Les parcours des classiques flandriennes confirmés : pas de Mur de Grammont sur le Tour des Flandres

Suite à l’officialisation définitive du calendrier de l’UCI pour cette fin de saison 2020, Flanders Classics, principal organisateur des classiques flamandes, a annoncé les parcours des nouvelles éditions de ses épreuves : la Flèche Brabançonne (le 7 octobre), Gand-Wevelgem (le 11 octobre), le Grand Prix de l’Escaut (le 14 octobre) et le Tour des Flandres (le 18 octobre). Avec quelques changements importants en raison des changements de dates et de la crise sanitaire du Covid-19.

Ces modifications de parcours interviennent principalement suite au nouveau calendrier présenté par l’UCI, et qui incite à un enchaînement de courses particulièrement important. Il est dès lors difficile de demander aux coureurs un effort aussi intense qu’habituellement, alors que les épreuves sont moins imbriquées les unes sur les autres. Pour permettre aux coureurs de se reposer suffisamment entre les courses, Flanders Classics a décidé de réduire les distances de ses courses et d’offrir des tracés moins ardus qu’à l’accoutumée. Voici les différents tracés proposés tant pour les dames que pour les messieurs.

La Flèche Brabançonne (7 octobre)

Pour le peloton masculin, la Flèche Brabançonne sera plus courte d’une quinzaine de kilomètres suite à une modification du parcours du côté de Beersel, où le peloton ne devra plus réaliser qu’une seule boucle autour de l’ancienne arrivée d’Alsemberg. Le final reste quasiment le même avec les montées de Hagaard, de la Hertstraat et du Schavei, juste avant l’arrivée, alors que l’Ijskelderlaan disparaît au profit de la montée de la Moskesstraat en raison de travaux dans le centre d’Overijse. Le site d’arrivée ne change toutefois pas.

Découvrez l’itinéraire-horaire de la Flèche Brabançonne masculine

Chez les dames, pas de changement en vue : comme indiqué en janvier dernier, le peloton féminin aura droit à un nouveau tracé sur la Flèche Brabançonne avec un départ depuis Lennik et une arrivée sur le même circuit que les hommes, à Overijse. Le tout sur une distance de 121,9 kilomètres, avec 20 côtes au programme.

Découvrez l’itinéraire-horaire de la Flèche Brabançonne féminine

Gand-Wevelgem (11 octobre)

Le parcours de cette habituelle classique de l’Yser est bouleversé suite à la décision de Flanders Classics d’éviter tout passage en territoire français (afin d’éviter une surcharge à l’organisation et la sécurisation des lieux suite à la crise sanitaire du Covid-19). Plusieurs ascensions disparaissent donc, comme le Mont des Cats, le Mont Noir et le Vert Mont. L’organisation conserve toutefois les passages sur les Plugstreets et les Moëres, et annonce un troisième passage sur le Mont Kemmel, pour permettre une plus grande sélection avant le retour sur Ypres et Wevelgem, au bout de 238 kilomètres de course.

Découvrez l’itinéraire-horaire de Gand-Wevelgem masculin

Pour les dames, pas de grand changement : elles partiront d’Ypres et passeront par le Scherpenberg et le Mont Vidaigne avant le passage sur le Mont Kemmel.

Découvrez l’itinéraire-horaire de Gand-Wevelgem féminin

Grand Prix de l’Escaut (14 octobre)

L’épreuve dédiée aux sprinters partira encore une fois des Pays-Bas, à Terneuzen, avant une boucle en Zélande suivie de l’arrivée à Schoten, pour trois boucles locales autour de la banlieue anversoise. Le parcours est légèrement modifié en Zélande, pour diminuer la distance de cette semi-classique qui ne fera plus que 183 kilomètres.

Découvrez l’itinéraire-horaire du Grand Prix de l’Escaut

Tour des Flandres (18 octobre)

Voici certainement le changement de parcours qui fait le plus grand bruit : pour permettre au peloton de se disputer la victoire sur un tracé moins difficile, l’organisation a décidé de supprimer plusieurs côtes du Tour des Flandres masculin, comme la première ascension du Vieux Quaremont, le Tenbosse et le célèbre Mur de Grammont. « Nous n’avions pas connaissance de l’intention de Flanders Classics de modifier ou de raccourcir le parcours du Tour des Flandres. (…) Je ne peux pas comprendre qu’en raccourcissant le parcours de 30 kilomètres, on décide de se passer du Mur. Comme si vous ne pouviez pas vous passer d’une partie du parcours qui causerait moins de dommages moraux aux fans de cyclisme », lâche carrément le bourgmestre de Grammont, Guido De Padt, sur le site de Sporza. « Le Mur est un atout incroyable pour le Ronde et l’organisation. Je pense qu’ils avaient la possibilité de conserver cet atout sur le parcours ».

Au-delà de cette question, le bourgmestre s’interroge notamment sur le fait que la commune de Grammont n’a pas souhaité payer 50 000 euros de plus, l’an dernier pour bien figurer sur le parcours du Tour des Flandres. Alors que le Mur de Grammont a été retiré du tracé du Tour des Flandres durant cinq ans, avant son retour sur le parcours en 2017 suite à la modification du départ de l’épreuve à Anvers. Le bourgmestre de Grammont craint donc que cette annonce de Flanders Classics soit une étape avant l’annonce d’une sortie définitive du « Muur » du Tour des Flandres.

Après l’ajout du Valkenberg, le final du parcours du Tour des Flandres 2020 ne change toutefois pas : les 50 derniers kilomètres seront ceux prévus initialement avec le Koppenberg, le Steenbeekdries, le Taaienberg, le Kruisberg, le Vieux Quaremont et le Paterberg comme ascension finale.

Découvrez l’itinéraire-horaire du Tour des Flandres masculin

Pour les dames, pas de changement en vue : elles devront affronter le même final que les hommes à partir du Taaienberg jusqu’à Audenarde.

Découvrez l’itinéraire-horaire du Tour des Flandres féminin

Photo : Wikimedia Commons/LimoWreck – CC 3.0

Pin It on Pinterest