La Flèche Brabançonne féminine arrive à Overijse, un GP de l’Escaut féminin en réflexion

Flanders Classics a présenté ce mardi, en coopération avec KPMG, un plan pluriannuel destiné à promouvoir et professionnaliser le cyclisme féminin.

Flanders Classics a présenté ce mardi, en coopération avec KPMG, un plan pluriannuel destiné à promouvoir et professionnaliser le cyclisme féminin. Tomas Van den Spiegel, CEO de l’organisation flamande, en a également profité pour confirmer quelques changements dans le calendrier féminin belge.

Flanders Classics annonçait depuis plusieurs jours une grande présentation concernant la professionnalisation du cyclisme féminin. Celle-ci a eu lieu au sein du cabinet de consultante KPMG, l’un des grands acteurs du marché international, pour confirmer l’importance du projet de l’organisateur. Ce plan annonce ainsi plusieurs mesures destinées à une plus grande égalité entre les coureurs et coureuses d’ici 2023. Cela commence notamment par une amélioration du catalogue sportif. Tomas Van den Spiegel, CEO de Flanders Classics, confie ainsi que l’idée d’un Grand Prix de l’Escaut féminin est dans les cartons de l’organisateur d’ici 2023. Alors qu’À Travers la Flandre, qui dispose déjà d’une épreuve féminine, démarrera désormais de Waregem et non de Tielt, pour permettre aux deux courses de se disputer ensemble, et ainsi offrir une meilleure médiatisation des dames.

En outre, la Flèche Brabançonne, sous la coupole de Flanders Classics depuis 2018, bénéficiera d’un nouveau parcours et suivra plus le final de la course masculine. Les dames partiront désormais de Lénine et arriveront sur le circuit d’Overijse. Et le départ de Gand-Wevelgem est désormais prévu à Ypres, permettant, comme sur le Circuit Het Nieuwsblad, une présentation commune des dames et des hommes.

Flanders Classics, qui se félicite actuellement des collaborations avec la VRT pour les retransmissions de Gand-Wevelgem et du Tour des Flandres, et avec Proximus pour les autres épreuves de l’organisation, confirme également qu’un effort sera fait pour permettre une meilleure médiatisation audiovisuelle des courses féminines à l’avenir. Des podcasts autour du cyclisme féminin, des données plus importantes lors des directs télévisés, des streamings avec des commentaires à l’international sont notamment au programme de ces prochaines saisons. Et pour les participantes, Flanders Classics annonce des mesures pour viser l’égalité concernant les primes à l’arrivée entre les hommes et les femmes.

Photo : Flanders Classics

Total
1
Shares

Les commentaires sont fermés.

Précédent article

Cyclo-cross : des primes de plus en plus égales entre les femmes et les hommes, mais…

Article suivant
Mathieu Van der Poel - Vainqueur Flèche Brabançonne 2019 - Capture VRT

La Flèche Brabançonne change son parcours pour les dames et dévoile une nouvelle côte chez les hommes

Articles similaires
Remco Evenepoel Leader 17e étape - Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Unipublic Sprint Cycling Agency Rafa Gomez

Les chiffres de la saison 2022 sur route : Evenepoel, Pogacar et Wiebes au sommet

La saison 2022 a été palpitante sur la route, les coureurs offensifs dominent encore le cyclisme actuel. Chez les hommes, Pogacar et Evenepoel affolent les compteurs. Du côté des sprinters, c'est Jakobsen qui engrange le plus de victoires. Chez les femmes, domination absolue au nombre de victoires de Lorena Wiebes, la reine du sprint.
Lire plus