Slag om Balenberg : une bataille entre champions de cyclo-cross dans le jardin de Sven Nys

À l’heure où les courses professionnelles reprennent doucement (le championnat de Slovénie est la première course depuis le 15 mars à enregistrer un résultat UCI), les habitués du cyclo-cross reprennent également leurs entraînements estivaux à l’aube de la prochaine saison. Et en cette période particulière, l’ancien champion du monde Sven Nys et l’organisateur Golazo ont proposé un nouveau concept surprenant pour remettre les cyclo-crossmen et cyclo-crosswomen à l’avant : le Slag om Balenberg, ou en français la Bataille du Balenberg.

La Bataille du Balenberg réunit onze coureurs spécialistes des labourés au Sven Nys Cycling Center à Baal : la championne de Belgique Sanne Cant, le champion du monde Mathieu Van der Poel, la vice-championne du monde Annemarie Worst, le champion de Belgique Laurens Sweeck, les champions du monde juniors Shirin van Android et Thibau Nys, mais aussi Ellen Van Loy, Denise Betsema, Laura Verdonschot, Toon Aerts et Eli Iserbyt. Un sacré plateau, donc ! Et pour respecter les distanciations sociales, cette épreuve ne se dispute pas comme une course de cyclo-cross habituelle. Il s’agit plutôt de trois disciplines spécifiques destinées à désigner le meilleur spécialiste de cyclo-cross.

Ces trois disciplines sont simples : un contre-la-montre individuel sur le circuit d’entraînement du Sven Nys Cycling Center, un contre-la-montre individuel (avec obligation de courir sur une certaine distance ou encore un scratch sur une courte montée) sur un parcours technique et enfin, une compétition sur la plus grande distance parcourue dans un bac à sable en montée.

L’épreuve s’est déroulée cette semaine, pour permettre une diffusion en différé sur l’antenne de la télévision publique flamande, la VRT. Et au bout de cette compétition d’un autre genre, la victoire est revenue à Annemarie Worst chez les dames, et à Thibau Nys chez les hommes. L’idée était novatrice, et a offert un beau spectacle sur ce circuit particulier. Il pourrait donner des idées aux organisateurs qui souhaiteraient réinventer les courses de cyclo-cross durant l’hiver, pour éviter la redondance de vainqueurs. En attendant, il s’agissait d’un bel entraînement estival pour les habitués des labourés, qui retrouveront normalement la compétition en septembre prochain, du moins si la crise sanitaire du Covid-19 ne vient pas perturber leurs plans.

Découvrez le replay de la compétition diffusée sur la VRT.

Photo : Golazo

Pin It on Pinterest