Hitec Products lance un crowdfunding pour sauver son équipe cycliste féminine

L’équipe cycliste féminine Hitec Products Birk Sport est en proie à des difficultés financières suite au désistement d’un partenaire principal pour la suite de la saison : la formation norvégienne a lancé une campagne de financement participatif afin d’assurer sa survie. L’objectif ? 50.000 euros d’ici le 25 mai.

Sale temps pour le cyclisme féminin. L’équipe cycliste Hitec Products Birk Sport est à quelques euros de la disparition… La formation norvégienne, active depuis 2009 et véritable pilier du peloton féminin vu son caractère international, risque de ne pas finir la saison en raison du désistement, début avril, d’un des partenaires principaux de l’équipe. « Une réduction des revenus de nos sponsors, combinée à une augmentation des coûts des licences de l’Union Cycliste Internationale (UCI) et des fédérations, de l’assurance, des voyages et de l’équipement ont mené l’équipe à des difficultés financières, et nous avons déjà dû réduire notre activité et notre équipement », explique l’équipe par voie de communiqué.

S’il ne s’agit pas d’une première pour Hitec Products, la situation actuelle semble toute proche d’une fin prématurée. « Les difficultés sur le marché ces trois dernières années ont rendu les choses bien plus difficiles et maintenant, la survie de l’équipe est en danger », confirme la formation. « Nous sommes dépendants d’argent frais de la part de sponsors pour compléter la saison et nous cherchons des nouveaux partenaires pour pouvoir continuer le développement du cyclisme féminin norvégien ». Et pas seulement. L’équipe se compose aujourd’hui d’un noyau de 13 cyclistes dont l’ancienne championne du monde Tatiana Guderzo, la championne du Danemark Camilla Møllebro ou encore l’Allemande Charlotte Becker. Et au fil des années, Hitec Products a accueilli la Suédoise Emma Johansson, l’Allemande Lisa Brennauer, l’Italienne Elisa Longo Borghini, l’Australienne Chloe Hosking ou encore la Française Audrey Cordon-Ragot. Bref, de grands noms du peloton féminin contemporain.

50.000 euros à trouver

Encore cette saison, l’équipe norvégienne a décroché trois succès, en Chine, via Charlotte Becker, et espère pouvoir poursuivre sur le calendrier international avec le soutien de ses supporters. « Vu que nos filles vont très bien cette saison, nous voulons leur donner le meilleur programme de courses. Les quatre prochains mois sont remplis de courses que nous devons annuler si nous n’obtenons pas d’aide financière », ajoute encore Hitec Products. Elle a donc encore une semaine pour trouver 50.000 euros. Et pour cela, l’équipe norvégienne a lancé une campagne de financement participatif sur GoFundMe afin de demander l’appui des supporters. Cliquez sur ce lien pour participer à la campagne.

Si Hitec Products parvient à atteindre ce palier symbolique, l’équipe pourrait donc poursuivre au moins cette saison. La formation norvégienne devra ensuite trouver un nouveau sponsor pour lui permettre d’espérer un futur plus optimiste.

Photo :


Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 27 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest