Le cyclisme belge à nouveau en deuil : Stef Loos est décédé en course à 19 ans

L’espoir belge Stef Loos est décédé ce dimanche à l’âge de 19 ans alors qu’il disputait le GP Alfred Gadenne à Dottignies. Le coureur de l’équipe Acrog-Pauwelssauzen a percuté une camionnette avec d’autres participants, sur un carrefour qui n’était pas sécurisé car non prévu sur le parcours…

Le cyclisme belge est à nouveau en deuil. Ce dimanche, une camionnette a percuté un groupe de plusieurs coureurs sur le GP Alfred Gadenne, épreuve disputée par les espoirs et élites sans contrat à Dottignies. La camionnette ne se trouvait toutefois pas sur le parcours prévu : les coureurs ont été en effet entraînés dans la mauvaise direction et ne se sont pas rendus compte qu’ils n’étaient plus sur le circuit hennuyer. Ils se sont retrouvés sur un carrefour dangereux, où un conducteur qui ne savait pas non plus qu’un tel groupe de cyclistes allait se retrouver face à lui. Trois coureurs ont été particulièrement touchés, mais c’est bien Stef Loos, 19 ans, qui a été le plus sévèrement blessé sur le coup. Emmené à l’hôpital, il est malheureusement décédé à l’hôpital quelques heures plus tard. 

Face à cette situation terrible, le parquet de Tournai et la police ont lancé une enquête pour comprendre les circonstances exactes de l’accident. Car selon les premiers éléments révélés par la VRT, aucun signaleur ne se trouvait à l’endroit où le troisième peloton, dans lequel se trouvait Loos, a pris la mauvaise direction. Le directeur de la course Gerard Verbruggen cherche également ce qui a pu mener à ce terrible accident. Bref, il est encore difficile de déterminer ce qui a pu se passer, surtout sur une telle course, aux moyens limités.

« Nous sommes abattus. Stef roulait avec nous depuis des années (NDLR : sept ans), et était très apprécié. De plus, ce n’est pas le premier accident grave touchant l’un de nos coureurs. Nous sommes tous anéantis », confie à l’agence Belga Jef Robert, directeur de l’équipe Acrog-Pauwelssauzen. De nombreux coureurs belges et internationaux ont également rendu hommage à l’espoir belge ce lundi, après avoir appris la terrible nouvelle. À l’image de Remco Evenepoel, son ancien équipier : « Copainke ! Parfois, les choses cruelles arrivent aux mauvaises personnes, pourquoi ? Repose en paix, mon ami ».

Toute la rédaction de CyclismeRevue envoie ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Stef Loos.

Photo : Facebook Acrog-Pauwelssauzen-BC Balen

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 29 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest