Classements, maillots, délais… : voici le règlement du Tour d’Espagne 2021

Comment sont calculés le classement général et les différents classements annexes de la 76e édition du Tour d’Espagne ? On fait le point sur le règlement de l’épreuve, disputée du 14 août au 5 septembre entre Burgos et Saint-Jacques-de-Compostelle.

Découvrez notre présentation complète des 21 étapes du Tour de France 2021

Roglic, Bernal, Pidcock… : les dix coureurs à suivre sur le Tour d’Espagne 2021

Classement général – Maillot rouge

Le classement général se calcule au temps et reprend l’addition des temps réalisés par chaque coureur dans les 21 étapes, contenu tenu des pénalités et des bonifications en temps. Le premier de ce classement est récompensé chaque jour par le port du maillot rouge.

Outre ce classement de régularité au temps, des bonifications sont accordées sur les étapes, en dehors des deux contre-la-montre :

  • 10, 6 et 4 secondes pour les trois premiers coureurs classés sur toutes les arrivées des étapes en ligne.
  • 3, 2 et 1 seconde(s) pour les trois premiers coureurs classés lors des sprints intermédiaires des étapes 2, 4, 5, 6, 8, 13, 14, 16 et 19 et au sommet des derniers cols des étapes 3, 7, 9, 10, 11, 12, 15, 17, 18 et 20

En cas d’égalité de temps, les centièmes de seconde enregistrés lors des contre-la-montre individuel sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs. En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l’addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape disputée.

Classement par points – Maillot vert

Le classement par points est calculé par l’addition des points enregistrés dans les classements de chaque étape. Les points sont distribués différemment selon la difficulté de chaque étape, définie grâce à un barème à découvrir ci-dessous. Le premier de ce classement porte le maillot vert.

Le barème des points :

  • Étapes en ligne (soit les étapes 2, 4, 5, 8, 13 et 16) : les 15 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 50, 30, 20, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 7, 6, 5, 4, 3 et 2 points.
  • Étapes de moyenne montagne (soit les étapes 6, 10, 11, 12 et 19) : les 15 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 30, 25, 22, 19, 17, 15, 13, 11, 9, 7, 6, 5, 4, 3 et 2 points.
  • Étapes de montagne (soit les étapes 3, 7, 9, 14, 15, 17, 18 et 20) : les 15 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s).
  • Contre-la-montre individuel (soit les étapes 1 et 21) : les 15 premiers coureurs à l’arrivée reçoivent respectivement 20, 17, 15, 13, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point(s).
  • Sprints intermédiaires (sur toutes les étapes en ligne) : les 5 premiers coureurs sur chaque sprint intermédiaire reçoivent respectivement 20, 17, 15, 13 et 10 points.

En cas d’ex æquo dans un classement d’étape, les coureurs classés sont crédités des points qui leur seraient attribués, divisés par le nombre de concurrents concernés. Les points ainsi obtenus sont arrondis au demi-point supérieur.

En cas d’égalité de points au classement général, les coureurs sont départagés par leur nombre de victoires d’étapes puis par le nombre de victoires dans les sprints intermédiaires comptant pour le classement général par points et enfin par le classement général individuel au temps.

 

Classement de la montagne – Maillot blanc à pois bleus

Le classement de la montagne est calculé par l’addition des points enregistrés au sommet de côtes et cols répertoriés par l’organisation. Le premier de ce classement porte le maillot blanc à pois bleus.

Le barème des points :

  • Le col hors-catégorie (Altu d’El Gamoniteiru) : les 6 premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 20, 15, 10, 6, 4 et 2 points.
  • Les arrivées au sommet hors-catégorie (Alto de Velefique et Lacs de Covadonga) : les 5 premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 15, 10, 6, 4 et 2 points.
  • Les cols et côtes de 1re catégorie : les 5 premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 10, 6, 4, 2 et 1 point(s).
  • Les cols et côtes de 2e catégorie : les 3 premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 5, 3 et 1 point(s).
  • Les cols et côtes de 3e catégorie : les 3 premiers coureurs au sommet reçoivent respectivement 3, 2 et 1 point(s).

En cas d’égalité de points entre deux coureurs, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des cols ou côtes hors-catégorie sera déclaré vainqueur. En cas de nouvelle égalité, on regardera aux places de premier au sommet des cols ou côtes de 1re catégorie, puis de 2e catégorie, puis de 3e catégorie, puis de 4e catégorie. Enfin, éventuellement, on regardera à la place au classement général final au temps.

 

Classement des jeunes – Maillot blanc

Le classement du meilleur jeune se calcule au temps et reprend l’addition des temps réalisés par chaque coureur né après le 1er janvier 1996 (soit âgés de moins de 25 ans) dans les 21 étapes. Le premier de ce classement est récompensé chaque jour par le port du maillot blanc.

Classement par équipes

Le classement par équipes se calcule au temps réalisé par les trois meilleurs coureurs de chaque équipe au terme de chacune des 21 étapes de l’épreuve.

Au classement général, en cas d’ex æquo, les équipes sont départagées par leur nombre de victoires d’étapes par équipe, puis par leur nombre de places de deuxième, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un nombre de places obtenues par l’une ou l’autre permette d’établir leur classement définitif. S’il y a toujours égalité, les équipes sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement général individuel.

Les délais à l’arrivée

Tous les coureurs au départ d’une étape du Tour d’Espagne doivent terminer chaque étape dans les délais prévus par l’organisateur selon deux critères prédéfinis par le règlement : la difficulté de l’étape et la vitesse moyenne du vainqueur. Voici les différents barèmes proposés :

  • Pour les étapes 2 et 5 : le temps du vainqueur + 7% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 34 km/h ; + 8% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 34 et 36 km/h ; + 9% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 10% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 38 et 40 km/h ; + 11% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 40 et 42 km/h ; + 12% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 42 et 44 km/h ; + 13% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 44 et 46+ km/h ; + 14% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 46 et 48 km/h ; + 15% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 48 km/h.
  • Pour les étapes 4, 6, 8, 13 et 16 : le temps du vainqueur + 6% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 34 km/h ; + 7% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 34 et 36 km/h ; + 9% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 11% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 38 et 40 km/h ; + 13% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 40 et 42 km/h ; + 15% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 42 et 44 km/h ; + 17% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 44 et 46 km/h ; + 19% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 46 km/h.
  • Pour les étapes 10, 11, 12 et 19 : le temps du vainqueur + 6% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 32 km/h ; + 8% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 32 et 34 km/h ; + 10% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 34 et 36 km/h ; + 12% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 14% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 16% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 38 et 40 km/h ; + 18% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 40 km/h.
  • Pour les étapes 3 et 7 : le temps du vainqueur + 6% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 30 km/h ; + 8% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 30 et 32 km/h ; + 10% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 32 et 34 km/h ; + 12% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 34 et 36 km/h ; + 14% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 16% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 38 et 40 km/h ; + 18% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 40 km/h.
  • Pour les étapes 9, 14, 15, 17, 18 et 20 : le temps du vainqueur + 10% de ce temps si la vitesse moyenne du vainqueur est inférieure ou égale à 30 km/h ; + 12% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 30 et 32 km/h ; + 14% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 32 et 34 km/h ; + 16% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 34 et 36 km/h ; + 18% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 36 et 38 km/h ; + 20% si la vitesse moyenne du vainqueur est comprise entre 38 et 40 km/h ; + 18% si la vitesse moyenne du vainqueur est supérieure à 40 km/h.
  • Pour les étapes 1 et 21 (contre-la-montre) : le temps du vainqueur + 35%

Cliquez ici pour télécharger le règlement complet du Tour d’Espagne 2021 en PDF

Photos : ASO/Luis Ángel Gómez/Gomez Sport

Pin It on Pinterest