Tour de France 2019 : notre présentation complète de la 6e étape

Voici la première véritable étape de montagne du Tour, après seulement six jours de course. La course pour le maillot jaune sera bien bousculée.
Peloton – 6e étape Tour de France 2019 – ASO Alex Broadway

Voici la première véritable étape de montagne du Tour, après seulement six jours de course. La course pour le maillot jaune sera bien bousculée à l’occasion de cette étape dans les Vosges, avec cinq véritables cols à franchir, dont le final sur la désormais traditionnelle arrivée de la Planche des Belles Filles, avec toutefois un petit twist au sommet.

Place d’abord à la montée du Grand Ballon pour permettre aux attaquants de tenter leur chance pour un long baroud sur cette étape de seulement 160 bornes. Les amateurs de l’histoire du Tour apprécieront le passage sur le Ballon d’Alsace, qui était auparavant un rendez-vous habituel pour les grimpeurs à la conquête du maillot jaune. Mais cette fois, la course pour le général se jouera sur les 25 derniers kilomètres, avec d’abord le col des Chevrères, et ses passages à 18%, au sommet duquel des bonifications seront offertes.

Et après une descente légèrement technique débutera la montée de la Planche des Belles Filles, avec son mur à 20%, qui clôturait auparavant l’ascension. Mais pour ce quatrième passage sur cette station vosgienne, les coureurs devront affronter un dernier mur de 24% sur un chemin de gravier. Cela risque de faire mal aux pattes !

Découvrez notre présentation complète des 21 étapes du Tour de France 2019.

Les détails techniques de la 6e étape de la 106e édition du Tour de France :

Départ fictif : dès 13h05 sur la rue de l’Illberg à Mulhouse.

Départ réel : dès 13h25 sur la D19.1 à hauteur de Richwiller, après 10 km en défilé.

Distance : 160,5 kilomètres

Arrivée : vers 17h40 au sommet de La Planche des Belles Filles.

Les difficultés du jour :
Km 43,5 – 1re cat. : Le Markstein (10,8 km à 5,4% de moyenne)
Km 50,5 – 3e cat. : Grand Ballon (1,3 km à 9%)
Km 74 – 2e cat. : Col du Hundsruck (5,3 km à 6,9%)
Km 105 – 1re cat. : Ballon d’Alsace (11 km à 5,8%)
Km 123,5 – 3e cat. : Col des Croix (3,3 km à 6,1%)
Km 141,5 – 2e cat. : Col des Chevrères (3,5 km à 9,5%)
Km 160,5 – 1re cat. : La Planche des Belles Filles (7 km à 8,7%)

Les favoris :
***
Egan Bernal (Team INEOS), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Geraint Thomas (Team INEOS)

**
Romain Bardet (Ag2r-La Mondiale), Nairo Quintana (Movistar), Rigoberto Uran (EF Education First), Alejandro Valverde (Movistar), Adam Yates (Mitchelton-Scott)

*
Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Fabio Arù (UAE Team Emirates), Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), Jakob Fuglsang (Astana), Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), Mikel Landa (Movistar), Dan Martin (UAE Team Emirates), Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Richie Porte (Trek-Segafredo), Michael Woods (EF Education First)

Télévision :
– Dès 12h55 sur La Deux, puis dès 13h40 sur La Une (RTBF), avec Rodrigo Beenkens et Cyril Saugrain aux commentaires.
– Dès 12h55 sur France 3, puis dès 15h00 sur France 2 avec Alexandre Pasteur, Laurent Jalabert et Marion Rousse aux commentaires.
– Dès 12h55 sur Eurosport 1.

Météo : entre 22 et 25°C, nuageux avec un risque d’averses au cours de l’après-midi, vent soufflant d’est à nord-est entre 5 et 15 km/h.

Les cartes et profils de la 6e étape du Tour de France 2019 :

Graphiques : ASO/Geoatlas – Photo : ASO/Alex Broadway

Total
7
Shares

Les commentaires sont fermés.

Précédent article

Tour de France 2019 : notre présentation complète de la 5e étape

Article suivant

Tour de France : Teuns et Ciccone, le show des débutants

Articles similaires
Remco Evenepoel Leader 17e étape - Tour d'Espagne Vuelta 2022 - ASO Unipublic Sprint Cycling Agency Rafa Gomez

Les chiffres de la saison 2022 sur route : Evenepoel, Pogacar et Wiebes au sommet

La saison 2022 a été palpitante sur la route, les coureurs offensifs dominent encore le cyclisme actuel. Chez les hommes, Pogacar et Evenepoel affolent les compteurs. Du côté des sprinters, c'est Jakobsen qui engrange le plus de victoires. Chez les femmes, domination absolue au nombre de victoires de Lorena Wiebes, la reine du sprint.
Lire plus