Tour de France 2019 : notre présentation complète de la 15e étape

Cette troisième et dernière étape pyrénéenne sera l’étape-reine de cette semaine de course avec trois cols à affronter, dont le délicat Mur de Péguère et la montée inédite du Prat d’Albis.
Peloton Échappées Pyrénées – 12e étape Tour de France 2019 – ASO Alex Broadway

Cette troisième et dernière étape pyrénéenne sera l’étape-reine de cette semaine de course avec trois cols à affronter, dont le délicat Mur de Péguère et la montée inédite du Prat d’Albis.

On compte en effet plus de 4800 mètres de dénivelé positif sur cette journée, qui commence doucement depuis Limoux avant les 85 derniers kilomètres dans la haute montagne. La montée du Mur de Péguère, et ses trois derniers kilomètres à près de 11,7% de moyenne, sera l’une des grandes attractions de cette étape, avant l’ascension du Prat d’Albis, sur les sommets de Foix, qui proposera quelques passages à 11% avant une finale plus régulière dans les 4 derniers kilomètres. Les purs grimpeurs apprécieront donc les pentes plus raides pour tenter l’une ou l’autre offensive, avant la deuxième journée de repos.

Découvrez notre présentation complète des 21 étapes du Tour de France 2019.

Les détails techniques de la 15e étape de la 106e édition du Tour de France :

Départ fictif : 12h05 sur l’avenue Fabre d’Églantine à Limoux.

Départ réel : 12h10 sur la D118, après 2,4 km en défilé.

Distance : 185 kilomètres

Arrivée : vers 17h25 au sommet du Prat d’Albis.

Les difficultés du jour :
Km 60,5 – 2e cat. : Col de Montségur (6,8 km à 6% de moyenne)
Km 120,5 – 1re cat. : Port de Lers (11,4 km à 7%)
Km 147 – 1re cat. : Mur de Péguère (9,3 km à 7,9%)
Km 185 – 1re cat. : Foix – Prat d’Albis (11,8 km à 6,9%)

Les favoris :
***
Egan Bernal (Team INEOS), Thibaut Pinot (Groupama-FDJ)

**
Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), Mikel Landa (Movistar)

*
Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Warren Barguil (Arkea-Samsic), Jakob Fuglsang (Astana), Nairo Quintana (Movistar), Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), Geraint Thomas (Team INEOS), Rigoberto Uran (EF Education First), Alejandro Valverde (Movistar)

Télévision :
– Dès 11h55 sur La Deux (RTBF), avec Rodrigo Beenkens et Cyril Saugrain aux commentaires.
– Dès 11h55 sur France 2, puis dès 12h55 sur France 3, puis dès 15h00 sur France 2 avec Alexandre Pasteur, Laurent Jalabert et Marion Rousse aux commentaires.
– Dès 12h00 sur Eurosport 1.

Météo :
– Dans la plaine : entre 27 et 30°C, ensoleillé puis légèrement nuageux, vent soufflant d’est à nord-est entre 5 et 10 km/h.
– En montagne : entre 23 et 25°C, ensoleillé puis légèrement nuageux, vent soufflant d’est à nord-est entre 10 et 20 km/h.

Les cartes et profils de la 15e étape du Tour de France 2019 : 

 

Graphiques : ASO/Geoatlas – Photo : ASO/Alex Broadway

Total
0
Shares

Les commentaires sont fermés.

Précédent article
Peloton - Hourquette d'Ancizan - 12e étape Tour de France 2019

Tour de France 2019 : notre présentation complète de la 14e étape

Article suivant

Tour de France : plus aucune équipe n’a le contrôle avant la troisième semaine

Articles similaires
Le champion du monde Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) lors de la Coupe du monde de cyclo-cross à Anvers, le 23 décembre 2023. - Photo : Alain Vandepontseele/Alain VDP Photography

Mathieu van der Poel préfère la course sur route au VTT aux Jeux olympiques de Paris : le choix de la raison

Le champion du monde sur route préfère limiter son nombre de jours de course et disputer le Tour de France en vue de la course sur route des Jeux olympiques de Paris, sur laquelle il espère obtenir la médaille d'or. Il fait donc officiellement une croix sur le VTT cross-country, après une tentative manquée à Tokyo, trois ans plus tôt.
Lire plus
Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) remporte le Tour des Flandres 2024 - Photo : capture Eurosport

Tour des Flandres : comment Alpecin-Deceuninck et Lidl-Trek ont maîtrisé pour les succès de Van der Poel et Longo Borghini

Le champion du monde Mathieu van der Poel a profité du travail de sa formation en amont, avant de filer en solitaire à plus de 40 kilomètres de l'arrivée, pour s'offrir sa troisième victoire sur le Tour des Flandres, là où la championne d'Italie Elisa Longo Borghini a bénéficié du boulot tactique de l'équipe Lidl-Trek pour glaner un deuxième succès à Audenarde.
Lire plus
Total
0
Share