L’UCI dévoile le nombre de cyclistes par pays qualifiés pour les Jeux Olympiques 2020

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a publié ce lundi le nombre de cyclistes qualifiés par nation pour les compétitions sur route des Jeux Olympiques de Tokyo, prévus en juillet et août 2020. Les fédérations nationales ont désormais jusqu’au 15 décembre pour annoncer le nombre de coureurs qui représenteront leur pays lors de ces J.O.

Il s’agira de l’un des grands rendez-vous de cette saison 2020 : les Jeux Olympiques d’été à Tokyo. Ces olympiades seront l’occasion de redistribuer les titres actuellement détenus par Greg Van Avermaet, Anna Van der Breggen, Kristin Armstrong et Fabian Cancellara (ces deux derniers désormais à la retraite). Qui s’offrira les médailles d’or sur le tracé montagneux de Tokyo ? Il faudra attendre les 25, 26 et 29 juillet 2020 pour découvrir les nouveaux podiums des compétitions de cyclisme sur route. En attendant ces dates fatidiques, l’Union Cycliste Internationale (UCI) a confirmé les places attribuées à chaque nation pour les quatre épreuves sur route prévues au Japon.

Toutes les fédérations nationales de cyclisme ont été prévenues du nombre de maximum de coureurs et coureuses qu’ils pourront emmener avec eux à Tokyo l’été prochain. Ces fédérations doivent désormais communiquer d’ici le 15 décembre si elles emmèneront le nombre maximum proposé ou seulement une partie de ce quota. L’UCI se chargera ensuite de céder les places laissées à d’autres fédérations.

Une seule chose est certaine : les plus grandes nations ne pourront être représentées que par cinq coureurs ou quatre coureuses maximum sur chaque course en ligne. Il sera donc difficile de contrôler ces courses olympiques, comme cela s’est vu à Pékin, Londres ou Rio. 130 places ont été prévues sur la course en ligne masculine et 67 sur la course en ligne féminine : les pelotons seront donc restreints, ce qui devrait offrir encore plus de spectacle sur le tracé difficile de Tokyo.

Découvrez ci-dessous les quotas confirmés par l’UCI.

MESSIEURS

Course en ligne

5 qualifiés : BELGIQUE, Colombie, Espagne, France, Italie, Pays-Bas

4 qualifiés : Allemagne, Australie, Danemark, Grande-Bretagne, Norvège, Slovénie, Suisse

3 qualifiés : Afrique du Sud, Autriche, Canada, Irlande, Kazakhstan, Pologne, République tchèque, Russie

2 qualifiés : Algérie, Équateur, Érythrée, Estonie, États-Unis, Japon, Lettonie, Luxembourg, Nouvelle-Zélande, Portugal, Slovaquie, Turquie

1 qualifié : Argentine, Azerbaïdjan, Bélarus, Burkina Faso, Chine, Costa Rica, Grèce, Guatemala, Hong Kong, Hongrie, Iran, Lituanie, Maroc, Mexique, Namibie, Ouzbékistan, Panama, Pérou, Roumanie, Rwanda, Suède, Taïwan, Ukraine, Venezuela

Contre-la-montre

2 qualifiés : Allemagne, Australie, BELGIQUE, Estonie, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Nouvelle-Zélande, Portugal, Suisse

1 qualifié : Afrique du Sud, Algérie, Autriche, Canada, Colombie, Danemark, Équateur, Érythrée, Espagne, France, Iran, Irlande, Kazakhstan, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République tchèque, Russie, Slovaquie, Slovénie

DAMES

Course en ligne

4 qualifiées : Allemagne, Australie, États-Unis, Italie, Pays-Bas

3 qualifiées : BELGIQUE

2 qualifiées : Afrique du Sud, Canada, Danemark, Espagne, Grande-Bretagne, Japon, Norvège, Pologne

1 qualifiée : Autriche, Bélarus, Chili, Chine, Chypre, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Cuba, Érythrée, Finlande, France, Israël, Lituanie, Luxembourg, Mexique, Namibie, Ouzbékistan, Paraguay, Russie, Slovénie, Suède, Suisse, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Ukraine

Contre-la-montre

2 qualifiées : Allemagne, Australie, Canada, États-Unis, Pays-Bas

1 qualifiée : Afrique du Sud, Bélarus, BELGIQUE, Danemark, Espagne, France, Grande-Bretagne, Israël, Italie, Japon, Luxembourg, Norvège, Pologne, Suède, Suisse

Photo : CIO/Organisation Tokyo 2020

Pin It on Pinterest