire la différence parmi les puncheurs invités à la fête. Et ils sont nombreux à venir sur ce Tour de Wallonie pour préparer le prochain Tour de France ou du moins la deuxième partie de saison : Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), Greg Van Avermaet, Matteo Trentin (CCC) ou encore Oliver Naesen (Ag2r-La Mondiale) sont attendus pour faire grincer les dents dans le peloton. Le vainqueur sortant Loïc Vliegen (Circus-Wanty Gobert), à l’attaque sur le dernier Milan-Sanremo, sait qu’il aura du pain sur la planche : « J’ai de bonnes sensations depuis la reprise des courses. Même sur des distances supérieures à 300 bornes, comme à Milan-Sanremo, j’avais encore de bonnes jambes », affirme celui qui est allé reconnaître les deux dernières étapes, lui qui s’entraîne souvent dans la région de Plombières et de Visé.

La quatrième et dernière étape sera encore plus casse-pattes, avec un final pentu sur les hauteurs d’Érezée. Dans les dix derniers kilomètres, le peloton grimpera la côte de Beffe (1,6 km à près de 8,5% de moyenne) avant une nouvelle montée non-répertoriée, une descente sinueuse et enfin la ligne d’arrivée tracée au bout d’un kilomètre à plus de 5% de moyenne. Les jambes seront lourdes au sommet ! « Ayant déjà gagné cinq étapes et deux fois le classement général, j’ai toujours de bons souvenirs du Tour de Wallonie, et j’espère encore en ajouter à la liste. (…) J’aimerais sortir de cette course avec un bon résultat et, évidemment, des kilomètres dans les jambes en préparation du Tour de France », confie pour sa part Greg Van Avermaet, également fin connaisseur des routes ardennaises traversées par ce Tour de Wallonie pour costauds.

Les sprinters ne sont pas en reste

Alors que le Critérium du Dauphiné, organisé jusque dimanche, fait la part belle aux grimpeurs, plusieurs sprinters de renom ont décidé pour leur part de s’inscrire sur le Tour de Wallonie afin de parfaire leur préparation pour le Tour. Ils auront un terrain propice à faire parler leur pointe de vitesse, avec une étape de plaine avec une arrivée en circuit du côté de Templeuve, ainsi qu’une arrivée plus vallonnée dans la région de Wavre, avec des routes qui profiteront toutefois à un peloton organisé. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), Phil Bauhaus (Bahrain-McLaren), Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), Tim Merlier (Alpecin-Fenix), Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling), Bryan Coquard (B&B Hôtels-Vital Concept), pour ne citer qu’eux, seront tous entourés de leur garde habituelle pour conquérir ces emballages annoncés sur les routes wallonnes. Les sprints seront donc royaux.

Ce Tour de Wallonie sera bien particulier à bien des égards. Sur le plan sportif, du fait de sa position pré-Tour de France. Sur le plan organisationnel, du fait de la crise sanitaire du Covid-19. Mais au vu des courses déjà organisées en cette nouvelle saison post-confinement, le spectacle sera garanti par des coureurs en appétit et désireux d’enchaîner les kilomètres en vue des Graal que sont le Tour de France et… les championnats du monde, si ceux-ci trouvent un nouveau point de chute après la décision de ne pas organiser ces Mondiaux en territoire suisse.

Les profils des étapes de la 41e édition du Tour de Wallonie :

1re étape – Dimanche 16 août : Soignies > Templeuve (187 km)

Profil - 1re étape - Tour de Wallonie 2020 - ProCyclingStats LaFlammeRouge

2e étape – Lundi 17 août : Frasnes-lez-Anvaing > Wavre (172,3 km)

Profil - 2e étape - Tour de Wallonie 2020 - ProCyclingStats LaFlammeRouge

3e étape – Mardi 18 août : Montzen/Plombières > Visé (192 km)

Profil - 3e étape - Tour de Wallonie 2020 - ProCyclingStats LaFlammeRouge

4e étape – Mercredi 19 août : Blegny > Érezée (199,4 km)

Profil - 4e étape - Tour de Wallonie 2020 - ProCyclingStats LaFlammeRouge

Le mode d’emploi de la 41e édition du Tour de Wallonie :

Dates : du 16 au 19 août 2020

Kilométrage : 750,7 kilomètres sur 4 étapes en ligne

Direct TV :
– En direct le dimanche 16 août dès 13h40 sur La Une, et du lundi au mercredi à 15h15 sur La Deux (RTBF)
– En direct le dimanche 16 août dès 13h40 sur Eurosport 2, et du lundi au mercredi à 15h20 sur Eurosport 1
– En direct le dimanche 16 août dès 13h40, et du lundi au mercredi à 15h20 sur le GCN Pass
– En différé le dimanche 16 août dès 17h05 sur Één/Sporza (VRT)

Palmarès :
2010 Russell Downing (G-B)
2011 Greg Van Avermaet (BEL)
2012 Giacomo Nizzolo (Ita)
2013 Greg Van Avermaet (BEL)
2014 Gianni Meersman (BEL)
2015 Niki Terpstra (P-B)
2016 Dries Devenyns (BEL)
2017 Dylan Teuns (BEL)
2018 Tim Wellens (BEL)
2019 Loïc Vliegen (BEL)

La liste provisoire des partants de la 41e édition :

Circus Wanty-Gobert
1. Loïc Vliegen (BEL)
2. Corné Van Kessel (P-B)
3. Kevin Van Melsen (BEL)
4. Ludwig De Winter (BEL)
5. Aimé De Gendt (BEL)
6. Timothy Dupont (BEL)
7. Pieter Vanspeybrouck (BEL)

Ag2r-La Mondiale
11. Oliver Naesen (BEL)
12. Julien Duval (Fra)
13. Silvan Dillier (Sui)
14. Lawrence Naesen (BEL)
15. Stijn Vandenbergh (BEL)
16. Andrea Vendrame (Ita)
17. Clément Venturini (Fra)

Bahrain-McLaren
21. Mark Cavendish (G-B)
22. Phil Bauhaus (All)
23. Santiago Buitrago (Col)
24. Yukiya Arashiro (Jpn)
25. Marco Haller (Aut)
26. Marcel Sieberg (All)
27. Kevin Inkelaar (P-B)

CCC Team
31. Greg Van Avermaet (BEL)
32. Matteo Trentin (Ita)
33. Josef Cerný (Tch)
34. Jonas Koch (All)
35. Gijs Van Hoecke (BEL)
36. Nathan Van Hooydonck (BEL)
37. Guillaume Van Keirsbulck (BEL)

Deceuninck-Quick Step
41. Sam Bennett (Irl)
42. Iljo Keisse (BEL)
43. Michael Mørkøv (Dan)
44. Florian Sénéchal (Fra)
45. Stijn Steels (BEL)
46. Jannik Steimle (All)
47. Zdenek Stybar (Tch)

Groupama-FDJ
51. Arnaud Démare (Fra)
52. Fabian Lienhard (Sui)
53. Kevin Geniets (Lux)
54. Jacopo Guarnieri (Ita)
55. Ignatas Konovalovas (Lit)
56. Ramon Sinkeldam (P-B)
57. Lars van den Berg (P-B)

Israel Start-up Nation
61. Jenthe Biermans (BEL)
62. Itamar Einhorn (Isr)
63. Reto Hollenstein (Sui)
64. Rory Sutherland (Aus)
65. Alexis Renard (Fra)
66. Guy Sagiv (Isr)

Lotto-Soudal
71. Philippe Gilbert (BEL)
72. Jasper De Buyst (BEL)
73. Stan Dewulf (BEL)
74. Caleb Ewan (Aus)
75. Frederik Frison (BEL)
76. John Degenkolb (All)
77. Roger Kluge (All)

NTT Pro Cycling
81. Michael Carbel (Dan)
82. Ryan Gibbons (Afs)
83. Reinardt Janse van Rensburg (Afs)
84. Giacomo Nizzolo (Ita)
85. Rasmus Tiller (Nor)
86. Dylan Sunderland (Aus)
87. Max Walscheid (All)

Team INEOS
91. Owain Doull (G-B)
92. Cameron Wurf (Aus)
93. Christian Knees (All)
94. Chris Lawless (G-B)
95. Jhonatan Narváez (Equ)
96. Luke Rowe (G-B)
97. Michal Golas (Pol)

Alpecin-Fenix
101. Tim Merlier (BEL)
102. Otto Vergaerde (BEL)
103. Scott Thwaites (G-B)
104. Alexander Richardsson (G-B)
105. Roy Jans (BEL)
106. Dries De Bondt (BEL)
107. Alexander Krieger (All)

B&B Hôtels-Vital Concept p/b KTM
111. Frederik Backaert (BEL)
112. Cyril Barthe (Fra)
113. Bryan Coquard (Fra)
114. Bert De Backer (BEL)
115. Jens Debusschere (BEL)
116. Kevin Reza (Fra)
117. Jonas Van Genechten (BEL)

Bingoal-Wallonie Bruxelles
121. Eliot Lietaer (BEL)
122. Ludovic Robeet (BEL)
123. Tom Paquot (BEL)
124. Baptiste Planckaert (BEL)
125. Lionel Taminiaux (BEL)
126. Tom Wirtgen (Lux)
127. Jelle Vanendert (BEL)

Burgos-BH
131. Jetse Bol (P-B)
132. Manuel Peñalver (Esp)
133. Alex Molenaar (P-B)
134. Jesus Ezquerra (Esp)
135. Carlos Canal (Esp)
136. Isaac Canton (Esp)
137. Ángel Fuentes (Esp)

Riwal Readynez Cycling Team
141. August Jensen (Nor)
142. Andreas Lorentz Kron (Dan)
143. Nick van der Lijke (P-B)
144. Lucas Eriksson (Suè)
145. Christoffer Lisson (Dan)
146. Piotr Havik (P-B)
147. Arvid de Kleijn (P-B)

Sport Vlaanderen-Baloise
151. Amaury Capiot (BEL)
152. Aaron Van Poucke (BEL)
153. Kevin Deltombe (BEL)
154. Thomas Sprengers (BEL)
155. Edward Planckaert (BEL)
156. Kenneth Van Rooy (BEL)
157. Milan Menten (BEL)

Team Arkéa-Samsic
161. Nacer Bouhanni (Fra)
162. Benoît Jarrier (Fra)
163. Franck Bonnamour (Fra)
164. Christophe Noppe (BEL)
165. Daniel McLay (G-B)
166. Romain Hardy (Fra)
167. Donavan Grondin (Fra)

Team Total Direct Énergie
171. Damien Gaudin (Fra)
172. Pim Ligthart (Fra)
173. Lorrenzo Manzin (Fra)
174. Adrien Petit (Fra)
175. Niki Terpstra (P-B)
176. Anthony Turgis (Fra)
177. Dries Van Gestel (BEL)

Hagens Berman Axeon
181. Jens Reynders (BEL)
182. André Carvalho (Por)
183. Kevin Vermaerke (USA)
184. Cole Davis (USA)
185. James Fouché (Nzl)
186. Jarrad Drizners (Aus)
187. Jakob Egholm (Dan)

Pauwels Sauzen-Bingoal
191. Eli Iserbyt (BEL)
192. Michael Vanthourenhout (BEL)
193. Toon Vandebosch (BEL)
194. Ryan Kamp (P-B)
195. Pim Ronhaar (P-B)
196. Dieter Vanthourenhout (BEL)
197. Jarno Bellens (BEL)

Tarteletto-Isorex
201. Enzo Wouters (BEL)
202. Julien Van den Brande (BEL)
203. Gianni Marchand (BEL)
204. Lennert Teugels (BEL)
205. Jacob Relaes (BEL)
206. Elias Van Breussegem (BEL)
207. Michael Van Staeyen (BEL)

Telenet-Baloise Lions
211. Toon Aerts (BEL)
212. Thijs Aerts (BEL)
213. Lars van der Haar (P-B)
214. Jim Aernouts (BEL)
215. Nicolas Cleppe (BEL)
216. Yentl Bekaert (BEL)
217. Andreas Goeman (BEL)

Photo de couverture : TRW’Organisation – Profils : ProCyclingStats/LaFlammeRouge

Pin It on Pinterest