Tour d’Italie 2019 : notre présentation complète de la 16e étape

Après cette deuxième journée de repos, les grimpeurs seront déjà mis à rude épreuve avec une étape devenue traditionnelle sur le Giro : depuis le lac de Côme, une plongée dans les plus difficiles sommets lombards autour de Ponte di Legno.

Toutefois, l’étape a connu quelques modifications en raison des conditions climatiques. Les coureurs devaient normalement gravir le long et exigeant Passo Gavia (16,5 km à 8% de moyenne), plus haut sommet de ce 102e Tour d’Italie (2618 m d’altitude), avant une descente tout aussi longue. Mais la neige sur le sommet en a décidé autrement : il y a en effet plus de cinq mètres de neige sur ce col, et le passage des coureurs ne pouvait être assuré… L’organisation a finalement décidé de ne pas laisser passer la caravane à cet endroit, pour le bien-être des coureurs.

Au lieu du Passo Gavia, le Giro passera donc par deux cols bien plus aisés, avec une pente moyenne qui ne dépassera pas les 6% : la montée de Cevo avant l’ascension d’Aprica. Deux ascensions qui ne devraient donc pas forcément profiter aux attaques au long cours, au vu des difficultés proposées. Pour les fans de grand spectacle, l’un des cols les plus difficiles d’Europe se présentera tout de même face aux coureurs après 150 km de course : le Passo del Mortirolo, une terrible ascension à épingles de 11,9 km à 10,9% de moyenne, soit près de dix fois le Mur de Huy… Cette fois, le peloton ne devra pas enchaîner avec le Stelvio mais remonteront simplement vers Ponte di Legno, sur un long faux-plat montant de près de dix kilomètres à 5% de moyenne. Les coureurs partis dès le Mortirolo savent donc qu’ils auront un long chemin jusqu’à l’arrivée… Ce sera l’une des étapes les plus difficiles de ce Giro avec plus de 4800 mètres de dénivelé.

Notre page spéciale sur le 102e Giro avec les étapes et la liste des partants

Les détails techniques de la 16e étape de la 102e édition du Tour d’Italie :

Distance : 194 kilomètres

Départ fictif : 11h35 à Lovere

Départ réel : 11h40 après 2,6 km en cortège

Arrivée : vers 17h13 sur la via Venezia à Ponte di Legno

Les difficultés du jour :
Km 89,6 – 3e cat. : Cevo (10,6 km à 5,9% de moyenne)
Km 128,2 – 3e cat. : Aprica
Km 166,3 – 1re cat. : Passo del Mortirolo (11,9 km à 10,9%)

Les favoris :
***
Richard Carapaz (Movistar), Miguel Angel Lopez (Astana), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida)

**
Mikel Landa (Movistar), Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Simon Yates (Mitchelton-Scott)

*
Hugh Carthy (EF Education First), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), Ion Izagirre (Astana), Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Pavel Sivakov (Team INEOS), Ilnur Zakarin (Team Katusha-Alpecin)

Télévision :
– Dès 13h00 sur Eurosport Belgique/Pays-Bas.
– Dès 13h35 sur L’Équipe.
– Dès 14h00 sur Rai Due.

Météo : entre 15 et 17°C dans la plaine, entre 9 et 12°c sur les sommets, nuageux avec averses, vent soufflant d’ouest à nord-nord-est entre 5 et 15 km/h.

Les cartes et profils de la 16e étape du Giro 2019 :

Graphiques : RCS Sport/OpenStreetMap – Photo : RCS Sport/La Presse/Fabio Ferrari

Pin It on Pinterest