Tour d’Italie 2019 : découvrez les cartes et profils de la 102e édition du Giro

Le parcours du 102e Tour d’Italie a officiellement été présenté à Milan ce mercredi 31 octobre. L’accent a une nouvelle fois été mis sur la haute montagne, dans le nord de la Botte, alors que les trois contre-la-montre individuels proposés, un record depuis cinq ans, seront surtout l’occasion pour les candidats au classement général d’accentuer leur avance, vu les routes vallonnées à affronter.

Le Giro fera donc la part belle aux spécialistes des hauts pourcentages durant cette 102e édition qui ne proposera que peu de moments de répit. Les trois contre-la-montre individuels proposés, dont celui d’ouverture à Bologne (8,2 km) et celui de clôture à Vérone (15,6 km), auront des profils très ardus, avec à chaque fois une côte à affronter et des pourcentages de près de 8% qui risquent de faire mal aux purs rouleurs. Et même si la haute montagne ne se dévoile pas avant la 12e étape, la première semaine de course dévoile de nombreuses étapes piégeuses, avec des routes sinueuses et des côtes abruptes, comme la 4e étape vers Frascati, dans la banlieue de Rome, ou la 7e étape vers L’Aquila, qui devrait déjà sourire aux grimpeurs et candidats au maillot rose. D’ailleurs, la fatigue risque d’être au rendez-vous, même dans la plaine, vu que neuf étapes dépassent les 200 kilomètres. Heureusement pour les coureurs, les transferts seront très courts, voire quasiment inexistants durant ces trois semaines de course.

Le peloton aura même droit à quelques ascensions bien connues du calendrier. Lors de la 15e étape vers Côme, la plus longue de ce Giro, les coureurs traverseront les routes du traditionnel Tour de Lombardie avec son final via Civiglio et San Fermo della Battaglia. Seul le passage sur le Mur de Sormano sera évité cette fois. Quant aux autres étapes de montagne, elles s’annoncent particulièrement intenses. La 13e étape traversera ainsi le difficile Pian del Lupo (9,4 km à 8,7% de moyenne), aux abords de Turin, avant la montée vers le Lago del Serrù (20,3 km à 5,9%), au-delà de 2200 mètres d’altitude. Le lendemain, ce sera encore un enfer pour les coureurs avec le terrible Colle San Carlo (10,5 km à 9,8%) pour conclure la journée à Courmayeur. La 16e étape, au lendemain d’une journée de repos, sera l’une des étapes-reine de ce Giro avec les montées du Passo Gavia (16,5 km à 8%) et du mythique Mortirolo (12,8 km à 10,1%).

Comme d’habitude, le Tour d’Italie se terminera à flanc de montagne, avec une 19e étape attendue comme un feu d’artifice sur les pentes de San Martino di Castrozza (13,6 km à 5,6%). Et le lendemain, la 20e étape proposera une lutte pour le maillot rose des plus magistrales avec quatre cols qui font la gloire du Granfondo Dolomiti Race : le Cima Campo (18 km à 6%), le Passo Manghen (18,9 km à 7,6%), le Passo Rolle (20,6 km à 4,7%) et le Monte Avena (13,5 km à 6,3%). Bref, du costaud avant le contre-la-montre final à Vérone.

Les cartes et profils du 102e Tour d’Italie (11 mai-2 juin 2019) :

1re étape – Samedi 11 mai 2019 : Bologne > Bologne/San Luca (8,2 km, CLM individuel)

2e étape – Dimanche 12 mai 2019 : Bologne > Fucecchio (200 km)

3e étape – Lundi 13 mai 2019 : Vinci > Orbetello (219 km)

4e étape – Mardi 14 mai 2019 : Orbetello > Frascati (228 km)

5e étape – Mercredi 15 mai 2019 : Frascati > Terracina (140 km)

6e étape – Jeudi 16 mai 2019 : Cassino > San Giovanni Rotondo (233 km)

7e étape – Vendredi 17 mai 2019 : Vasto > L’Aquila (180 km)

8e étape – Samedi 18 mai 2019 : Tortoreto Lido > Pesaro (235 km)

9e étape – Dimanche 19 mai 2019 : Riccione > Saint-Marin (34,7 km, CLM individuel)

Lundi 20 mai 2019 : journée de repos

10e étape – Mardi 21 mai 2019 : Ravenna > Modène (147 km)

11e étape – Mercredi 22 mai 2019 : Carpi > Novi Ligure (206 km)

12e étape – Jeudi 23 mai 2019 : Cuneo > Pinerolo (146 km)

13e étape – Vendredi 24 mai 2019 : Pinerolo > Ceresole Reale/Lago Serrù (188 km)

14e étape – Samedi 25 mai 2019 : Saint-Vincent > Courmayeur/Skyway Monte Bianco (131 km)

15e étape – Dimanche 26 mai 2019 : Ivrea > Côme (237 km)

Lundi 27 mai 2019 : journée de repos

16e étape – Mardi 28 mai 2019 : Lovere > Ponte di Legno (226 km)

17e étape – Mercredi 29 mai 2019 : Commezzadura/Val di Sole > Anterselva/Antholz (180 km)

18e étape – Jeudi 30 mai 2019 : Valdaora/Olang > Santa Maria di Sala (220 km)

19e étape – Vendredi 31 mai 2019 : Trévise > San Martino di Castrozza (151 km)

20e étape – Samedi 1er juin 2019 : Feltre > Croce d’Aune-Monte Avena (193 km)

21e étape – Dimanche 2 juin 2019 : Vérone > Vérone (15,6 km, CLM individuel)

Graphiques : RCS Sport/Open Street Map – Photo : RCS Sport/La Presse/Marco Alpozzi

Grégory Ienco

Journaliste - Belge - 28 ans. Ancien responsable des sports sur les sites du groupe de quotidiens belges Sudpresse et du quotidien belge Le Soir, journaliste sportif depuis 2009 et responsable adjoint de CyclismeRevue depuis sa création en 2006.

Pin It on Pinterest