L’UCI confirme les équipes du WorldTour et continentales pro pour 2018

L’Union Cycliste Internatiionale (UCI) a dévoilé ce lundi les différentes équipes qui presteront la saison prochaine au niveau WorldTour ainsi qu’au niveau continental pro.

L’Union Cycliste Internatiionale (UCI) a dévoilé ce lundi les différentes équipes qui presteront la saison prochaine au niveau WorldTour ainsi qu’au niveau continental pro.

18 équipes seront ainsi présentes en première division la saison prochaine, alors que 26 formations ont obtenu leur licence pour le niveau continental pro. Seule l’équipe Aqua Blue Sport doit encore obtenir son sésame pour la seconde division : la Commission des Licences de l’UCI doit encore rendre son avis sur la demande de la formation irlandaise créée en 2017 et attend notamment divers documents administratifs pour statuer sur ce cas. Il semble toutefois difficile de ne pas imaginer l’équipe de Stephen Moore hors du circuit continental pro après une première saison plutôt réussie, avec notamment une participation et une victoire d’étape sur le Tour d’Espagne.

Voici les équipes qui obtiennent une licence WorldTour pour 2018 :

– Ag2r-La Mondiale (Fra)
– Astana Pro Team (Kaz)
– Bahrain-Merida (Brn)
– BMC Racing Team (USA)
– Bora-Hansgrohe (All)
– Dimension Data (Afs)
– Groupama- FDJ (Fra)
Lotto-Soudal (BEL)
– Mitchelton-Scott (Aus)
– Movistar Team (Esp)
Quick Step Floors (BEL)
– Team EF Education First-Drapac p/b Cannondale (USA)
– Team Katusha-Alpecin (Sui)
– Team Lotto NL-Jumbo (P-B)
– Team Sky (G-B)
– Team Sunweb (All)
– Trek-Segafredo (USA)
– UAE Team Emirates (EAU)

Voici les équipes qui obtiennent une licence continental pro pour 2018 :

– Androni Giocattoli-Sidermec (Ita)
– Bardiani-CSF (Ita)
– Burgos BH (Esp)
– Caja Rural-Seguros RGA (Esp)
– CCC Sprandi Polkowice (Pol)
– Cofidis, Solutions Crédits (Fra)
– Delko Marseille Provence KTM (Fra)
– Direct Énergie (Fra)
– Euskadi Basque Country-Murias (Esp)
– Fortuneo-Oscaro (Fra)
– Gazprom-Rusvelo (Rus)
– Hagens Berman-Axeon (USA)
– Holowesko-Citadel p/b Arapahoe Resources (USA)
– Israel Cycling Academy (Isr)
– Manzana-Postobon Team (Col)
– Nippo-Vini Fantini-Europa Ovini (Ita)
– Rally Cycling (USA)
– Roompot-Nederlandse Loterij (P-B)
Sport Vlaanderen-Baloise (BEL)
– Team Novo Nordisk (USA)
– UnitedHealthcare Professional Cycling Team (USA)
Vérandas Willems-Crelan (BEL)
– Vital Concept Club (Fra)
Wanty-Groupe Gobert (BEL)
WB Aqua Protect-Veranclassic (BEL)
– Wilier Triestina-Selle Italia (Ita)

Photo : UCI

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent article

Un échantillon de Chris Froome sur la Vuelta 2017 dévoile un résultat anormal : vers une suspension ?

Article suivant

Maxime Monfort ne veut pas disputer le Giro : direction le Tour de France ?

Articles similaires
Le champion du monde Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) lors de la Coupe du monde de cyclo-cross à Anvers, le 23 décembre 2023. - Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Mathieu van der Poel préfère la course sur route au VTT aux Jeux olympiques de Paris : le choix de la raison

Le champion du monde sur route préfère limiter son nombre de jours de course et disputer le Tour de France en vue de la course sur route des Jeux olympiques de Paris, sur laquelle il espère obtenir la médaille d'or. Il fait donc officiellement une croix sur le VTT cross-country, après une tentative manquée à Tokyo, trois ans plus tôt.
Lire plus
Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) remporte le Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

Tour des Flandres : comment Alpecin-Deceuninck et Lidl-Trek ont maîtrisé pour les succès de Van der Poel et Longo Borghini

Le champion du monde Mathieu van der Poel a profité du travail de sa formation en amont, avant de filer en solitaire à plus de 40 kilomètres de l'arrivée, pour s'offrir sa troisième victoire sur le Tour des Flandres, là où la championne d'Italie Elisa Longo Borghini a bénéficié du boulot tactique de l'équipe Lidl-Trek pour glaner un deuxième succès à Audenarde.
Lire plus
Total
0
Share