Notre présentation complète du Circuit Het Nieuwsblad : le week-end d’ouverture, premier test des Flandrien.ne.s

Le week-end d’ouverture de la saison cycliste belge s’annonce sous les nuages et dans le vent. Cela n’empêche pas le stress d’envahir le peloton à l’aube de la première grande classique de la saison, le Circuit Het Nieuwsblad. Entre Gand et Ninove, les secteurs pavés et côtes parmi les plus relevées des Ardennes flamandes vont être dévorés en quelques heures. Mais quel Flandrien ou Flandrienne sortira vainqueur de ce premier rendez-vous important du printemps ?

► Cliquez ici pour découvrir la présentation du Circuit Het Nieuwsblad féminin

Les moments-clés du parcours

Cette 74e édition du Circuit Het Nieuwsblad a connu quelques changements par rapport à l’an dernier. Après un déménagement du côté de Meerbeke qui n’a pas été jugé concluant (malgré la victoire en solo de Michael Valgren devant un peloton encore bien large), la direction de course a décidé de déplacer l’arrivée de cette première course belge de l’année dans le centre de Ninove, quelques kilomètres plus loin, pour favoriser une course plus tactique d’ici la ligne d’arrivée. Mais ce n’est pas la seule nouveauté. Depuis le départ du Kuipke de Gand, le célèbre vélodrome de la cité flandrienne, les coureurs vont entrer rapidement dans le vif du sujet avec le premier des trois premiers passages sur le secteur pavé du Haaghoek après seulement 38 kilomètres de course, suivi d’une ascension sur le Leberg, une ascension qui va surtout user les gambettes avec son petit kilomètre à plus de 4% de moyenne. L’objectif de l’organisation est surtout de fatiguer les organismes, pour éviter une course d’attente vers Ninove.

Le peloton va ainsi enchaîner, après le deuxième passage sur le Haaghoek, les célèbres côtes de la région : la Paddestraat, autre secteur pavé corsé, avant le Rekelberg, le Valkenberg, le Wolvenberg et le Molenberg. Autant de pavés en une fois, cela va créer des dégâts. Et cela ne s’arrête pas à ces secteurs dégradés par les années, et rendus encore plus ardus par les forts vents annoncés (voir le point météo plus bas). Après un troisième passage sur le Haaghoek, la course entrera dans sa phase finale avec le Leberg, suivi des montées sèches du Berendries et de l’Elverenberg. Avant une longue descente vers le juge de paix de ce Circuit Het Nieuwsblad : le Mur de Grammont, suivi de son acolyte, le Bosberg, situé à 13 kilomètres de l’arrivée. La course devrait donc être bien plus haletante avec cette arrivée légèrement rapprochée et surtout un final légèrement plus sinueux. Même si une longue nationale lancera le peloton (ou ce qu’il en restera) vers Ninove, les derniers kilomètres annoncent un combat plus tactique, avec une possibilité pour un échappé de faire la différence. Il faudra en tout cas se montrer en verve sur le Mur et les pavés du Bosberg pour rêver de la victoire.

Les favoris

Comme chaque année désormais, le « Wolfpack » de Deceuninck-Quick Step s’annonce indomptable. Les hommes de Patrick Lefevere ont dominé les classiques flandriennes l’an dernier, après avoir manqué leur course sur le Circuit Het Nieuwsblad. Ils doivent donc se faire pardonner sur cette classique d’ouverture qui ne leur sourit que très rarement. La dernière victoire d’un Quick Step date en effet de… 2005, grâce à Nick Nuyens à l’époque. Cette fois, l’équipe dispose de sacrés atouts avec l’expérimenté Philippe Gilbert en leader et capitaine de route décidé à ramener un troisième succès de cette course qui lui a permis de se révéler au grand public, le champion de Belgique Yves Lampaert comme habitué des coups collectifs, ou encore Zdenek Stybar, en joker tchèque prêt à sauter dans les attaques pour jouer la carte de l’équipe. Et comme lors de chaque édition du Circuit Het Nieuwsblad, la presse belge tentera de mettre ce groupe en duel avec l’autre grande équipe belge du WorldTour, la Lotto-Soudal. L’équipe de la Loterie nationale comptera sur ses deux leaders belges pour faire la différence : Tiesj Benoot, l’homme fort des Flandriennes qui espère enfin être débarrassé des blessures à répétition, et Tim Wellens, déjà vainqueur à trois reprises depuis le début de la saison. Et si Wellens a encore répété qu’il garde une pensée claire pour les Ardennaises, le puncheur limbourgeois a les qualités pour se faufiler dans un groupe de tête, même sur les pavés.

Et le vainqueur sortant ? Le Danois Michael Valgren (Dimension Data) a de nouveau été discret en ce début de saison, avec toutefois une belle prestation sur le Tour d’Algarve, sur lequel il a terminé à la 10e place de l’étape-reine au sommet de l’Alto de Foia. Le puncheur de 27 ans a profité l’an dernier d’une force collective et d’un effet de surprise, il lui faudra cette fois faire preuve de plus de caractère encore pour se dégager du peloton. Car il bénéficiera cette fois d’une équipe moins en verve que l’an dernier, malgré la présence d’Edvald Boasson Hagen comme joker norvégien. La force collective, c’est ce sur quoi le Belge Sep Vanmarcke (EF Education First) espère compter ce samedi, une semaine après avoir retrouvé le chemin de la victoire sur le Tour du Haut-Var. Avec l’ex-vainqueur Sebastian Langeveld à ses côtés, il peut prétendre à une nouvelle victoire sur ce Circuit Het Nieuwsblad, sept ans après sa révélation face à Tom Boonen. Alors que la Trek-Segafredo pourrait être aux avant-postes avec ses deux Belges, Jasper Stuyven et Edward Theuns, durs-au-mal qui ont les qualités pour prendre leurs distances avec le peloton ou pour devancer au sprint un groupe réduit. Et le champion olympique Greg Van Avermaet (CCC), bien entouré, peut clairement jouer également le triplé sur cette course au vu de sa forme en ce début de saison, avec une victoire sur le Tour de Valence, sur des pentes qu’il retrouvera vers Ninove.

Toujours côté belge, l’ancien champion du monde de cyclo-cross Wout van Aert (Jumbo-Visma) sera particulièrement scruté pour sa première course sur route sous son nouveau maillot jaune et noir. Désormais catapulté leader d’une équipe WorldTour sur les classiques, il aura une sacrée pression sur les épaules, même s’il affirme « ne pas vouloir (se) mettre de pression à obtenir un bon résultat. Il faut être présent dès la première épreuve, c’est certain, et la deuxième place n’est jamais suffisante. Mais on va essayer d’être sur la bonne voie pour réussir ce printemps ». Il s’agira en tout cas d’un premier test sur route pour Van Aert, alors que d’autres coureurs ont déjà enchaîné les résultats probants en ce début de saison. Comme le champion d’Europe Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), déjà vainqueur sur le Tour de Valence et sur le Tour d’Andalousie, ou le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana), qui doit encore se jauger sur les Flandriennes mais a impressionné sur le Tour d’Oman avec trois victoires d’étape consécutives et un classement général. Et on oublierait presque Niki Terpstra (Direct Énergie), propulsé seul leader au sein d’une équipe qui ne propose pas le même profil que la Quick Step. Il a en tout cas l’expérience pour faire son trou, même en solo dans le final.

La météo

Le temps sera majoritairement nuageux avec la présence de quelques éclaircies durant l’après-midi. Les températures resteront autour de 10 à 12°C au fil de la journée. Le vent, par contre, sera fort et soufflera d’ouest à sud-ouest entre 40 et 50 km/h, avec des rafales jusqu’à 60 km/h en fin d’après-midi. Les bourrasques risquent donc bien de pousser les coureurs dans le final vers Ninove.

La carte et le profil de la 74e édition du Circuit Het Nieuwsblad masculin :

Cliquez ici pour découvrir la carte interactive avec l’itinéraire-horaire du Circuit Het Nieuwsblad 2019

Le mode d’emploi de la 74e édition du Circuit Het Nieuwsblad masculin :

Présentation des coureurs : dès 9h15 dans le Kuipke à Gand

Départ fictif : 11h35 depuis le Kuipke à Gand

Départ réel : 11h45 sur l’Hundelgemsesteenweg à Merelbeke

Distance : 200 kilomètres

Arrivée : vers 16h40 sur l’Onderwijslaan à Ninove

Difficultés :
Km 38,9 – Secteur pavé 1 : Haaghoek (2000 m)
Km 41,9 – Côte 1 : Leberg (950 m à 4,2%)
Km 69,9 – Secteur pavé 2 : Hulsepontweg (1800 m)
Km 75,6 – Côte 2 : Den Ast (450 m)
Km 101,4 – Côte 3 : Katteberg (1000 m)
Km 107,8 – Secteur pavé 3 : Haaghoek (2000 m)
Km 110,9 – Côte 4 : Leberg (950 m à 4,2%)
Km 117,0 – Secteur pavé 4 : Paddestraat (2300 m)
Km 126,0 – Côte 5 : Rekelberg (800 m à 4%)
Km 133,9 – Côte 6 : Valkenberg (540 m à 8,1%)
Km 145,2 – Côte 7 : Wolvenberg (645 m à 7,9%)
Km 145,4 – Secteur pavé 5 : Ruiterstraat (800 m)
Km 148,6 – Secteur pavé 6 : Kerkgate (1030 m)
Km 151,2 – Secteur pavé 7 : Jagerij (800 m)
Km 157,5 – Côte 8 : Molenberg (463 m à 7%)
Km 162,0 – Secteur pavé 8 : Haaghoek (2000 m)
Km 169,0 – Côte 9 : Berendries (940 m à 7%)
Km 171,5 – Côte 10 : Elverenberg-Vossenhol (1268 m à 3,6%)
Km 183,3 – Côte 11 : Mur de Grammont (475 m à 9,3%)
Km 187,2 – Côte 12 : Bosberg (980 m à 5,8%)

Liste des partants : cliquez ici pour télécharger en PDF la liste des partants.

Palmarès :
2009 Thor Hushovd (Nor)
2010 Juan Antonio Flecha (Esp)
2011 Sebastian Langeveld (P-B)
2012 Sep Vanmarcke (BEL)
2013 Luca Paolini (Ita)
2014 Ian Stannard (G-B)
2015 Ian Stannard (G-B)
2016 Greg Van Avermaet (BEL)
2017 Greg Van Avermaet (BEL)
2018 Michael Valgren (Dan)

Diffusion TV :
– Dès 14h00 sur La Une (RTBF)
– Dès 13h30 sur Één/Sporza (VRT)
– Dès 14h00 sur L’Équipe

L’épreuve féminine

Chez les dames également, le tracé de ce Circuit Het Nieuwsblad a connu quelques modifications avec un final plus ardu pour éviter un nouveau sprint, comme l’an dernier. Cinq secteurs pavés et dix côtes composeront cette première classique belge de la saison, avec un enchaînement légèrement différent que les hommes. Après l’Elverenberg, à 37 km de l’arrivée, les coureuses devront affronter les rudes Tenbosse et Eikenmolen, avant d’aller affronter, douze kilomètres plus loin, le Mur de Grammont et le Bosberg. La différence devrait donc se faire sur ces passages pavés abruptes.

La Danoise Christina Siggaard (Virtu) espèrera évidemment rééditer son exploit de l’an dernier mais devra cravacher sur les côtes ajoutées pour s’offrir le doublé à Ninove. La Néerlandaise Lucinda Brand (Sunweb), déjà en verve sur les cyclo-cross de ce début d’année, risque plutôt de faire la différence sur ce profil accidenté, tout comme la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon SRAM), l’Italienne Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), l’Australienne Chloe Hosking (Alé Cipollini) ou la championne du monde Anna van der Breggen (Boels-Dolmans), vainqueur en 2015. Cette course sonnera également le retour de la championne du monde du contre-la-montre Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott), de retour plus tôt que prévu à la compétition malgré une lourde opération au genou qui devait la tenir écartée des courses jusqu’à la fin du printemps. Ce Circuit Het Nieuwsblad sera donc un test pour la Néerlandaise.

La carte et le profil de la 14e édition du Circuit Het Nieuwsblad féminin :

Le mode d’emploi de la 14e édition du Circuit Het Nieuwsblad féminin :

Présentation des coureuses : dès 10h30 dans le Kuipke à Gand

Départ fictif : 11h43 depuis le Kuipke à Gand

Départ réel : 11h54 sur l’Hundelgemsesteenweg à Merelbeke

Distance : 122,9 kilomètres

Arrivée : vers 15h20 sur l’Onderwijslaan à Ninove

Difficultés :
Km 38,9 – Secteur pavé 1 : Haaghoek (2000 m)
Km 41,9 – Côte 1 : Leberg (950 m à 4,2%)
Km 53,8 – Côte 2 : Wolvenberg (645 m à 7,9%)
Km 54,0 – Secteur pavé 2 : Ruiterstraat (800 m)
Km 57,2 – Secteur pavé 3 : Kerkgate (1030 m)
Km 59,8 – Secteur pavé 4 : Jagerij (800 m)
Km 66,0 – Côte 3 : Molenberg (463 m à 7%)
Km 71,0 – Secteur pavé 5 : Paddestraat (2300 m)
Km 80,0 – Côte 4 : Rekelberg (800 m à 4%)
Km 84,0 – Côte 5 : Berendries (940 m à 7%)
Km 86,4 – Côte 6 : Elverenberg-Vossenhol (1268 m à 3,6%)
Km 91,0 – Côte 7 : Tenbosse (450 m à 6,9%)
Km 96,5 – Côte 8 : Eikenmolen (610 m à 5,9%)
Km 106,2 – Côte 9 : Mur de Grammont (475 m à 9,3%)
Km 110,1 – Côte 10 : Bosberg (980 m à 5,8%)

Liste des partantes : cliquez ici pour télécharger en PDF la liste des partantes.

Palmarès :
2009 Suzanne de Goede (P-B)
2010 Emma Johansson (Suè)
2011 Emma Johansson (Suè)
2012 Loes Gunnewijk (P-B)
2013 Tiffany Cromwell (Aus)
2014 Amy Pieters (P-B)
2015 Anna van der Breggen (P-B)
2016 Elizabeth Armitstead (G-B)
2017 Lucinda Brand (P-B)
2018 Christina Siggaard (Dan)

Diffusion TV :
– Dès 13h30, en direct simultané avec la course masculine sur Één/Sporza (VRT)
– Dès 12h00, en direct sur Proximus Sports, via Facebook

Photo : Dimension Data – Graphiques : Flanders Classics

Pin It on Pinterest